Ligue des Champions : La Juventus Turin a réussi le coup parfait contre Tottenham

Ligue des Champions : La Juventus Turin a réussi le coup parfait contre Tottenham©Media365

Geoffrey Steines, publié le mercredi 07 mars 2018 à 22h50

Inoffensive pendant une heure, la Juventus Turin a fait basculer son 8eme de finale retour de Ligue des Champions contre Tottenham (1-2) en trios minutes et sur ses deux premiers tirs cadrés, grâce à un Gonzalo Higuain d'une redoutable efficacité. Un énorme coup réussi par les Bianconeri à Wembley.

Le debriefIl ne fallait absolument pas enterrer la Juventus Turin. Il ne faut même jamais le faire. Inoffensive pendant une heure, ballottée en première période par un Tottenham inspiré et ultra-dominateur, elle n'a eu besoin que de trois minutes et de deux tirs cadrés pour renverser la table mercredi en 8eme de finale retour de Ligue des Champions. Un tour de force signé Gonzalo Higuain, d'abord buteur avant d'envoyer Paulo Dybala crucifier Hugo Lloris sur le but de la qualification. Il y a dans ce dénouement inimaginable quelques minutes seulement plus tôt le sentiment que le scénario du film est vu et revu. C'est toute la force de la Juventus, de ne pas être dans un grand soir et d'arriver à s'en tirer, même par un tout petit trou de souris, même à l'extérieur, même contre une équipe qui lui était probablement supérieure sur l'ensemble de la double confrontation. Mais les Bianconeri ne s'attardent guère sur les statistiques, qui leur étaient encore défavorables mercredi (23 tirs à 9, par exemple), ils ne vivent que pour le tableau d'affichage. A ce jeu-là, ce sont souvent eux qui gagnent.Les hommes de Mauricio Pochettino rumineront longtemps d'avoir connu des tours d'air fatals en phase finale de Ligue des Champions, en début de match à l'aller et juste après l'heure de jeu au retour. Parce qu'à part ça, ils ont fonctionné au super, à l'image de leur premier acte emballant dans le jeu. Du rythme, de la justesse technique, une excellente réponse tactique au 4-3-3 modulable en 3-5-2 de la Juve : les Spurs paraissaient inarrêtables sur la route d'un deuxième quart de finale de C1 dans l'histoire du club. Sauf qu'ils sont tombés dans le faux-rythme des Turinois, qui ont haché le jeu par des fautes à répétition au retour des vestiaires, et n'ont pas réussi à appuyer là où ça faisait mal. Cette incapacité, ils l'ont payé cher et s'en sont fait punir. Leur réaction en fin de match a bien failli leur ouvrir les portes de la prolongation, mais il est difficile, voire impossible, de prendre les Bianconeri à leur propre jeu. Ils le pratiquent depuis si longtemps que quelqu'un devrait avoir trouvé la parade. Visiblement, ce n'est pas aussi simple que ça...Le film du match3eme minuteA la tombée d'un ballon aérien, Kane se sort habilement de la tenaille composée de Pjanic et Benatia. L'attaquant de Tottenham décale sur la gauche Son, qui joue le un-contre-un avec Barzagli. Il l'efface d'un passement de jambes et enchaîne sur un tir croisé du gauche dans un angle fermé que Buffon repousse bien.15eme minuteMauvaise relance au départ de Chiellini, ce dont profitent immédiatement les Spurs. Alli lance parfaitement Kane, qui dépose Chiellini et dribble Buffon, sans parvenir à redresser le ballon pour l'envoyer dans le but vide. Une énorme opportunité d'ouvrir le score pour Tottenham.20eme minuteEncore une longue séquence de Tottenham dans le camp de la Juventus. Bien servi Alli, Eriksen est d'abord contré par Alex Sandro de la tête sur sa tentative aux 16 mètres. Dans un deuxième temps, Trippier a tout son temps pour ajuster son centre au second poteau vers Son, qui s'élève pour reprendre de la tête. Buffon dégagé des poings sans prendre de risques.38eme minuteBenatia se troue sur sa relance et B.Davies sert sur un pas Son. Le Sud-Coréen s'en va défier Chiellini en solitaire, il s'en débarrasse en toute tranquillité et il envoie un tir croisé du gauche qui passe juste à côté du poteau de Buffon.39eme minute (1-0)Servi aux 25 mètres par Kane, Eriksen lance subtilement Alli, qui bute sur le retour énorme de Barzagli. Le ballon revient sur Trippier, qui centre à ras de terre. Son est seul pour reprendre au second poteau et il conclut avec un peu de réussite, d'un double contact qui trompe Buffon, déjà à terre à cause d'une mauvaise anticipation et incapable de sortir cette frappe au sol.41eme minuteHiguain joue intelligemment dos au but et décale Douglas Costa, dont le centre vicieux arrive jusqu'à Alex Sandro. Ce dernier ne peut se mettre en position de tir et sert en retrait Pjanic, qui met du temps à enchaîner. Sa frappe enroulée du droit ne trouve pas le cadre d'un Lloris sur la trajectoire.62eme minuteK.Asamoah déboule sur la gauche et centre fort dans la surface de Tottenham, où D.Sanchez touche le ballon juste devant Lloris. Ça file au second poteau jusqu'à Dybala, qui essaye de se coucher un maximum pour cadrer sa reprise. Sans réussite.64eme minute (1-1)Douglas Costa