Ligue des Champions : Lille termine sur une défaite

Ligue des Champions : Lille termine sur une défaite©Media365
A lire aussi

L'Hocine Harzoune, publié le mardi 10 décembre 2019 à 22h59

Chelsea a dominé Lille (2-1) à l'occasion de la sixième et dernière journée de Ligue des Champions, dans le groupe H.

Le debrief
Christophe Galtier voulait "respecter la compétition" et jouer le jeu jusqu'au bout.Après une campagne de qualification des plus indigentes, les Dogues voulaient faire bonne figure et offrir un baroud d'honneur à leurs supporters. Un baroud d'honneur la fleur au fusil, avec une composition très jeune et un onze largement remanié face à des Londoniens qui voulaient l'emporter afin de composter leur billet pour les 8es de finale et se rassurer dans une période de moins bien en championnat. L'enjeu aussi pour cette verte et jeune équipe des Blues, c'était de valider le début de mandat de leur manager Frank Lampard.

Une première titularisation de la saison pour Thiago Maia, la présence de Luiz Araujo et une charnière très jeune avec Djalo et Gabriel, alors que Rémy était soutenu par Yazici devant. Christhophe Galtier a joué les apprentis sorciers, mais son escouade a manqué d'alchimie et s'est rapidement exposée au pressing haut des Blues. Les motivations n'étaient pas franchement les mêmes entre les deux formations et cela s'est vu dans les intentions, avec des Lillois désireux de partir vite en contre. Mais la nuance entre la relance rapide et la perte de balle était très faible. La vitesse s'est vite muée en précipitation côté lillois et en parlant de précipitation, les 22 acteurs évoluaient sous une pluie battante. Un déluge de centres aussi et bientôt, de buts. Après une réalisation signée Tammy Abraham sur une belle action placée des Blues, c'est l'ancien marseillais Azpilicueta qui doublait la marque sur corner. Plus appliqué devant, mieux organisé derrière, Chelsea n'a pas laissé aux jeunes lillois le loisir d'exprimer leurs velléités en première période.



Lille ne change rien au repos et la physionomie de la rencontre n'évolue pas non plus. Chelsea s'offre d'emblée plusieurs opportunités et récupère des ballons à l'orée de la surface lilloise. Mike Maignan est souvent mis à contribution devant l'incapacité de ses hommes à relancer proprement. Le match ressemble alors à un atelier d'attaque-défense, et même parfois à un toro d'entraînement avec des lillois englués dans la nasse. Chelsea relâchera prise en fin de rencontre, et Lille en profitera pour réduire le score par l'entremise de Rémy, l'ancien des Blues, et s'offrir un temps fort. Un temps fort finalement anecdotique, puisque Chelsea resserrera son emprise alors que le score n'évoluera plus. 2-1, score plus ou moins attendu. Score final surtout et synonyme de rideau définitif sur les ambitions continentales du LOSC cette saison. L'ironie du sort pour Christophe Galtier qui voulait ménager ses joueurs, c'est que Mike Maignan s'est blessé à 20 minutes du terme.

L'instant T :
Le LOSC avait un plan : reculer et laisser la possession aux Blues afin de partir très vite en contre dès le ballon récupéré. Et les Nordistes ont montré des choses intéressantes en tout début de rencontre en essayant d'exploiter la moindre opportunité. Une tactique vite devenue obsolète avec l'ouverture du score de Tammy Abraham à la 20e minute. Lille avait trop reculé, au point de se retrouver dos au mur. Il n'y avait plus qu'à subir.
Les buts
19eme minute (1-0)
Le pressing haut et appliqué des Blues a fini par faire céder le verrou lillois. N'Golo Kanté donne au remuant Pulisic et ce dernier sert Willian à droite qui accélère et offre un centre rasant pour la talonnade délicieuse d'Abraham. 1-0.

35eme minute (2-0)
Sur un corner frappé depuis le côté droit par Emerson, Azpilicueta arrive lancé au premier poteau pour placer un coup de boule puissant qui ne laisse aucune chance à un Mike Maignan pourtant méritant.

77eme minute (2-1)
Après l'entrée de Bamba, les Lillois retrouveront des couleurs. Ce dernier fera danser Azpilicueta à gauche de la surface avant de centrer en retrait pour Loic Rémy. L'ancien joueur de Chelsea ne fera pas de sentiment sur sa frappe du gauche pour semer le doute dans les rangs des locaux. Le dernier but de Rémy en C1 remonte à 2014 contre Maribor... avec Cheslea.
Les tops et les flops
Christian PULISIC (7) :
Les 2600 supporters lillois chantaient à la gloire d'Eden Hazard et c'est vrai que sur certaines prises de balle, Pulisic évoquait l'actuel feu follet du Real Madrid. Toujours dans la provocation et dans le déséquilibre, il a été un véritable poison pour la jeune défense du LOSC.
JORGINHO  (7)
Un match de patron. Il aura gagné tous ses duels, initié plusieurs attaques des siens, annihilant celles du clan d'en face afin de faire admirer toute la panoplie du milieu de terrain moderne, avec une relance aiguisée et des choix de passe qui ont aiguillé son équipe dans la bonne direction.
Thiago MAIA (3)
Pour sa première titularisation de la saison, il aura traversé la rencontre comme un fantôme. Isolé dans le pressing haut des Blues, il n'aura pas été d'une grande aide en phase défensive, et a été très timoré quand Lille avait le ballon. L'illustration du déficit de qualité entre les deux équipes ce soir.
Tiago DJALO (4)
Difficile d'accabler un si jeune joueur dans un tel contexte. On dira donc que c'est le métier qui rentre. Mais si Tiago Djalo a été correct dans la majorité des duels auxquels il a participé, il a été très insuffisant dans la relance, mettant parfois son équipe en difficulté avec des remises dans l'axe.
La feuille de match
CHELSEA-LILLE : 2-1

Stamford Bridge (40000 spectateurs environ)
Pluie battante - Pelouse en bon état
Arbitre : M. Sidiropoulos (Grèce / 5)

Buts :  Abraham (19eme) et Azpilicueta (35eme) pour Chelsea - Rémy (74e) pour Lille

Avertissements : Zouma (45+1e) pour Chelsea - Çelik (40eme), Xeka (67e) pour Lille

Expulsion : Aucune


Chelsea
Kepa (5) - Azpilicueta (6) (c), Zouma (7), Rüdiger (6), Emerson (5) - Kanté (7) , Jorginho (7), Kovacic (7) - Willian (7), Abraham (6) (Batshuayi 71e), Pulisic (7) (Hudson-Odoi 61e).

N'ont pas participé : Caballero (g), Christensen, James, Barkley, Mount
Entraîneur : F.Lampard


Lille
Maignan (6) (Jardim 71e) - Celik (4), Djalo (4), Gabriel (4), Pied (4)- Thiago Maia (3) (Bamba 65e), Soumaré (5), Xeka (4) - Yazici (4), Rémy (6), Araujo (5) (Sanches 81e).

N'ont pas participé : Fonte, Bradaric, Ikoné, Osimhen
Entraîneur : C.Galtier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.