Ligue des Champions - PSG : Revivez la conférence de presse d'Unai Emery et de Dani Alves

Ligue des Champions - PSG : Revivez la conférence de presse d'Unai Emery et de Dani Alves©Media365

Geoffrey Steines, publié le lundi 05 mars 2018 à 13h50

Unai Emery et un joueur du PSG s'exprimeront ce lundi à partir de 13h00 pour la traditionnelle conférence de presse d'avant-match, à la veille du 8eme de finale retour de Ligue des Champions contre le Real Madrid.

05/03 à 13:46 Merci à toutes et à tous d'avoir suivi cette conférence de presse d'Unai Emery et de Dani Alves en notre compagnie. Rendez-vous à 18h30 pour celle de Zinedine Zidane, qui sera accompagné d'un joueur du Real Madrid.
05/03 à 13:45 La campagne de communication à outrance du PSG ? Dani Alves : C'est arrivé partout, dans tous les clubs, on n'en a jamais parlé. Il faut qu'on se concentre sur ce qu'on doit donner sur le terrain. J'espère que les gens seront en symbiose avec nous, dans la paix. Le football en a besoin, sinon les enfants ne pourraient pas venir au stade.
05/03 à 13:44 L'importance de l'arbitrage sur le match ? Dani Alves : Si le match se décide sur une décision arbitrale, j'espère qu'elle sera en notre faveur, comme ça on sera contents. Il y a beaucoup de débats, sinon les journalistes n'auraient rien à dire. On se contente de bien travailler et d'essayer d'éliminer cet adversaire extrêmement fort. je n'aime pas les excuses. Lorsque je dis quelque chose, ce n'est pas pour contourner le problème. J'aime bien avoir le feu en moi.
05/03 à 13:42 Les ingrédients manquants au PSG en Ligue des Champions ? Dani Alves : Justement, il faut se qualifier contre des adversaires comme celui de demain. Il faut que les adversaires commencent à prendre en compte le PSG. Je l'ai dit ici même alors que le président m'a présenté, je ne venais pas pour vivre à Paris ou pour l'argent. Je suis venu parce que je suis un compétiteur, j'ai ça dans le sang, et faire partie de l'histoire d'un club, ça n'a pas de prix. J'ai la passion pour ce métier. Ma famille sait que je lutte beaucoup pour atteindre mes objectifs et pour réussir à faire mon trou dans la profession.
05/03 à 13:41 Pourquoi un tel optimisme ? Dani Alves : Ce qui nous fait penser ça, c'est le match aller. On peut faire un pas en avant. On a été supérieurs à l'adversaire dans le jeu, dans les situations favorables, mais l'adversaire vit de ça, il lui suffit de dix minutes. Il faut continuer de faire ce qu'on a bien fait pendant 80 minutes à l'aller et le faire pendant 90 minutes. Si on y arrive, nos chances augmenteront. Mais il faut profiter de ce match, il n'y a rien de plus motivant que d'avoir la possibilité d'éliminer le champion en titre. Au-delà des campagnes et des discours, il n'y a rien de plus motivant. On va essayer d'envoyer le message aux autres qu'on a les armes pour aller au bout. Il va falloir faire le match parfait. il ne faut pas penser qu'on peut réussir en 15 minutes, on a 90 minutes pour renverser la vapeur. Il faut créer cette connexion favorable pour passer au final ce tour.
05/03 à 13:38 En contact avec Neymar ? Dani Alves : Je parle avec lui quasiment tous les jours. On a convenu qu'on se verrait plus tard dans cette compétition. Pour l'instant, quand on pacte quelque chose, ça marche. J'espère que ce sera encore le cas et qu'on pourra se retrouver plus tard.
05/03 à 13:37 L'impact du forfait de Neymar ? Dani Alves : On a toujours deux options : soit pleurer, soit se lever. Avec Neymar, le PSG est beaucoup plus fort, mais il est encore fort sans lui, parce qu'il y a d'autres joueurs. C'est impossible de ne pas ressentir l'absence d'un tel joueur. Mais j'opte toujours pour la deuxième option.
