Final Four, Ligue A, tirage de l'Euro 2020... Les enjeux de la dernière semaine de la Ligue des Nations

Final Four, Ligue A, tirage de l'Euro 2020... Les enjeux de la dernière semaine de la Ligue des Nations©Media365

Geoffrey Steines, publié le jeudi 15 novembre 2018 à 08h15

La première Ligue des Nations de l'histoire entre la dernière ligne droite de la phase de groupes, avec les deux ultimes journées cette semaine. Des matchs qui ne manqueront pas d'enjeux à divers niveaux. Les voici en détails.

Qui au Final Four ?


En juin prochain se tiendra dans l'un des quatre pays qualifiés le premier Final Four de l'histoire de la Ligue des Nations, qui réunira les vainqueurs des quatre poules de la Ligue A. En ballotage très favorable dans le groupe 1, la France est la mieux placée pour valider son ticket. Elle n'a besoin que d'un point aux Pays-Bas vendredi pour le composter. Même en cas de défaite (si possible en gardant l'avantage du goal-average particulier après le succès 2-1 à l'aller), les champions du monde en titre auraient une autre chance de se qualifier qui ne dépendrait plus d'eux, mais du résultat des Oranje en Allemagne lundi prochain.

L'Espagne devancerait les Bleus avec une victoire en Croatie jeudi qui lui assurerait la première place du groupe 4. Tout autre résultat ouvrirait la porte à l'Angleterre, qui passerait dès lors devant avec une victoire face aux Vatreni dimanche. Le Portugal est aussi en excellente position pour se qualifier, un nul en Italie samedi ou une victoire contre la Pologne mardi suffisant à son bonheur. La Belgique et la Suisse disputeront la finale de la poule 3 lundi à Lucerne, où la Nati devra impérativement s'imposer et éventuellement récupérer l'avantage dans le même temps la différence de buts particulière, en cas de victoire des Diables Rouges sur l'Islande ce vendredi.

Qui en Ligue A pour 2020-21 ?


L'Islande et la Pologne étant déjà assurées de descendre à l'étage inférieur pour la prochaine édition de la Ligue des Nations, il reste deux places dans l'ascenseur. L'Allemagne pourrait en prendre une. Pour éviter ce camouflet, le champion du monde 2014 doit espérer une défaite des Pays-Bas contre la France vendredi qui leur offrirait la possibilité de passer devant les Oranje en les dominant à Gelsenkirchen lundi prochain. En cas de nul, les joueurs de Joachim Löw seraient contraints de remonter les trois buts de retard concédés à l'aller à Amsterdam (3-0). Vice-championne du monde en titre, la Croatie est aussi en danger. Mais une victoire en Angleterre dimanche suffirait à la sauver, voire même un nul avec des buts si elle bat auparavant l'Espagne jeudi.

Dans l'autre sens, l'Ukraine est déjà assurée d'intégrer la Ligue A en 2020. C'est quasiment fait aussi pour la Russie et la Bosnie-Herzégovine, auxquelles il ne manque plus qu'un point. L'affaire serait même entendue si la Suède et l'Autriche, leurs dernières rivales respectives, ne font pas carton plein sur leurs deux matchs du rassemblement. C'est en revanche plus serré dans le groupe 4, où le pays de Galles et le Danemark sont en ballotage. L'éventuel vainqueur du duel de vendredi à Cardiff validerait la première place, alors que les Scandinaves auraient une deuxième chance en cas de nul, puisqu'un succès dans la foulée sur l'Eire leur permettrait de passer devant les Gallois.

Quelles conséquences pour le tirage au sort des éliminatoires de l'Euro ?


Comme annoncé par l'UEFA, la composition des chapeaux pour le tirage au sort des éliminatoires de l'Euro 2020, qui se déroulera le 2 décembre prochain à Dublin, sera déterminée en fonction des résultats de la phase de groupes de la Ligue des Nations. Les 55 sélections seront classées de 1 à 55, en fonction des divisions, des points obtenus et de la différence de buts (celles de la Ligue A de 1 à 12, celles de la Ligue B de 13 à 24, etc.). Les quatre équipes qualifiées pour le Final Four seront placées dans un pot spécial, qui leur garantira de se retrouver dans un groupe avec seulement cinq nations lors des éliminatoires, puisque les dates de juin seront déjà prises.

Avec ce système, l'Allemagne et la Croatie courent le risque de ne pas être têtes de série et de se retrouver dans le chapeau 2. A noter aussi que la meilleure équipe de la Ligue D, pour l'instant la Géorgie, serait propulsée dans le chapeau 4. Pas anodin pour jouer un coup dans l'un des dix groupes, dont les deux premiers seront automatiquement qualifiés pour la phase finale de l'Euro. Aant des barrages dont les participants seront là encore déterminés par les résultats en Ligue des Nations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.