France-Croatie, vraiment une revanche ?

France-Croatie, vraiment une revanche ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mardi 08 septembre 2020 à 11h57

Alors que la deuxième journée de la Ligue des Nations propose un remake de la finale de la dernière Coupe du monde entre la France et la Croatie mardi à Saint-Denis, l'atmosphère n'est pas trop à la revanche. 

 

Plus de deux ans après la finale de la Coupe du monde remportée par les Bleus face aux Croates à Moscou (4-2), les deux équipes se retrouvent mardi soir (20h45) au Stade de France dans le cadre de la deuxième journée de la Ligue des Nations. Deux formations qui ont débuté la compétition de manière bien différente : si les hommes de Didier Deschamps sont allés s'imposer 1-0 en Suède samedi, ceux de Zlatko Dalic enregistraient dans le même temps un lourd revers au Portugal (1-4). 

"Un autre contexte" 

Mais y aura-t-il de la revanche dans l'air pour ces retrouvailles ? Pas à en croire le capitaine tricolore. "On ne prend pas ce match comme une revanche. C'est un autre contexte, une autre compétition. Ce sera un tout autre match. On s'attend à une équipe croate un petit peu touchée dans son orgueil après sa défaite au Portugal. Et on va essayer de confirmer le résultat acquis en Suède", a ainsi déclaré Hugo Lloris en conférence de presse. En Croatie, les médias décrivent ce duel comme une "petite" revanche du Mondial, avec un enjeu évidemment bien moindre. 

"Des cauchemars de Thuram" 

Mais on pense surtout à montrer un autre visage que face aux Portugais. Dalic s'est ainsi montré particulièrement "déçu" après ce "très mauvais match". "Je m'attendais à autre chose", avoue le sélectionneur croate. Beaucoup rappellent que les Croates n'ont jamais réussi à battre les Français en six affrontements. Et que la finale de Moscou n'est pas leur seul mauvais souvenir face aux Bleus. "Les années passent, mais la défaite en demi-finales de la Coupe du monde 1998 me fera mal jusqu'à la fin de ma vie, témoigne l'ancien sélectionneur, le légendaire Miroslav Blazevic, pour 24sata. Thuram nous a tués. Et ce sont ses seuls buts en 142 sélections avec la France ! Nous avons tous fait des cauchemars de Thuram. Quand je mourrai, ma dernière pensée sera pour Thuram, j'en suis sûr."  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.