Football - Ligue des Champions Marseille/Olympiakos Pirée avant-match

AZ
Ajax
Ararat-Armenia
Astana
Atalanta Bergame
Atlético Madrid
Bayern Munich
Benfica
Besiktas JK
Borussia Dortmund
Borussia Mönchengladbach
Budućnost
CFR 1907 Cluj
Celtic Glasgow FC
Chelsea
Club Bruges
Connah's Quay
Dinamo Brest
Dinamo Tbilisi
Dinamo Zagreb
Djurgården
Drita
Dundalk
Europa
FC Barcelone
FC Dynamo Kiev
FC Porto
FC Shakhtar Donetsk
FC Sheriff Tiraspol
FC Séville
Ferencváros
Flora
Floriana
Fola Esch
Inter Club Escaldes
Inter Milan
Istanbul BB
Juventus Turin
KP Legia Varsovie
KR
Krasnodar
KuPS
KÍ
La Gantoise
Lazio Rome
Linfield
Liverpool
Lokomotiv Moscou
Lokomotiva Zagreb
Ludogorets
Maccabi Tel Aviv FC
Manchester City
Manchester United
Marseille
Midtjylland
Molde
NK Celje
Olympiakos Pirée
Omonia Nicosia
PAOK Salonique
PSG
Qarabağ
RB Leipzig
Rapid Vienne
Real Madrid
Rennes
Riga
SK Slovan Bratislava
Salzbourg
Sarajevo
Sileks
Slavia Prague
Sūduva
Tirana
Tre Fiori
Viktoria Plzeň
Young Boys
Zénith
Étoile rouge de Belgrade
Ligue des ChampionsGroupe C
Orange Vélodrome - Arbitre Jesús Gil
Nuageux (8°C)
  1. 74′ Payet
  2. 54′ Payet
  1. 32′ Camara
Journaliste : Guillaume Marion

, publié le 30 novembre

Dans le cadre de la cinquième journée de la Ligue des Champions, l'OM reçoit l'Olympiakos, mardi soir (21 heures). Découvrez ce qu'il faut savoir sur ce match.

Déjà éliminé de la Ligue des Champions en raison de son bilan global depuis le début de cette compétition version 2020-2021 (4 défaites en 4 matchs), l'Olympique Marseille n'a plus que la Ligue Europa dans le viseur, et devra lutter pour une éventuelle troisième place afin d'être reversé dans ce tournoi.



Dernier du groupe C avec 0 point, le club phocéen a l'occasion de se hisser à hauteur de l'Olympiakos, troisième avec 3 points, en cas de succès, mardi soir à l'Orange Vélodrome (21 heures). Dans les rangs de l'équipe grecque, Mathieu Valbuena ne pourra être aligné, et est forfait pour le match.

Alors qu'il reste deux journées à disputer, avec la dernière face à Manchester City, le 9 décembre prochain, André Villas-Boas a fixé l'ambition de son effectif : "En C1, c'est d'abord au moins sortir avec une victoire et un but marqué... "

Les stats à connaître (avec Opta)

Marseille a perdu chacune de ses 2 dernières rencontres avec l'Olympiakos en compétition européenne sur un score de 0-1 ; ceci après avoir remporté chacun de ses 3 premiers matches contre le club grec.

L'Olympiakos s'est imposé lors de son seul précédent déplacement pour affronter Marseille en Ligue des Champions, l'emportant 1-0 lors de la phase de groupes en novembre 2011.

Les 3 dernières rencontres entre Marseille et l'Olympiakos en Ligue des Champions se sont toutes achevées sur le score de 1-0 (1 victoire pour Marseille et 2 pour l'Olympiakos).

L'Olympiakos a remporté 2 de ses 3 derniers matches à l'extérieur contre des équipes françaises en Ligue des Champions (1 défaite), bien qu'il ait perdu lors de son dernier déplacement (1-2 contre Paris en novembre 2013).

Marseille reste sur 13 défaites de rang en Ligue des Champions, un record dans l'histoire de la compétition, n'inscrivant que 6 buts et en encaissant 29.

Depuis sa victoire 1-0 contre Marseille lors de la 1re journée, l'Olympiakos a perdu ses 3 matches de Ligue des Champions, n'ayant pas marqué et ayant concédé 6 buts.

L'Olympiakos n'a touché que 2 ballons dans la surface de Manchester City lors de la 4e journée, le plus faible total dans un match de Ligue des Champions cette saison avec le Zenit contre Dortmund. C'est le plus faible total pour une équipe sur une rencontre à domicile dans la compétition depuis novembre 2017 (Qarabag contre Chelsea, 2 également).

Marseille (6) et l'Olympiakos (8) sont les 2 seules équipes de la Ligue des Champions 2020/21 à ne pas avoir encore cadré au moins 10 tirs, l'équipe grecque n'en ayant réussi qu'un seul lors de ses 2 derniers matches contre Manchester City.

Florian Thauvin (Marseille) a perdu ses 10 rencontres de Ligue des Champions, devenant ainsi le 7e joueur à connaître la défaite lors de chacun de ses 10 premiers matches dans la compétition. 5 des 6 précédents ont évité la défaite lors d'un match ultérieur, ne laissant que l'ancien milieu de terrain du Dinamo Zagreb Adrián Calello avec le désormais co-pire bilan de 100% de défaites (10 sur 10).

Parmi tous les entraîneurs en Ligue des Champions, seuls Dorinel Munteanu (9), Rui Vitoria et Mustafa Denizli (8) ont subi une série de défaites plus longue que celle d'André Villas-Boas, qui a perdu 7 matches : avec le Zénith (3) et avec Marseille (4).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.