Ligue des Nations - Espagne : Après deux ans au ban, Paco Alcacer renaît de ses cendres

Ligue des Nations - Espagne : Après deux ans au ban, Paco Alcacer renaît de ses cendres©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le lundi 15 octobre 2018 à 07h30

Depuis son arrivée en prêt au Borussia Dortmund en fin de Mercato, Paco Alcacer revit en club comme en sélection. L'Espagnol a marqué un doublé contre le pays de Galles mercredi, deux ans après sa dernière cape avec la Roja. De quoi s'offrir une seconde chance ?

Au lendemain de la démonstration espagnole contre le pays de Galles en amical (4-1), certains médias espagnols n'y sont pas allés avec le dos de la cuillère pour parler de la performance de Paco Alcacer en le renommant « Paco El Kaiser », comprendre « Paco l'Empereur ». Auteur d'un doublé, l'attaquant espagnol poursuit sur son rythme infernal du début de saison et renaît un peu plus de ses cendres, lui le placardisé durant deux saisons au FC Barcelone. « Un joueur veut jouer, et si vous ne le faites pas, vous n'êtes pas heureux, c'est évident. Le bonheur me vient quand je joue, mais quand je le fais bien », a-t-il avoué au média espagnol ABC.

Le Borussia veut déjà lever l'option d'achat


Depuis début septembre et son arrivée au Borussia Dortmund, il le fait plutôt très bien, même s'il n'est pas encore un titulaire en puissance dans l'effectif de Lucien Favre, la faute à une blessure dès son arrivée. Remis sur pied depuis un mois, il est le joueur à la mode en Europe, avec des statistiques à faire rougir Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi. En seulement 81 minutes passées sur les pelouses du Bundesliga, il a déjà trouvé le chemin des filets à 6 reprises. Une moyenne d'un but toutes les 13 minutes qui lui a rouvert les portes de la Seleccion. « J'apprécie vraiment cette semaine car on ne sait jamais si c'est le dernier ou le premier parmi d'autres. Être avec l'Espagne est le sommet du football », poursuit le natif de Torrent. En pleine bourre, il profite aussi de la blessure de Diego Costa et de l'absence de vrai buteur dans la Roja (Aspas, Morata, Rodrigo) pour se faire une place au soleil et valider enfin le destin que lui promettait Vincente Del Bosque à la pointe espagnole.

La drôle de relation avec Luis Enrique


Snobé pendant deux ans chez les doubles champions d'Europe (2008 et 2012) à cause de sa situation particulière au Barça, Alcacer a marqué les esprits à Cardiff et revient par la grande porte, pour le plus grand plaisir de Luis Enrique. « Paco Alcacer a été superbe, mais j'ai tout aimé ce soir (jeudi), le travail de l'équipe et l'attitude sur le terrain, a déclaré le sélectionneur espagnol après le match. La confiance est fondamentale pour tout joueur, mais encore plus pour les attaquants. » Cette confiance, Enrique ne l'a pourtant jamais vraiment donnée à l'homme en forme de ce début de saison quand ils étaient tous deux en Catalogne (21 matchs en 2016-2017) et c'est en partie lui qui a plongé Alcacer dans deux ans de souffrance. Mais l'ancien de Valence ne lui en tient pas rigueur. Au contraire. « Il vous dit toujours les choses telles qu'elles sont, bonnes et mauvaises. Pour moi, c'est très important. » Mis au ban en Catalogne, Luis Enrique devrait offrir une deuxième titularisation de suite à son buteur. Comme l'Espagne et son Mondial raté, Paco Alcacer veut oublier le passé et se tourner vers l'avenir. A 25 ans, il est déjà au début de sa deuxième vie.

A voir aussi :
>>> Toute l'actu de la Ligue des Nations

Vos réactions doivent respecter nos CGU.