AEK Athènes
APOEL
AS Rome
Ajax
Alashkert
Astana
Atlético Madrid
BATE
Bayern Munich
Benfica
Borussia Dortmund
Bâle
CFR 1907 Cluj
CSKA Moscou
Celtic Glasgow FC
Club Bruges
Cork City
Crusaders
Dinamo Zagreb
Drita
Drita
F91 Dudelange
FC Barcelone
FC Dynamo Kiev
FC Porto
FC Santa Coloma
FC Shakhtar Donetsk
FC Sheriff Tiraspol
FC Spartak Trnava
FC Valence
Fenerbahce SK
Flora
Galatasaray SK
HJK
Hapoel Beer Sheva
Hoffenheim
Inter Milan
Juventus Turin
KP Legia Varsovie
Kukësi
La Fiorita
Lincoln Red Imps
Liverpool
Lokomotiv Moscou
Ludogorets
Malmö FF
Manchester City
Manchester United
Midtjylland
Monaco
NK Olimpija Ljubljana
Naples
Olympique Lyonnais
PAOK Salonique
PSG
PSV
Qarabağ
Real Madrid
Rosenborg
Salzbourg
Schalke 04
Shkendija
Slavia Prague
Spartak Moscou
Spartaks Jūrmala
Standard de Liège
Sturm Graz
Sutjeska
Sūduva
The New Saints
Torpedo Kutaisi
Tottenham Hotspur
Valletta
Valur
Videoton
Viktoria Plzeň
Víkingur
Young Boys
Zrinjski
Étoile rouge de Belgrade
Ligue des ChampionsGroupe F
Stade des Lumières - Arbitre A. Treimanis
Partiellement couvert (14°C)
  1. 71′ Dubois
  2. 69′ Dembélé
  1. 55′ Júnior Moraes
  2. 44′ Júnior Moraes

Geoffrey Steines, publié le 2 octobre

Malgré deux buts de retard, Lyon a obtenu le match nul contre le Shakhtar Donetsk ce mardi (2-2). Un moindre mal pour les Gones, surclassés en première période et sauvés par la barre transversale à la dernière minute. Ils n'ont ainsi pas perdu tout le bénéfice de leur victoire contre Manchester City en ouverture de la Ligue des Champions.

Le debrief
L'OL est décidément insaisissable. Hors-sujet pendant la première période et mené de deux buts jusqu'à 20 minutes de la fin, il a finalement arraché le nul contre le Shakhtar Donetsk mardi (2-2). Une opération pas si mauvaise pour faire fructifier l'exploit sur le terrain de Manchester City lors de leur entrée dans cette saison de Ligue des Champions (1-2). Mais les Lyonnais pourront nourrir le regret d'avoir attendu trop longtemps pour montrer leur vrai visage, même s'ils se sont fait des frayeurs jusqu'au bout, la barre transversale d'Anthony Lopes les sauvant à la dernière minute du temps réglementaire. L'essentiel est néanmoins assuré pour les hommes de Bruno Genesio, toujours leaders du groupe F avant la double confrontation avec Hoffenheim au retour de la trêve internationale.

Dans un contexte très particulier, le Groupama Stadium étant à huis-clos pour l'occasion en raison des incidents de la saison passée face au CSKA Moscou, l'OL a mis une mi-temps pour se mettre à la hauteur de l'événement et d'un match de Ligue des Champions. Pendant 45 minutes, le Shakhtar s'est ainsi baladé balle au pied, avec une forte possession et une grande liberté d'action, en particulier dans le couloir gauche. Les Lyonnais étaient trop loin dans les duels, dépassés par le jeu à une touche des visiteurs et souffraient face au pressing ukrainien. Ils s'étaient bien montrés les premiers menaçants sur un oubli d'une défense en difficulté dès qu'elle laissait les Gones prendre de la vitesse, mais Moussa Dembélé avait vendangé. Le symbole d'un premier acte complètement raté.

