Ligue des Nation : L'Italie arrache la victoire en Pologne

Ligue des Nation : L'Italie arrache la victoire en Pologne©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 14 octobre 2018 à 23h09

Dans un match équilibré et plaisant face à la Pologne, l'Italie a trouvé la solution dans la dernière minute pour remporter son premier match en Ligue des Nations (1-0).

Dans un match entre deux équipes en difficulté dans la Ligue des Nations, l'issue a failli être un score nul comme lors du match aller entre l'Italie et la Pologne. Mais dans le temps additionnel du match retour, la Squadra Azzura a trouvé la solution grâce à Kevin Lasagna et Cristiano Biraghi, trois sélections à eux deux. Le symbole du travail qui attend Roberto Mancini pour reconstruire une équipe italienne compétitive encore jeune. Et un indicateur du travail qui reste à faire. A Chorzow, les joueurs transalpins ont montré un visage plus séduisant que ces derniers mois. C'était une nécessité pour rester en vie dans cette compétition. Et un besoin pour prouver que des progrès étaient réalisés.

Dès l'entame, Jorginho déclenche une frappe des 20 mètres qui termine sa course sur la barre transversale (1ere). Les hostilités sont lancées. Avec Marco Verratti, le joueur de Chelsea s'entend très bien dans l'entrejeu et c'est tout le secteur offensif italien qui en profite. Lorenzo Insigne et Federico Bernardeschi reçoivent beaucoup de bons ballons (8eme, 20eme, 37eme). Sous le pressing italien, l'équipe polonaise est en souffrance pendant les 45 premières minutes du match. Le seul joueur polonais à s'illustrer est Wojciech Szczesny qui réalise de superbes parades pour garder les siens en vie (33eme, 36eme, 43eme). Et quand le portier de la Juventus est trop court, il a pu une nouvelle fois compter sur sa barre transversale au moment où Lorenzo Insigne a coupé parfaitement le centre d'un Federico Chiesa très remuant (30eme).

A la pause, Jakub Błaszczykowski et Kamil Grosicki sont entrés en jeu. Ces deux changements ont offert des possibilités offensives aux Bialo-Czerwoni. L'ancien joueur de Rennes a beaucoup tenté mais a manqué de précision dans le dernier geste. Il a au moins eu le mérite d'apporter de l'activité dans un secteur qui n'a rien proposé pendant la moitié du match. Celui qui évolue désormais à Hull City s'est aussi heurté à Gianluigi Donnarumma qui a réalise les arrêts qu'il fallait (58eme, 63eme, 73eme). Alors que la gestion et les coups de sifflets de l'arbitre ont haché la fin d'un match plaisant jusque-là, l'Italie trouve la faille sur un dernier corner.

Au premier poteau, le nouvel-entrant Kevin Lasagna a prolongé le ballon d'une tête plongeante et Cristiano Biraghi en a profité pour marquer en se jetant au deuxième poteau (0-1, 92eme). Grâce à ce but, l'Italie reste en vie dans la course au Final Four de la Ligue des Nations. Surtout, les hommes de Roberto Mancini remportent un match, chose qui n'était arrivée qu'une fois depuis la nomination du nouveau sélectionneur. C'était fin mai face à l'Arabie Saoudite. Il y a encore du travail, mais vu le jeu proposé ce dimanche soir par l'Italie, les efforts commencent à payer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.