05/03 à 13:36 Son rôle dans le vestiaire ? Dani Alves : Je ne pense pas que ça influe beaucoup par rapport au groupe. Chacun peut prendre la parole, apporter des choses positives à l'équipe. Je dirais qu'il faut profiter de ces grands moments, qu'on ne revivra peut-être plus. L'histoire est là pour être changée dans cette profession. Le PSG a eu ses limites dans cette compétition, il faut les dépasser pour aspirer à plus, pour continuer de grandir. Il faut avancer. Toujours essayer et ne jamais y arriver, c'est une barrière. C'est une motivation qui ma fait venir ici. Il faut qu'on le fasse. On ne peut pas y réfléchir à deux fois. Il faut d'abord y croire et il faut le faire.
05/03 à 13:35 Le décès de Davide Astori ? Dani Alves : Je ne pense pas que ça nous ait affectés, parce qu'on n'était pas si proches. Toute l'équipe apporte évidemment son soutien à la famille et aux amis de Davide. J'ai un sentiment par rapport à ce qui lui est arrivé, c'est qu'on est ici avec un but et quand on l'a fait, on part pour un monde meilleur que celui chaotique dans lequel nous vivons. Il a laissé derrière lui des choses importantes, c'est ce qu'il faut garder lorsque quelqu'un s'en va. Il y a des milliards d'enfants qui meurent dans le monde pour d'autres raisons, et ça n'a pas autant de répercussions, mais c'est au moins aussi important. On est de passage, mais quand c'est l'heure, c'est l'heure. On est tristes, parce que c'est un collègue.
05/03 à 13:32 Le match le plus difficile de sa carrière ? Dani Alves : Non, je ne le pense pas. Mais c'est un match très difficile, c'est sûr. Il sera dur à jouer, parce que le rival a beaucoup de qualités. C'est un immense défi pour nous, changer l'histoire du PSG dans cette compétition. Nous avons une chance unique d'avancer en tant que club et en tant que joueurs. D'avoir la possibilité d'éliminer le champion sortant, ça nous rapprocherait pas mal du titre final. C'est dans cet esprit positif que nous allons aborder ce match. On aurait mérité bien mieux à l'aller, il nous a manqué un peu d'expérience. On va partir avec les mêmes intentions et la même envie demain.
05/03 à 13:30 Le rôle de l'arbitre ? Emery : L'arbitre de demain est un grand arbitre (Felix Brych), nous sommes certains que c'est sur le terrain que ça va se jouer, entre les deux équipes. L'arbitre va arbitrer son âme et conscience.
05/03 à 13:29 Un réel avantage de recevoir au match retour ? Quand tu joues la phase de groupes, si tu arrives premier, tu joues le match retour à domicile. Pourquoi l'UEFA a fait cette différence ? Peut-être parce que c'est mieux de jouer le match retour à domicile. C'est la première fois dans l'histoire récente du PSG en Ligue des Champions qu'il joue un gros match retour à domicile. On va travailler pour montrer que jouer ici, c'est quelque chose de différent.
05/03 à 13:28 Le rôle de Dani Alves dans le vestiaire ? Emery : Entre nous tous, Dani Alves nous bat tous au niveau du CV et de son histoire. Dani Alves lui répond : "Merci coach".
05/03 à 13:27 La campagne de communication du PSG ? Emery : A chaque fois que j'ai vécu de telles situations, l'idée est d'être uni à l'intérieur et vis-à-vis de l'extérieur. C'est e qu'on recherche, une union avec l'ensemble des supporters. Ça a été fait ailleurs, je ne vois rien de différent par rapport à d'habitude. Nous voulons vivre ce match-là avec plus de passion.
05/03 à 13:26 La préparation psychologique du match ? Emery : La concentration se fait par le travail. L'idée, c'est de maintenir un niveau et un rythme pendant tout le match. C'est notre meilleure préparation. Notre équipe a montré qu'elle était forte ici. Notre défi, c'est de montrer qu'on peut garder cette exigence contre le Real Madrid.
