Monaco n'a rien fait pour empêcher Porto d'aller en huitièmes

Monaco n'a rien fait pour empêcher Porto d'aller en huitièmes©Media365
A lire aussi

Julien Pereira, publié le mercredi 06 décembre 2017 à 23h05

L'AS Monaco a bouclé une campagne européenne catastrophique par une nouvelle claque reçue sur le terrain du FC Porto (5-2). Les Dragons, eux, ont validé leur ticket pour les huitièmes avec la manière.

Le debrief Monaco n'a pas fait illusion. A vrai dire, Leonardo Jardim ne lui avait pas véritablement donné les moyens, alignant, sans surprise, un onze composé de joueurs qui n'ont toujours pas fait leur preuve. Face à la petite machine mise au point par Sergio Conceicao, les Monégasques ont payé ce turn-over par une claque (4-2), encore une, et pris l'eau dès la première période devant les performances XXL de Vincent Aboubakar et Yacine Brahimi.  Le club du Rocher a pourtant été averti, très tôt, que les Dragons cherchaient à se mettre à l'abri au plus tôt, eux qui devaient surtout décrocher un meilleur résultat que le RB Leipzig pour assurer la deuxième place du groupe G. L'attaquant camerounais a donc lancé le festival des locaux, suivant parfaitement le ballon donné dans le contre-pied par son compère algérien pour ouvrir le score (1-0, 9eme). Et puisqu'il est devenu un remarquable buteur, l'ancien joueur du FC Lorient, bien servi dans la surface par Danilo, n'a pas tardé non plus à mettre les siens à l'abri en donnant le tournis à Kamil Glik, peu après la demi-heure de jeu (2-0, 33eme). Pour l'ASM, la rencontre aurait pu tourner à l'humiliation, Brahimi ayant encore rappelé les mauvais souvenirs en inscrivant le troisième juste avant la pause, sur un amour de ballon offert par... Aboubakar (3-0, 45eme). Mais à défaut d'être renversant, Monaco a prouvé qu'il avait au moins de l'orgueil, incarné par son capitaine du soir Kamil Glik, qui n'a pas tremblé pour inscrire le penalty provoqué par Ivan Marcano (3-1, 61eme). Problème, Alex Telles n'a pas perdu de temps pour mettre fin aux faux suspense, trompant lui aussi Diego Benaglio d'une lourde frappe à l'extérieur de la surface (4-1, 65eme). Entré en jeu juste après, Radamel Falcao a vite rappelé à son ancienne équipe à quel point il était efficace, concluant un centre de Keita Baldé (4-2, 78eme). L'attaquant colombien n'a pas célébré son but et le stade du Dragon lui a rendu un vibrant hommage. Mais pas de quoi enrayer la spirale négative, Soares concluant la nouvelle soirée noire monégasque de la tête, à la réception d'un bon centre de Ricardo Pereira (5-2, 88eme). Si le onze type de l'ASM avait montré qu'il n'avait pas le niveau pour atteindre les huitièmes, les alternatives ont rappelé qu'elles n'avaient rien pour insuffler une nouvelle dynamique. Le film du match4eme minute L'ASM lance les hostilités. Terence Kongolo déborde dans son couloir gauche et adresse un centre dangereux mais José Sà, le portier portugais, s'empare du ballon. 9eme minute (1-0) L'OUVERTURE DU SCORE POUR PORTO ! A la suite d'un coup de pied arrêté, la défense monégasque parvient à se dégager mais le ballon revient dans les pieds de Yacine Brahimi. L'Algérien décide de le remettre immédiatement dans la surface et trouve Aboubakar, qui a parfaitement suivi alors que tout le bloc de l'ASM remontait. L'attaquant camerounais n'a tromper Diego Benaglio pour marquer. 1-0 pour Porto. 11eme minute Aboubakar encore ! Alex Telles enroule un bon centre et trouve son attaquant, qui parvient à devancer Jemerson mais manque sa reprise. Son tir ne trouve pas le cadre. 