Bleus : Camavinga, c'était "plutôt fou" !

Bleus : Camavinga, c'était "plutôt fou" !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 09 septembre 2020 à 10h09

Devenu face à la Croatie le plus jeune joueur à porter le maillot des Bleus depuis plus d'un siècle, Eduardo Camavinga (17 ans, 9 mois et 29 jours) n'a pas manqué sa rentrée, et récolté les félicitations de son sélectionneur.


Il a ressenti "de la joie et une fierté pour (s)a famille". Entré en jeu à la 63e minute du match de la deuxième journée de la Ligue des Nations entre la France et la Croatie mardi soir (4-2), Eduardo Camavinga est devenu, à 17 ans, 9 mois et 29 jours, le plus jeune joueur à disputer un match avec les Bleus depuis Maurice Gastiger en 1914. "J'ai souvent joué avec des plus vieux et je pense que ça m'a permis d'acquérir une certaine maturité avec les plus anciens", a ensuite confié au micro de TF1 le jeune milieu de terrain rennais, absolument pas impressionné. 

En une demi-heure, celui qui est également le premier joueur né dans les années 2000 à porter le maillot de l'équipe de France a ainsi eu le temps de montrer qu'il méritait bien sa place. Même s'il doit son appel en sélection au forfait de Paul Pogba, testé positif au Covid-19. Il a notamment impressionné sur quelques récupérations de balle et une percée dont il a le secret, conclue par une lourde frappe du gauche dont Dominik Livakovic, le portier croate, a pu se saisir. 

Son aisance balle au pied et son activité défensive (trois interceptions) ont également séduit. "Qu'il garde son naturel et reste comme il est, a ensuite commenté Didier Deschamps en conférence de presse. Il est tellement à l'aise... Sur le plan athlétique, il est bien. Il a cette capacité d'utilisation du ballon qui fait que malgré son âge, il dégage beaucoup de sérénité, de tranquillité. Il devient le plus jeune international depuis longtemps. Tant mieux pour lui. Il a le potentiel pour revenir." 

Et qu'en pense l'intéressé ? "Revenir, oui, c'est le but. Mais je vais d'abord me concentrer sur mon club parce qu'on a un match dimanche (à Nîmes, ndlr) et après je me concentrerai sur la sélection si je suis appelé", a-t-il encore confié. Mais il ne risque pas d'oublier de sitôt cette grande première en équipe de France. "C'était plutôt fou", avoue-t-il.  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.