05/03 à 13:25 Di Maria prêt malgré son faible temps de jeu en Ligue des Champions ? Emery : Di Maria est prêt. Il sait ce qu'est la Ligue des Champions, le plus haut niveau. Il va y aller. N'importe quel joueur veut y aller demain, mais en particulier Di Maria. Il aura les crocs.
05/03 à 13:24 Son discours d'avant-match ? Emery : La motivation est plus facile pour demain. Mais il est aussi important de jouer avec la tête. Le cœur est certes très important. Si tu me demandes ce qui est le plus important, c'est le cœur. La motivation va se nourrir de toute l'ambiance au Parc. Quand les joueurs vont entrer sur le terrain, ils vont sentir qu'ils seront 12 avec les supporters.
05/03 à 13:23 Le remplacement de Neymar ? Emery : Quand il manque un joueur, ça ouvre la porte à d'autres. Et je sais que demain, les joueurs qui vont passer cette porte vont le faire avec force. Les joueurs qui sont dans le onze et ceux qui peuvent entrer pendant le match sont tous importants.
05/03 à 13:22 Les différences avec les échecs récents ? Emery : Ce match est différent et c'est à Paris.
05/03 à 13:22 Un coup de bluff du Real avec Kroos et Modric Emery : Qui joue au Real Madrid, pour nous, c'est important, mais c'est secondaire. En premier, on pense à nous. Si on a confiance en ce que nous voulons faire, ça va déterminer comment va se passer le match. Je veux jouer avec les meilleurs joueurs, mais j'espère aussi la meilleure performance du Real Madrid, parce que je sais que notre équipe est capable de gagner ainsi.
05/03 à 13:21 Le plus grand match du PSG version QSI ? Emery : Pour cette saison, le match de demain est très important. La Ligue des Champions est un objectif très clair pour le club. Mais il y aura d'autres matchs importants dans le futur. C'est un moment unique pour tous les supporters du PSG et tous ceux qui aiment le football en France. C'est une grande opportunité pour faire un pas et pour faire un match ici au Parc avec toute la puissance qu'a cette équipe.
05/03 à 13:20 Thiago Silva titulaire ? Emery : Le choix de la charnière centrale est très difficile, parce que les trois ont une grande performance. Si les trois sont prêts, ce que j'espère, on va décider, avec la confiance en les trois, en fonction des petits détails que demande le match.
05/03 à 13:19 Thiago Motta ou Lassana Diarra en sentinelle ? Emery : Les deux sont prêts pour jouer. Pour le match là-bas, c'était différent, les deux étaient trop justes. Ils ont la capacité et la qualité pour jouer. Ils ont une grande expérience et la performance nécessaire pour un match comme demain. Le choix est facile pour moi, j'ai confiance en les deux. Je vais me décider pour un, mais pendant le match, il est possible que les deux jouent demain.
05/03 à 13:18 Le point sur le groupe Emery : Nous avons fait un entraînement hier, il manque encore celui de cet après-midi. Marquinhos, (Marco) Verratti, Kylian (Mbappé) et (Edinson) Cavani se sont entraînés avec le groupe, pas (Javier) Pastore. Mais j'espère que ce sera le cas aujourd'hui. Si tel est le cas, normalement, tous les joueurs sont prêts pour le match de demain. Seul Neymar est forfait.
05/03 à 13:17 Unai Emery et Dani Alves arrivent avec une quinzaine de minutes de retard devant les journalistes.
05/03 à 13:02 Bonjour à toutes et à tous, bienvenue sur notre site pour suivre en direct la conférence de presse d'Unai Emery à la veille du 8eme de finale retour de Ligue des Champions entre le PSG et le Real Madrid. L'entraîneur parisien sera accompagné de Dani Alves. Les deux hommes devraient arriver incessamment sous peu dans l'auditorium du Parc des Princes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Ligue des Champions - PSG : Revivez la conférence de presse d'Unai Emery et de Dani Alves