19eme minute Kamil Glik audacieux ! José Sà dégage mal le ballon et le défenseur parvient à la récupérer dans le rond central. L'ancien joueur du Torino, qui a vu le portier du FC Porto avancé, tente un tir à très longue distance mais ne trouve pas le cadre ! Dommage ! 22eme minute ATTENTION DANILO ! A 25 mètres de la cage monégasque, le milieu de terrain envoie un missile que Benaglio parvient à repousser ! 25eme minute Penalty !? Non ! Trouvé côté gauche, Yacine Brahimi percute et prend un relais avec Aboubakar. L'international algérien s'infiltre dans la surface et s'écroule alors qu'il est au duel avec Glik. L'arbitre ne bronche pas. Le capitaine de l'ASM n'a pourtant pas touché le ballon... 33eme minute (2-0) LE DOUBLE POUR ABOUBAKAR ! Après une mauvaise passe d'André André, Danilo hérite du ballon dans l'axe et sert vite Aboubakar sur le côté gauche de la surface. L'ancien buteur de Lorient donne le tournis à Glik et se remet sur son pied droit avant de frapper en force. Benaglio est battu, l'ASM prend l'eau, et ça fait 2-0 pour Porto ! 35eme minute Enfin une réaction de l'ASM ! Adama Diakhaby pénètre dans la surface et tire mais sa tentative est déviée en corner. 43eme minute Oh Rony Lopes ! Plein axe à 20 mètres, le milieu de terrain portugais place une lourde frappe. Le ballon heurte légèrement le dos d'un défenseur portista mais José Sà a vite réagi ! 45eme minute (3-0) BRAHIMI ! Monaco coule ! Trouvé au coeur du jeu, Aboubakar adresse un amour de ballon piqué dans la surface et trouve Brahimi, qui a parfaitement devancé Almamy Touré. L'ancien Rennais n'a plus qu'à ajuster Benaglio pour donner plus d'ampleur au score ! 3-0 ! 54eme minute Rony Lopes ? C'est manqué ! Diakhaby parvient à s'en sortir sur le côté gauche pour centrer. Il trouve le milieu de terrain portugais, qui frappe en pivot mais manque complètement son tir. Le ballon s'envole. 58eme minute C'était chaud sur le but de Benaglio ! Telles déborde sur la gauche avant de centrer. Aboubakar rate le ballon mais Marega le reçoit au deuxième poteau. Le Malien frappe de toutes ses forces mais Kongolo s'est jeté pour le contrer ! Ouf ! 61eme minute (3-1) GLIK SONNE LA REVOLTE ! Sur un penalty sifflé pour une main d'Ivan Marcano, le défenseur monégasque prend ses responsabilités et envoie un missile imparable pour José Sà. 3-1 ! 65eme minute (4-1) OH Alex Telles qui douche encore les Monégasques ! Très offensif et trouvé côté gauche, le latéral brésilien n'est pas attaqué et a tout le temps d'armer une lourde frappe qui trompe Benaglio en touchant le poteau ! C'est superbe et ça fait 4-1 ! 72eme minute Aboubakar fait encore mal ! Le Camerounais décale Corona sur le côté droit. Le Mexicain centre immédiatement et retrouve le premier buteur du soir, qui ne reprend de façon acrobatique mais ne parvient pas à y mettre beaucoup de puissance. 73eme minute Falcao ! A. Touré se montre enfin offensivement et adresse un bon centre. Le Colombien est trouvé mais ne parvient pas à bien redresser le ballon de la tête. Il ne trouve pas le cadre. 68eme minute (4-2) FALCAO ! Entré en jeu il y a un peu plus de dix minutes, l'attaquant colombien marque de la tête sur sa deuxième occasion, après un bon centre de Keita Baldé. Le buteur monégasque n'a pas célébré son but et a reçu une formidable ovation du public portugais. 75eme minute Attention au tir de Brahimi ! L'Algérien joue le une-deux avec Jesus Corona et reprend immédiatement, du pied droit. Le ballon passe juste au-dessus de la lucarne opposée de Benaglio. C'était chaud ! 