combine avec Dybala, qui fixe la défense avant de décaler Lichtsteiner sur la droite. Le centre en retrait du latéral suisse est touché par B.Davies, ce qui lui donne une trajectoire surprenante. Khedira prolonge de la tête et Vertonghen est trop court pour enlever le ballon à Higuain, qui conclut en renard de l'extérieur du droit à bout portant.67eme minute (1-2)Chiellini trouve une passe entre les lignes pour Higuain, qui se joue de D.Sanchez et se retourne pour lancer parfaitement Dybala, couvert par B.Davies. L'attaquant argentin se présente seul face à Lloris et termine le boulot avec énormément de sang-froid dans son duel avec le capitaine de Tottenham.83eme minuteSuite à un centre mal dégagé par la défense turinoise, le ballon revient sur Son. Pas attaqué par les joueurs de la Juve, le Sud-Coréen a tout son temps pour enrouler sa frappe du gauche. Elle file juste à côté du poteau droit de Buffon.90eme minuteDécalé sur la gauche, B.Davies centre en première intention pour Kane, dont la position de hors-jeu n'est pas signalée. Il s'élève plus haut que Chiellini pour reprendre de la tête et Buffon ne peut pousser suffisamment pour dévier le ballon. Il est sauvé par son poteau et Barzagli dégage juste devant la ligne, alors que Lamela était présent pour pousser le ballon au fond.Tops et flopsTOP 3Il a suffi de trois minutes à HIGUAIN pour faire basculer la rencontre. Un but de renard et une passe décisive délicieuse pour Dybala : l'attaquant argentin s'est occupé de tout sur les deux buts turinois, après avoir déjà claqué un doublé à l'aller. Avant cela, il a touché très peu de ballons et s'était fait discret. Mais il n'est pas sorti de sa boîte pour rien.Dans son rôle de piston gauche, ALEX SANDRO a abattu un travail monstrueux. Il a multiplié les allers-retours, apporté le surnombre avec justesse et bien bloqué son couloir. Le latéral brésilien est clairement au niveau international, il n'y a plus aucun doute.ERIKSEN est décidément un joueur à part. A chaque fois qu'il a touché le ballon, le milieu danois a illuminé le jeu de Tottenham, par sa justesse technique couplée à une vision exceptionnelle. Il aurait mérité d'être décisif, même s'il est impliqué sur le but des Spurs. Pas de doute pour l'équipe de France, ce sera le plus gros poison du Danemark à la Coupe du Monde.FLOP 3Déjà dans les temps forts de Tottenham VERTONGHEN était le seul à ne pas dégager la même sérénité que ses coéquipiers. Alors quand l'édifice londonien a commencé à plier, il a sombré avec lui, tant il est à la rue sur les deux buts turinois. Lui ne méritait pas de voir plus loin que les quarts de finale de la Ligue des Champions.Une heure de souffrance pour MATUIDI. S'il a fait le job défensivement, notamment pour faire le premier pressing sur la paire Dier-Dembélé, l'ancien Parisien a énormément souffert techniquement. Il n'a jamais réussi à se sortir des petits périmètres balle au pied et est apparu court physiquement pour son retour de blessure.BUFFON commence sérieusement à faire son âge. Mal inspiré sur l'ouverture du score de Tottenham, le gardien de la Juventus Turin manquait clairement de jambes et son déficit de réactivité aurait pu coûter bien plus cher à son équipe. Pour cette fois, ça passe, mais il n'a pas franchement donné toutes les garanties sur cette double confrontation.Monsieur l'arbitre au rapportMartin Marciniak est passé complètement à côté de son match. L'arbitre polonais, peu expérimenté à ce stade de la compétition, a oublié deux penalties en première période, un de chaque côté pour ne pas faire de jaloux. Il aurait aussi dû expulser Andrea Barzagli pour un geste indigne sur Heung-Min Son et son assistant ne lui a pas signalé un hors-jeu évident sur la dernière action du match en faveur de Tottenham. Sans oublier qu'il n'a jamais donné le sentiment de réellement maîtriser les débats.La feuille de matchLigue des Champions (8eme de finale retour) : TOTTENHAM - JUVENTUS TURIN : 1-2 Wembley (80 000 spectateurs environ)Temps frais - Pelouse excellenteArbitre : M.Marciniak (Pologne, 2)Buts : Son (39eme) pour Tottenham - Higuain (64eme) et Dybala (67eme) pour la Juventus TurinAvertissements : Vertonghen (28eme), Alli (56eme) et M.Dembélé (88eme) pour Tottenham - Alex Sandro (35eme), Pjanic (44eme), Benatia (49eme) et Chiellini (53eme) pour la Juventus TurinExpulsion : AucuneTottenhamLloris (cap) (4) - Trippier (6), D.Sanchez (6), Vertonghen (3), B.Davies (4) - M.Dembélé (5), Dier (6) puis Lamela (74eme) - Alli (5) puis F.Llorente (86eme), Eriksen (6), Son (6) - Kane (6)N'ont pas participé : Vorm (g), D.Rose, Wanyama, M.Sissoko, LucasEntraîneur : M.PochettinoJuventus TurinBuffon (cap) (4) - Barzagli (5), Benatia (5) puis Lichtsteiner (61eme), Chiellini (5) - Douglas Costa (4), Khedira (6), Pjanic (6), Matuidi (3) puis K.Asamoah (60eme), Alex Sandro (6) - Dybala (6), Higuain (7) puis Sturaro (84eme)N'ont pas participé : Szczesny (g), Marchisio, Rugani, BentancurEntraîneur : M.Allegri