Malgré cela, il n'y avait qu'un but de retard à la pause et le retour des vestiaires plein d'entrain des Lyonnais incitait à l'optimisme. C'était avant qu'ils se laissent aller à un replacement très hasardeux et se fassent prendre en contre par le Shakhtar pour le but du break. Sonnés, ils ont mis un gros quart d'heure pour réagir, et l'ont fait avec panache, revenant au score en seulement deux minutes. Le match est alors devenu fou, le ballon a filé d'un camp à l'autre à toute vitesse et les blocs se sont délités pour exposer les défenses. Chaque équipe a obtenu des occasions de s'en tirer avec la victoire, la dernière balle de match étant à mettre au crédit de Donetsk. Une raison de plus pour les Lyonnais de s'estimer heureux de ce point.
Le film du match
11eme minute
F.Mendy s'avance sur le côté gauche et lance M.Dembélé, parti à la limite du hors-jeu. L'attaquant de l'OL se présente seul face à Pyatov, sorti jusqu'à l'extérieur de sa surface, et bute sur le gardien du Shakhtar en se précipitant pour envoyer une frappe trop écrasée. Sa deuxième tentative, en lobant Pyatov, passe à côté.

21eme minute
Attaque rapide des Ukrainiens après une mésentente entre Fekir et Aouar sur la gauche. Junior Moraes hérite du ballon plein axe, se joue de Tousart d'un petit jongle et envoie une demi-volée plongeante des 25 mètres. Vicieuse par sa trajectoire, cette tentative est prolongée en corner par un A.Lopes vigilant.

30eme minute
Ismaily part de son côte gauche et trouve un relais dans l'axe avec Alan Patrick, qui cherche immédiatement à l'opposé Marlos, arrivé lancé. En bout de course, le dernier ne peut reprendre dans de bonnes conditions et son tir au premier poteau est dévié en corner par A.Lopes.

44eme minute (0-1)
Excentré sur la gauche, Taison fixe Dubois et trouve le décalage avec Ismaily, parti dans le dos de la défense lyonnaise. Le latéral du Shakhtar centre en retrait en première intention et Junior Moraes coupe la trajectoire du gauche pour battre A.Lopes, surpris à son premier poteau.

52eme minute
Corner pour Lyon sur la droite. Fekir le tire sortant et Denayer coupe la trajectoire au premier poteau pour reprendre de la tête. Pyatov s'interpose sur cette reprise décroisée de l'international belge, mais sans réellement repousser le ballon. Aouar le pousse au fond dans un deuxième temps, avant d'être logiquement signalé hors-jeu, pour quelques centimètres. Le ballon prenait pourtant la direction du but.

55eme minute (0-2)
Contre à six contre quatre mené par le Shakhtar après une récupération de Matviyenko dans les pieds d'Aouar. Marlos s'avance sans être attaqué et trouve dans l'axe Alan Patrick, qui décale sur le gauche Junior Moraes. Ce dernier fixe Dubois, qui recule trop, et glisse une petite frappe enroulée qui trompe A.Lopes avec l'aide du poteau opposé.

70eme minute (1-2)
Après une tentative de Ndombele à l'entrée de la surface contrée par la défense du Shakhtar, le ballon revient sur F.Mendy, qui sert Fekir sans contrôle. Arrêté, le capitaine de l'OL dépose son centre sur la tête de M.Dembélé, qui s'élève plus haut que tout le monde pour battre Pyatov aux six mètres.

72eme minute (2-2)
Deux centres consécutifs de Depay sont repoussés difficilement par Kryvtsov. Sur le second, Aouar surgit, couche le défenseur ukrainien d'une feinte et centre en retrait pour Dubois, arrivé lancé au point de penalty. Le latéral de l'OL pousse le ballon dans le but de Pyatov d'un tacle.

77eme minute
Servi à l'entrée de la surface, Taison lance Ismaily d'un petit ballon piqué dans le dos de la défense lyonnaise. Le latéral du Shakhtar devance la sortie face à A.Lopes et pique devant le gardien de l'OL dans un angle fermé. Le ballon passe devant le but des Gones.

78eme minute
En résistant au contact, Fekir lance un contre pour Lyon. Depay accélère plein axe et attend que Kryvtsov monte sur lui pour mieux décaler sur la gauche M.Dembélé, qui a toute latitude pour terminer le travail. Mais il bute encore sur Pyatov, qui a aussi un soupçon de réussite en déviant en corner.