88eme minute (5-2) ET LE CINQUIEME BUT POUR PORTO ! Pereira déborde encore sur son couloir droit. L'ancien joueur de l'OGC Nice adresse un centre millimétré sur la tête de l'attaquant entrant, qui n'a plus qu'à dévier la trajectoire. Tops et flops TOP 3ABOUBAKAR est fidèle à lui-même. Une nouvelle fois, l'attaquant du FC Porto a réussi tout ce qu'il a entrepris. Impeccable à la finition, il a aussi montré qu'il était capable de se muer en passeur pour servir Brahimi sur un plateau. Même si la performance XXL d'Aboubakar a légèrement éclipsé la sienne, BRAHIMI a trouvé la lumière en faisant ce qu'il maîtrise comme peu d'autres : le dribble, la vitesse et la percussion. Son but a récompensé son festival. DANILO n'a pas été perturbé par un été où il a été annoncé aux quatre coins de l'Europe. Comme vendredi, lors du Classico face à Benfica, le milieu de terrain a donné le tempo au milieu de terrain, grattant tous les ballons et apportant même le danger grâce à sa lourde frappe. FLOP 3FELIPE et GHEZZAL ont été exclus, à juste titre. Le premier avait pourtant tout intérêt à tempérer ses ardeurs, puisqu'il est un élément essentiel pour la défense du FCP. Le second avait plutôt besoin de faire bonne figure et de son concentrer sur son jeu, puisqu'il n'a toujours pas convaincu son coach. Au lieu de cela, les deux hommes ont préféré se donner des petites gifles après une action anodine. Jeu de main, jeu de vilain. A. TOURE a vécu une soirée difficile. Défendre sur Brahimi n'est jamais chose aisée, surtout pour un latéral encore en apprentissage et en manque de repères. Défensivement, il a constamment eu un temps de retard et l'a payé sur le troisième but des Portistas. Il n'a pas été plus décevant que son compère d'attaque Carrillo, mais son potentiel réclame de bien meilleures prestations de sa part. DIAKHABY n'a jamais inquiété la défense des Dragons, et il a envoyé dans les tribunes presque toutes les occasions qu'il a eues. Sur le terrain, son attitude n'est pas la bonne. Inquiétant. Monsieur l'arbitre au rapport M. Eriksson a décidé d'exclure Felipe et Ghezzal et a eu parfaitement raison. Mais la faute de Glik sur Brahimi en première période réclamait certainement un penalty. La feuille de matchLIGUE DES CHAMPIONS (J6) : PORTO - MONACO : 5-2Estádio do Dragão (50 000 spectateurs environ) Temps sec - Pelouse en bon état Arbitre : M.Eriksson (5) Buts : Aboubakar (9eme, 33eme), Brahimi (45eme), Alex Telles (65eme) et Soares (88eme) pour Porto - Glik (61eme) et Falcao (68eme) pour Monaco. Avertissements : André André (7eme) pour Porto - aucun pour Monaco. Expulsion : Felipe (38eme) pour Porto - Ghezzal (38eme) pour Monaco. Porto Sà (5) - R. Pereira (5), Felipe (3), Marcano (4), A. Telles (6) - Herrera (cap.) (4), Danilo (6), André André puis Diego Reyes (42eme) (5) - Marega (4) puis Corona (67eme), Aboubakar (8) puis Soares (74eme), Brahimi (6). N'ont pas participé : Casillas (g), M. Pereira, Layun, O. Torres. Entraîneur : S. Conceiçao Monaco Benaglio (4) - A. Touré (3), Glik (cap.) (6), Jemerson (4), Kongolo (5) - R. Lopes (5), Meïté (4) puis Moutinho (66eme), N'Doram (4), Ghezzal (3) - Carillo (4) puis Falcao (66eme), Diakhaby (4) puis Keita Baldé (72eme). N'ont pas participé : Sy (g), Sidibé, Jorge, Fabinho. Entraîneur : L. Jardim

 
6 commentaires - Monaco n'a rien fait pour empêcher Porto d'aller en huitièmes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]