Ligue des Nations - Allemagne / Joachim Löw : " On était la meilleure équipe "

Ligue des Nations - Allemagne / Joachim Löw : " On était la meilleure équipe "©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mardi 16 octobre 2018 à 23h45

Satisfait de la prestation de l'Allemagne contre l'équipe de France mardi (2-1), Joachim Löw a estimé que le revers de son équipe n'était pas méritée. Le sélectionneur de la Mannschaft s'est aussi félicité de l'apport de la jeunesse.

Joachim Löw, quel bilan tirez-vous de la défaite de l'Allemagne en France ce mardi (2-1) ?

Je suis déçu du résultat, bien que cette défaite soit différente de celle de samedi dernier (3-0 contre les Pays-Bas). Notre performance était très bonne, j'en suis très content. L'équipe était très disciplinée et courageuse vers l'avant. On a été au niveau de la meilleure équipe du monde en ce moment. On aurait pu marquer un deuxième but en première période. La France a beaucoup de qualités individuelles et on est punis si on ne fait pas attention. Mais le penalty était complètement injuste, Mats (Hummels) ne touche pas du tout (Blaise) Matuidi, qui a glissé après avoir marché sur son pied. Je suis content de la manière dont l'équipe a bataillé.

Si vous deviez retenir un point négatif, lequel serait-il ?

Ce serait la concrétisation des occasions. On n'a pas su mettre le ballon dans la cage. Mais on aurait mérité de gagner, on était la meilleure équipe. On a manqué un peu d'intelligence et d'un peu de sang-froid pour certains. Si on avait fait le break, on aurait pu jouer de manière plus calme.

Quand vous est venue l'idée de ce nouveau schéma tactique et de ce style plus porté sur les transitions rapides à la récupération ?

J'ai déjà réfléchi dimanche dernier à quelque changements tactiques, pour surprendre les Bleus. Si je devais jouer avec trois attaquants, je devais me poser la question de qui mettre. Serge (Gnabry) s'est bien montré à l'entraînement. Timo Werner, ça fait un moment qu'il est avec nous. Avec Leroy Sané, il était temps, il a mérité sa chance et il a beaucoup progressé sur les deux derniers mois.

Löw : « La grande question avec les jeunes, c'est la constance »


Pourquoi avoir sorti Thomas Müller du onze, tout en maintenant la plupart des autres cadres ?

Je voulais changer certaines choses contre la France et je voulais donner leur chance à d'autres joueurs. J'ai toujours dit qu'il faut un axe qui ne bouge pas. Ceux qui le composent n'ont pas tout à coup oublié comment on joue au foot, ils sont peut-être moins forts en ce moment. Je suis convaincu qu'il faut avoir ce mix entre les jeunes et l'expérience. Thomas Müller ne traverse pas sa période la plus faste, mais ça reste un joueur très important pour toute l'équipe. Il parle avec les plus jeunes et les motive.

Ne regretterez-vous de ne pas avoir aligné cette équipe plus tôt, contre les Pays-Bas par exemple ?

Je décide toujours juste avant le match. On a eu seulement un entraînement entre les deux matchs. Il faut prendre des décisions au jour le jour, parfois ce sont les bonnes, parfois ce sont les mauvaises. Cette fois, c'était probablement la bonne. Il fallait changer quelque chose après le match à Amsterdam, c'était clair.

Cette rencontre peut-elle vous donner envie de faire davantage confiance aux jeunes désormais ?

C'était vraiment une bonne performance des jeunes joueurs. Serge Gnabry a fait un bon match, Thilo Kherer aussi était super pour sa première titularisation. La grande question avec les jeunes, c'est la constance dans les performances. Elle vient à partir de 25 ou 26 ans normalement. Dans l'ensemble, c'était une très bonne performance et ça donne de l'espoir pour l'avenir, pour construire.

Propos recueillis par G.S., au Stade de France

Vos réactions doivent respecter nos CGU.