AIK
APOEL
Ajax
Ararat
Ararat-Armenia
Astana
Atalanta Bergame
Atlético Madrid
BATE
Bayer Leverkusen
Bayern Munich
Benfica
Borussia Dortmund
Bâle
CFR 1907 Cluj
Celtic Glasgow FC
Chelsea
Club Bruges
Copenhague
Dinamo Zagreb
Dundalk
F91 Dudelange
FC Barcelone
FC Dynamo Kiev
FC Porto
FC Santa Coloma
FC Shakhtar Donetsk
FC Sheriff Tiraspol
FC Valence
Ferencváros
Feronikeli
GKS Piast Gliwice
Galatasaray SK
Genk
HB
HJK
Inter Milan
Istanbul BB
Juventus Turin
Krasnodar
Lille
Lincoln Red Imps
Linfield
Linzer ASK
Liverpool
Lokomotiv Moscou
Ludogorets
Maccabi Tel Aviv FC
Manchester City
NK Maribor
Naples
Nõmme Kalju
Olympiakos Pirée
Olympique Lyonnais
PAOK Salonique
PSG
PSV
Partizani Tirana
Qarabağ
RB Leipzig
Real Madrid
Riga
Rosenborg
SK Slovan Bratislava
Saburtalo
Salzbourg
Sarajevo
Shkendija
Slavia Prague
Sutjeska
Sūduva
The New Saints
Tottenham Hotspur
Tre Penne
Valletta
Valur
Viktoria Plzeň
Young Boys
Zenit
Étoile rouge de Belgrade
Ligue des ChampionsGroupe H
Grand Stade Lille Métropole - Arbitre D. Aytekin
humide15°C
  1. 94′ J. Ikoné
  1. 63′ Cheryshev
Journaliste : Vincent Dégremont

, publié le 23 octobre

Grâce à Jonathan Ikoné au bout du temps additionnel, Lille a arraché le match nul sur sa pelouse face à Valence pour marquer son premier point en Ligue des Champions.

Le debrief
Après des défaites contre l'Ajax (3-0) et Chelsea (2-1), Lille n'avait pas le droit à l'erreur lors de la réception de Valence, mercredi soir. Alors que Christophe Galtier avait décidé de laisser Jonathan Ikoné et Jonathan Bamba sur le banc, les Dogues ont parfaitement débuté cette rencontre capitale pour la suite de cette phase de poules de Ligue des Champions. Les visiteurs se sont procurés des occasions via Geoffrey Kondogbia (8eme) et Kevin Gameiro (15eme), mais les coéquipiers de José Fonte étaient clairement un cran au-dessus. Parfaitement organisés en 3-4-3, les Nordistes ont progressivement pris le contrôle des opérations. Luiz Araujo (6eme), Victor Osimhen (20eme), Benjamin André (26eme, 49eme et 60eme), Adama Soumaoro (33eme), Yusuf Yazici (40eme et 43eme), Jonathan Ikoné (67eme) et surtout Loïc Rémy (74eme) ont apporté le danger sur les buts de Jesper Cillessen, mais ça a inlassablement manqué de justesse dans le dernier geste (16 frappes non cadrées).

Une aubaine pour les troupes d'Albert Celades qui ont fini par faire mouche sur une contre-attaque conclue par Denis Cheryshev (63eme). Après s'être imposés à Stamford Bridge lors de la première journée, les partenaires de Dani Parejo ont cru remettre ça à Pierre-Mauroy, mais c'était sans compter sur l'abnégation des locaux. Entré en seconde période, Jonathan Ikoné a permis de limiter la casse (95eme), même si cela ne permet pas au LOSC de quitter la dernière place de ce Groupe H. Il s'agit du premier point du club du président Gérard Lopez qui devra faire preuve de davantage de réalisme pour espérer avoir une chance sa qualification pour les 8emes de finale.
L'instant T :
A la suite d'un cafouillage dans la surface de Valence, Jaume Costa touche le ballon du bras (41eme). Les Dogues réclament un penalty, mais l'arbitre ne bronche pas. Et ceci malgré l'utilisation du VAR. Alors que cette action aurait pu permettre aux troupes de Christophe Galtier de prendre la tête, cela apparait litigieux.
Les buts
63eme minute (0-1)
Sur une contre-attaque de Valence, D.Parejo sert Maxi Gomez qui lance instantanément Gameiro sur le côté droit. Alors que Gabriel est pris de vitesse, le Tricolore a tout le temps pour ajuster son centre au sol pour Cheryshev. Oublié par Djalo, le Russe ajuste Maignan de près. Son tir croisé du pied gauche n'a laissé aucune chance au gardien lillois.

95eme minute (1-1)
A la suite d'une remise de la tête de B.André dans la surface espagnole, Ikoné place une frappe magnifique du pied droit en sortie de dribble. Alors que le ballon termine dans la lucarne gauche de Cillessen, Valence réclame une faute, mais le but est bel et bien accordé après utilisation du VAR.
Les tops et les flops
Yusuf YAZICI (6)
Il y a encore du déchet, mais l'ancien joueur de Trabzonspor a peut-être livré sa meilleure prestation depuis son arrivée lors du dernier Mercato d'été. Préféré à Jonathan Bamba et Jonathan Ikoné pour débuter la rencontre, le milieu de terrain offensif international turc a posé beaucoup de problèmes aux joueurs valencians, mais la réussite n'était pas au rendez-vous.
Jonathan IKONE (non noté)
Après avoir démarré la rencontre sur le banc des remplaçants, l'ancien Parisien a fini par jouer les sauveurs dans les arrêts de jeu. Alors que les Dogues ont frôlé la correctionnelle, le Tricolore a parfaitement joué son rôle de leader.
Tiago DJALO (4)
Il n'est clairement pas le seul fautif, mais l'ancien joueur du Milan AC est apparu incroyablement passif sur l'action du but de Denis Cheryshev. Rédhibitoire à un tel niveau de compétition.
La feuille de match
LILLE - VALENCE : 1-1
Stade Pierre-Mauroy (40 000 spectateurs environ)
Temps nuageux - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Ayekin (ALL) (6)

Buts : Ikoné (95eme) pour Lille - Cheryshev (63eme) pour Valence

Avertissements : L.Araujo (41eme), Djalo (86eme) et Gabriel (98eme) pour Lille - Diakhaby (82eme et 84eme) et Maxi Gomez (93eme) pour Valence

Expulsion : Diakhaby (84eme) pour Valence


Lille
Maignan (5) - Djalo (4) puis J.Bamba (86eme), J.Fonte (cap) (5), Gabriel (4) - Celik (5), B.André (6), Bou.Soumaré (6), Bradaric (5) - Yazici (6) puis L.Rémy (71eme), Osimhen (5), L.Araujo (5) puis Ikoné (65eme)

N'ont pas participé : Jardim (g), Soumaoro, Xeka, Pied
Entraîneur : C.Galtier


Valence
Cillessen (6) - Wass (5), G.Paulista (6), Diakhaby (5), J.Costa (5) - Coquelin (5), D.Parejo (cap) (6), Kondogbia (4) puis Soler (46eme - 5), Cheryshev (5) puis Garay (87eme) - Maxi Gomez (5), Gameiro (5) puis Lee (65eme)

N'ont pas participé : Domenech (g), Gaya, M.Vallejo, F.Torres
Entraîneur : A.Celades

Vos réactions doivent respecter nos CGU.