Ligue des Champions : Liverpool, une fessée sans forcer

Ligue des Champions : Liverpool, une fessée sans forcer©Media365

Julien Pereira, publié le mercredi 17 avril 2019 à 23h05

Liverpool n'a pas eu à forcer son talent pour infliger une nouvelle correction à Porto, comme il l'avait fait la saison dernière. Finalistes l'année dernière, les Reds accèdent au dernier carré, où ils affronteront le Barça.

Le debrief
Liverpool est sûr de sa force et l'a montré lors du quart de finale aller, face à Porto (2-0). Les Reds n'ont même pas payé un quelconque excès de confiance, au retour, s'imposant tranquillement (0-1) à l'Estádio do Dragão. Finalistes la saison dernière, les hommes de Jürgen Klopp retrouvent le dernier carré, et affronteront le FC Barcelone, au prochain tour, où ils devront probablement injecter une autre envie et une autre intensité que celles qu'ils ont choisies, ce mercredi soir.

Conforté par l'avantage acquis à Anfield, Klopp avait choisi d'opérer quelques changements, afin de conserver un maximum de fraîcheur pour la course au titre en Premier League, au moins aussi important qu'un sacre européen. Privé de Lovren, le coach allemand s'est aussi passé de Naby Keita, brillant et buteur à l'aller, ainsi que de Firmino. Sans leur habituel point d'appui en pointe, les Reds ont laissé leurs adversaires faire le jeu, quitte à s'exposer. Et à s'exposer franchement.

En 20 minutes, la défense de la Mersey, étonnamment fébrile, a laissé l'équipe portista tenter sa chance à une dizaine de reprises. Fort heureusement pour elle, elle a encore profité de la maladresse de Moussa Marega, comme à l'aller, et des tentatives trop lointaines pour inquiéter Alisson. Pas convaincant, Liverpool s'est libéré... sans être convaincu. Sur sa première véritable incursion dans la surface, Salah a servi Mané, qui a poussé le ballon au fond des filets. Tout le monde a vu l'attaquant sénégalais en position de hors-jeu, même l'arbitre assistant. Mais le VAR a corrigé l'erreur. Et Milner et compagnie se sont mis à l'abri.

Ils ont enfoncé le clou, en deuxième période, lorsque Porto a décidé de se découvrir. Parfaitement lancé par Alexander-Arnold, Salah a envoyé le ballon sous le bras de Casillas et permis à Klopp de compléter sa rotation. Le but de Militao, d'une tête puissante sur corner, a eu le mérite de réveiller les supporters. Mais Firmino et Van Dijk, eux aussi buteurs, ont clos la soirée finalement très tranquille des Reds.
Le film du match
1ere minute
Porto allume la première mèche. A droite, Corona se retourne et enroule une superbe frappe du pied gauche. Le ballon passe juste au-dessus de la lucarne droite d'Alisson.

7eme minute
Marega ! L'international malien frappe en pivot mais ne trompe pas le portier des Reds.

26eme minute (0-1)
But de Liverpool ! Incroyable. Sur un tir de Mané, trouvé par une passe subtile de Salah dans la surface, l'arbitre assistant a levé son drapeau pour un hors-jeu qui semblait évident. Mais après rectification du VAR, le but est finalement logiquement validé !

29eme minute
Porto tente de réagir malgré tout. Sur un centre venu de la droite, Brahimi arrive lancé mais son tir du plat du pied droit est facilement capté par Alisson.

65eme minute (0-2)
But de Salah ! Superbement lancé par une passe en profondeur d'Alexander-Arnold, l'attaquant égyptien s'avance tranquillement vers le but de Porto et trompe Casillas avec une frappe à ras-de-terre, au sol.

29eme minute (1-2)
Porto sauve l'honneur. Sur un corner tiré depuis la gauche, Militao s'élève plus haut que tout le monde et, d'une tête surpuissante, trompe Alisson.

73eme minute
Incroyable raté de Mané ! L'attaquant sénégalais est lancé dans le dos de Felipe. D'un crochet extérieur, il élimine Casillas mais ne parvient pas à redresser le ballon pour marquer dans le but vide.

77eme minute (1-3)
Au tour de Firmino ! Cette fois-ci, c'est Henderson qui enroule un centre parfait pour son attaquant. Dans le bon timing, le Brésilien reprend de la tête pour encore augmenter le rendement du trio offensif des Reds.

82eme minute
Soares s'arrache pour récupérer le ballon dans le camp de Liverpool. Il s'avance et décide de tenter sa chance, à 20 mètres, mais son tir passe de peu à droite du poteau d'Alisson.

