Ligue des champions : Le Real, grâce à Benzema, reste en course après un match exceptionnel

Ligue des champions : Le Real, grâce à Benzema, reste en course après un match exceptionnel©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mardi 26 avril 2022 à 22h53

Manchester City et le Real Madrid ont livré un spectacle génial mardi, en demi-finales aller de Ligue des champions (4-3). Rendez-vous la semaine prochaine !



Pour réussir un bon match, dit-on, il faut être deux. On en a vu une belle illustration mardi soir à l'Etihad Stadium. Sans les errements, pour ne pas dire bourdes, de la défense du Real Madrid, Manchester City n'aurait pas mené très rapidement dans cette première demi-finale aller de Ligue des champions.

De Bruyne (1-0, 2e) puis Gabriel Jesus (2-0, 11e) annonçaient la couleur d'une soirée européenne assez rare à ce niveau. Et sans la maladresse des Cityzens, Mahrez (26e) et Foden (29e) pour le coup, les Espagnols auraient été menés logiquement 3-0 à la demi-heure...

Mais on connaît le Real Madrid cette saison en Ligue des champions. Sa capacité de résilience et un Benzema qui peut marquer à tout moment. Cela n'a pas loupé. Le Français a relancé les siens d'une reprise du gauche (2-1, 33e) apaisant la pression adverse à la pause.

Et puis Mahrez a encore vendangé une situation en or. Seul face à Courtois, le Fennec voyait sa frappe repoussée par le montant (48e). Foden, lui, ne se loupait pas la fois suivante, à la réception d'un caviar de Fernandinho (3-1, 53e).

Le vétéran brésilien faisait, en revanche, son âge quand il a été déposé par la fusée Vinicius. Parti à 60 mètres du but d'Ederson, l'attaquant du Real battait finalement de près son compatriote auriverde (3-2, 55e).

Vous en voulez encore ? Silva, assez discret jusque-là, catapultait le ballon dans la lucarne de Courtois après une bonne inspiration de l'arbitre qui avait laissé le jeu se poursuivre après une faute sur Foden (4-2, 74e).

Et puis, dans la foulée du troisième raté de Mahrez (76e), Laporte touchait le ballon d'un bras déployé sur un duel aérien avec Benzema. Ce dernier sautait sur l'occasion en transformant le penalty d'une majestueuse panenka (4-3, 83e).

L'attaquant français a encore démontré toute sa qualité à l'occasion du 600e match qu'il a disputé à Manchester avec le maillot du Real Madrid, fort de ses 13e et 14e buts cette saison en C1. Le match retour se déroulera devant son public mercredi prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.