90eme minute
Parti dans le dos de la défense lyonnaise, Marlos n'a pas la place pour tirer dans un angle très fermé et talonne intelligemment pour Kayode, seul en retrait. L'attaquant nigérian bat A.Lopes, mais le ballon atterrit sur l'arête du but de l'OL.
Tops et flops

TOP 3

Il n'y en avait que pour ISMAILY. Pas embêté pour monter dans son couloir, le latéral gauche brésilien s'est régalé des espaces laissés et a enchaîné les allers-retours avec bonheur. Passeur décisif sur l'ouverture du score, il n'est pas passé loin de donner la victoire aux siens en seconde période. Un match de très haut niveau de sa part.

Meilleur buteur du championnat ukrainien, avec 9 réalisations en 10 matchs, JUNIOR MORAES a confirmé son excellent début de saison avec un doublé. Il a démontré sur les deux actions un réel instinct de buteur et il a fait mal à la défense lyonnaise par son pur profil d'attaquant de pointe. A 31 ans, il pourrait bien être la bonne surprise de la saison européenne.

Comme souvent ces dernières semaines, F.MENDY s'est montré à son avantage dans son couloir. Il a fait preuve d'autorité défensivement et n'a jamais hésité à se projeter dans le camp adverse pour apporter le surnombre. Impliqué sur le premier but lyonnais, il aurait même pu arracher la victoire sur une frappe finalement trop enlevée en fin de match. Si Deschamps avait encore des doutes sur l'opportunité de le convoquer en équipe de France, ils se sont certainement envolés.


FLOP 3

Relancé aux dépens de Cornet, qui avait étincelé contre Manchester City, B.TRAORE n'a pas saisi la perche tendue par son entraîneur pour marquer des points. Son travail défensif sur un Ismaily ultra-offensif s'est révélé insuffisant pour venir en aide Dubois et il n'a pas pesé sur les événements balle au pied. Une heure bien trop neutre pour un joueur de sa trempe.

Lui aussi réinstallé au milieu par son coach, TOUSART n'a pas plus convaincu que l'attaquant burkinabé. Il s'est trouvé très à la peine dans l'utilisation du ballon face au pressing ukrainien et n'a pas suffisamment servi de tampon devant sa défense face aux vagues adverses. Encore une fois, le milieu de l'OL a montré ses limites au très haut niveau.

Mal à l'aise comme latéral droit avec son pied gauche de prédilection, MATVIYENKO a souffert sur son côté, où les Lyonnais ont insisté pour lui faire mal. Aouar, Depay et F.Mendy ont ainsi trouvé des solutions qu'il n'y avait pas ailleurs sur le terrain pour les Gones. Une soirée compliquée pour lui.
Monsieur l'arbitre au rapport
La feuille de match
Ligue des Champions (Groupe F) / LYON - SHAKHTAR DONETSK : 2-2
Groupama Stadium (1 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse excellente
Arbitre : M.Treimanis (Lettonie / 5)

Buts : M.Dembélé (70eme) et Dubois (72eme) pour Lyon - Junior Moraes (44eme et 55eme) pour le Shakhtar Donetsk

Avertissement : Fekir (46eme) pour Lyon

Expulsion : Aucune


Lyon
A.Lopes (5) - Dubois (5), Marcelo (4), Denayer (6), F.Mendy (7) - Tousart (4), Ndombele (6) puis P.C.Diop (87eme) - B.Traoré (4) puis Depay (63eme), Fekir (cap) (5), Aouar (6) - M.Dembélé (5) puis Cornet (81eme)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Ferri, Morel, Marçal
Entraîneur : B.Genesio


Shakhtar Donetsk
Pyatov (5) - Matviyenko (4), Kryvtsov (5), Rakitskiy (5), Ismaily (6) - Maycon (5), Stepanenko (5) - Marlos (6) puis Fernando (91eme), Alan Patrick (5) puis Kovalenko (75eme), Taison (cap) (6) - Junior Moraes (7) puis Kayode (83eme)

N'ont pas participé : Shevchenko (g), Butko, Khocholava, Wellington Nem
Entraîneur : P.Fonseca

Vos réactions doivent respecter nos CGU.