Espagne : Nadal écrase-t-il la Roja ?

Espagne : Nadal écrase-t-il la Roja ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 05 juin 2022 à 08h56

On l'assure du côté de Luis Enrique, les footballeurs espèrent "fêter un nouveau sacre de Rafael Nadal". Pas question d'être jaloux ou envieux de la place prise par le finaliste de Roland-Garros, qui brigue une quatorzième couronne.



Luis Enrique, comme tous les Espagnols, attend impatiemment la quatorzième finale de Rafael Nadal à Roland-Garros : "J'espère qu'il va en gagner quatorze, quinze ou seize. Autant que possible, on est tous fiers d'avoir un tel représentant pour notre pays. Il y a de la place pour tout le monde, surtout si les nouvelles sont bonnes." Le sélectionneur de la Roja, en préambule de son propos, a en effet assuré qu'il n'y avait "aucun problème", puisqu'il lui a été demandé s'il éprouvait une forme de jalousie au vu de l'importance prise par "Rafa" en comparaison avec l'équipe nationale : "On espère pouvoir fêter son nouveau sacre." A côté du monument Rafael Nadal, les matchs de l'Espagne en Ligue des nations ont ainsi bien du mal à passionner le pays...

L'ancien coach du Barça, pas le club préféré du Majorquin donc - mais l'ancien attaquant a joué au Real Madrid -, en profite pour rappeler l'exemple donné par son illustre collègue sportif : "La plus belle chose pour lui, ce n'est pas quand il gagne, mais sa manière d'encaisser les défaites. Il y en a peu, heureusement. Et puis, il y a tout ce qu'il représente..." Luis Enrique "espère aussi qu'on va gagner, comme ça il n'y aura que des bonnes nouvelles." Les Espagnols ont été tenus en échec par le Portugal (1-1) jeudi pour démarrer leur nouvelle campagne de Ligue des nations, dont ils sont les derniers finalistes (battus 2-1 par la France). Ils enchaînent dimanche soir en République tchèque. A moins d'un match de près de six heures, on saura alors au coup d'envoi si Rafael Nadal a encore fait tourner le compteur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.