Football - Ligue des Champions Paris Saint-Germain/Manchester City après-match

Ajax Amsterdam
Alaschkert Martuni
Atalanta Bergame
Atlético Madrid
Bayern Munich
Benfica
Besiktas
Bodø / Glimt
Borac Banja Luka
Borussia Dortmund
Brøndby
Budućnost Podgorica
CFR 1907 Cluj
Celtic Glasgow
Chakhtar Donetsk
Chelsea
Club Bruges
Connah's Quay
Dinamo Tbilissi
Dinamo Zagreb
Dynamo Kiev
FC Barcelone
FC Flora Tallinn
FC Porto
FC Prishtina
FC Séville
FK Qairat Almaty
Ferencváros
Fola Esch
Galatasaray
Genk
Glasgow Rangers
HB
HJK
Hamrun Spartans
Hibernians Paola
Inter Club Escaldes
Inter Milan
Juventus Turin
Legia Varsovie
Lille
Lincoln Red Imps
Linfield
Liverpool
Ludogorets
Maccabi Haifa
Malmö FF
Manchester City
Manchester United
Midtjylland
Milan AC
Monaco
Neftchi
NŠ Mura
Olympiakos Pirée
Omónia Nicosie
PSV Eindhoven
Paris Saint-Germain
RB Leipzig
Rapid Vienne
Real Madrid
Riga FC
SS Folgore/Falciano
Salzbourg
Shakhtyor
Shamrock Rovers
Sheriff Tiraspol
Shkëndija Tetovo
Slavia Prague
Slovan Bratislava
Sparta Prague
Spartak Moscou
Sporting CP
Teuta Durrës
Valur
Villarreal
Wolfsbourg
Young Boys
Zénith
Étoile rouge de Belgrade
Žalgiris Vilnius
Ligue des ChampionsGroupe A
Parc des Princes - Arbitre Carlos del Cerro Grande
  1. 74′ L. Messi
  2. 8′ Gueye
Journaliste : Abou Cisse

, publié le 28 septembre

Ce mardi soir, lors de la 2eme journée de Ligue des Champions, le PSG a logiquement dominé Manchester City (2-0), grâce à des buts de Gueye et Messi. Les joueurs de Pochettino tiennent leur premier gros succès de la saison.



C'était le premier grand test de la saison pour le Paris SG et il a été réussi. Opposé à Manchester City, son tombeur de la saison dernière, l'équipe de la capitale a fait ce qu'il fallait pour l'emporter. Elle n'a pas tout maitrisé et aurait pu connaitre un scénario défavorable, mais au final c'est le score au tableau d'affichage qui compte et pour une fois il fut favorable aux Franciliens (2-0).

Gueye a montré la voie à suivre 

Il n'a fallu attendre que huit minutes de jeu pour prendre les devants à la marque. Idrissa Gueye a ouvert le score pour l'équipe de Pochettino, d'une conclusion en force après avoir reçu le ballon au point de pénalty. Le milieu sénégalais confirmait sa nouvelle propension à trouver le chemin des filets et pallier le manque d'efficacité de ses attaquants dans ce domaine.

En ouvrant le score rapidement, Paris s'était mis dans les meilleures prédispositions pour obtenir un résultat positif. Mais, d'un autre côté, cette configuration a fait que les belles intentions d'entame de match ont été quelque peu abandonnées au profit d'une approche plus prudente. Après un bon premier quart d'heure, les locaux se sont donc mis à reculer, sous la pression d'une équipe anglaise de plus en plus pressante.

Manchester City n'a pas su saisir sa chance  

City a donc repris l'ascendant, mais ce réveil ne s'est pas concrétisé par un but. Les Sky Blues ont eu les occasions pour égaliser, mais un mélange de malchance, de maladresse dans le dernier geste et du bon rendement de Gianluigi Donnarumma lors de sa première en C1 ont fait que le score est resté inchangé. Sterling et Bernardo Silva (27eme) ont eu les meilleures opportunités, avec des reprises qui ont échoué sur la transversale. Et à la 43eme, Ruben Dias a aussi cru rétablir la parité, mais sa tête a été sortie par le gardien parisien.

Tout en subissant dans le jeu, Paris n'a pas oublié de profiter des espaces et placer quelques contres intéressants. C'est ainsi qu'Ander Herrera a été proche de doubler la mise (38eme), avec une frappé à l'entrée de la surface qui a contraint Ederson à un grande intervention.

Messi plie le suspense d'un but somptueux  

Au retour des vestiaires, la physionomie du match est restée la même. Un City conquérant et un Paris concentré sur son travail défensif mais à l'affut de la moindre possibilité de break. Le risque était calculé de la part des Franciliens et il a fini par porter ses fruits. Donnarumma s'est encore illustré pour préserver l'avantage des siens, avec un sauvetage décisif face à De Bruyne (54eme), avant que Lionel Messi ne sort de sa boite pour sceller la victoire des siens.

L'Argentin a fait mouche à un quart d'heure du terme d'une magnifique frappe du gauche à l'entrée de la surface. Sur une attaque rapide, il avait profité de l'appel de Hakimi pour s'appuyer sur Mbappé et armer ensuite son tir dans les meilleures conditions. Cela valait bien le coup d'attendre un mois pour voir « La Pulga » ouvrir son compteur buts de cette manière avec le PSG.

Sonné par ce deuxième but encaissé, les joueurs de Pep Guardiola n'ont plus trouvé les ressources pour réagir, même si Mahrez a eu une balle de réduction du score à la 79eme non convertie face à Donnarumma. En se montrant efficiente dans les deux surfaces, l'équipe de la capitale a écœuré son adversaire et assuré avec mérite la victoire qu'elle convoitait tant face au géant anglais. Mathématiquement, le succès acquis n'est synonyme que de trois points dans une phase de poules, mais sur le plan psychologique il est d'une grande importance car il conforte l'équipe de Pochettino dans ses grandes prétentions européennes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.