84eme minute (1-4)
Liverpool enfonce le clou. Sur un corner venu de la gauche et prolongé de la tête par Mané, Van Dijk s'élève dans les airs et envoie le ballon au fond des filets.
Tops et flops

TOP 3

Il y a un an, lors de la large victoire de Liverpool sur ce même terrain, Sadio MANE avait débuté sa mutation. Elle est désormais aboutie. Déjà redoutable joueur d'aile, l'attaquant sénégalais est désormais un véritable buteur, de sang-froid. Sa performance du soir, où il n'a eu besoin que d'une demi-occasion pour marquer, en est la meilleure preuve. Du coup, l'ancien joueur du FC Metz a élargi la palette des options de son entraîneur, qui a ainsi pu reposer Firmino. Pour une équipe jouant sur deux tableaux, il est essentiel.

Une passe décisive, un but : Mohamed SALAH n'a plus besoin de briller pour être efficace. Lui a développé son sens du but la saison dernière et ne l'a plus lâché depuis. Il a été capable de voir Mané en position favorable là où tout le monde l'avait vu hors-jeu. Et il a converti sa seule occasion franche en but.

Et si c'était lui, le meilleur latéral droit du monde ? Essentiel au onze de Liverpool, Trent ALEXANDER-ARNOLD est désormais capable de prendre la mesure d'un joueur aussi déroutant que Brahimi, tout en conservant son apport offensif, absolument remarquable. Sa passe en profondeur pour Salah, qui amène le deuxième but des Reds, est digne d'un meneur de jeu. Ce n'est pas un hasard s'il a vite été remplacé par Klopp.


FLOP 3

Au retour comme à l'aller : Moussa MAREGA a encore gaspillé de trop nombreuses munitions. Surtout en première période, au moment où Porto y croyait encore, légitimement. Sa faculté à se retrouver en position favorable est pourtant intéressante. La marge de progression de l'international malien est grande. Mais elle n'est pas encore au niveau d'un quart de finale de Ligue des Champions.

Sergio Conceiçao a vite trouvé son maillon faible. Au moment de changer les choses, à la mi-temps, le coach portugais a sacrifié OTAVIO et on le comprend. En première période, le Brésilien a envoyé une passe sur trois dans les pieds de ses adversaires et n'a pas été capable de contrebalancer le jeu portugais, qui a franchement penché à gauche.

James MILNER a probablement la plus grande part de responsabilité dans le début de match raté de Liverpool. Incapable de mobiliser ses coéquipiers malgré son rôle de capitaine, l'international des Three Lions a balancé de nombreux ballons. Lorsque les Reds ont repris le contrôle, il n'a pas été beaucoup plus intéressant dans le jeu, comme l'avait été Naby Keita à l'aller, par exemple.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Makkelie a profité de la différence de niveau entre les deux équipes pour passer un match relativement tranquille. Il a été corrigé par le VAR sur l'ouverture du score des Reds, où la position de hors-jeu de Mané semblait évident à l'oeil nu. Les avertissements qu'il a distribués sont justifiés.
La feuille de match
LIGUE DES CHAMPIONS (Quart de finale retour) / PORTO - LIVERPOOL : 1-4
Estádio do Dragão (49 117 spectateurs)
Temps pluvieux - Pelouse en mauvais état
Arbitre : M.Makkelie (NED/6)

Buts : Militao (69eme) pour Porto - Mané (26eme), Salah (65eme), Firmino (77eme) et Van Dijk (84eme) pour Liverpool

Avertissements : Pepe (36eme) pour Porto - Mané (32eme) pour Liverpool

Expulsion : Aucune


Porto
Casillas (4) - Militao (6), Pepe (4), Felipe (4), Alex Telles (4) - Otavio (2) puis Soares (46eme) (5), Danilo (6), Herrera (4) - Corona (5) puis Fernando (78eme), Marega (3), Brahimi (5) puis Bruno Costa (81eme)

N'ont pas participé : Vana (g), Maxi Pereira, Oliver, André Pereira
Entraîneur : S.Conceiçao


Liverpool
Alisson (5) - Alexander-Arnold (7) puis Gomez (66eme), Matip (6), Van Dijk (7), Robertson (4) puis Henderson (71eme) - Wijnaldum (4), Fabinho (5), Milner (cap) (3) - Salah (7), Origi (4) puis Firmino (46eme) (6), Mané (7)

N'ont pas participé : Mignolet (g), Naby Keita, Sturridge, Shaqiri
Entraîneur : J.Klopp

Vos réactions doivent respecter nos CGU.