Bleus : Guendouzi encore sifflé

Bleus : Guendouzi encore sifflé©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 14 juin 2022 à 08h45

Lors de la défaite des Bleus contre la Croatie en Ligue des nations (0-1), Mattéo Guendouzi a été copieusement sifflé à Saint-Denis, comme il l'avait été au Parc des Princes avant France-Kazakhstan.



Les Bleus ne défendront pas leur titre. On ne parle pas de la Coupe du monde, puisque les hommes de Didier Deschamps seront évidemment bien présents au Qatar cet hiver, mais de la Ligue des nations, qu'ils avaient conquise après deux victoires renversantes contre la Belgique puis l'Espagne lors du dernier Final Four. Battus par la Croatie lundi soir au Stade de France (0-1), les Tricolores, derniers du groupe 1, sont déjà éliminés de la course à la phase finale, et tenteront d'éviter la descente en Ligue B en septembre prochain.

Griezmann applaudi, Guendouzi conspué

Pour cet ultime match de la saison, ils auront pêché dans de nombreux compartiments, et particulièrement au milieu, où le trio Rabiot-Guendouzi-Kamara est apparu très en difficulté. Boubacar Kamara, pourtant vu à son avantage trois jours plus tôt en Autriche, a même été remplacé dès la pause, par un Aurélien Tchouaméni à l'impact immédiat. Mattéo Guendouzi est lui resté sur le terrain jusqu'à la 80e minute, avant de céder sa place à Antoine Griezmann. Et si le Mâconnais, très en difficulté ces dernières semaines, a été chaudement applaudi par le public de Saint-Denis, le milieu de terrain prêté par Arsenal à l'OM a lui été conspué.


Et s'il a été sifflé, ce n'est probablement pas en raison de sa prestation, certes très en deçà de ses performances de la saison, mais bien pour son appartenance au club phocéen. Cela avait déjà été le cas en novembre dernier au Parc des Princes, avant la rencontre face au Kazakhstan. Guendouzi, préformé au PSG, où il a joué de 2005 à 2014, avait fait polémique en conférence de presse avec deux petites phrases ("J'aurais préféré jouer au Stade de France, c'est sûr ! Le Parc des Princes, c'est le stade du PSG"), alors que le natif de Poissy avouait six mois plus tôt son attachement au club de la capitale ("J'ai commencé à 6 ans au PSG. C'est mon club de cœur en France"). Deux petites phrases qui ont contribué à sa popularité à Marseille, mais un peu moins à Paris...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.