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
20 commentaires - Ligue des Champions : La Juventus Turin a réussi le coup parfait contre Tottenham
  • Paris n' a pas tout perdu .... Matuidi continue en Ligue des Champions ... Et si Matuidi gagnait la Coupe ? ... A suivre donc ..

  • c est ça l amour du club ils se défonce pour cette famille qu est la Juve rien a voir avec le QSG club monté de toutes pièces avec de l argent pourri du Quatar

  • Quand on voit jouer Matuidi dans cette équipe, on se demande qui fait les choix de joueur au PSG!!!
    Comment peut-il se séparer de ce joueur, pour le remplacer par d'autres, la plupart du temps, transparents!!!

  • hier soir sur rmc j'ai entendu les journalistes (des pro psg a fond ) oser dire la juve ne comporte que des joueurs de categorie B ,higuain n'aurai pas sa place en ligue 1 ( 3 buts en 2 matches ) quelle arrogance !!! la juve(33 scudetto, 2 ligues des champions, 7 finales, 1 coupe des des coupes, 3 coupes uefa )) i elle joue en equipe avec des grognards comme barzagli, De Sciglio,rugani, pjanic,matuidi, marchisio, et devant dybala, mandzukic, costa ,higuain , Bernardeschi !! et un khedira a la baguette !!

    Rions un peu 😄
    On va dire qu'ils sont smicards à côté de ceux du PSG.
    Par contre ils connaissent la défonce sur un terrain alors qu'en face ils jouent à la baballe .

    il y a longtemps que je n écoute plus ces sois disant journaliste de RMC a toujours parler de QSG ou Marseille les autres clubs n existe pas ce sont vraiment des billes

  • la juve, le real, le barça ou le bayern sont des institutions dans le football et les joueurs qui ont l'honneur de jouer dans ces clubs mouillent le maillot à chaque match.
    au psg, c'est différent car les joueurs ou plutot les mercenaires ne viennent pas pour l'amour du maillot ni pour la qualité du championnat, mais uniquement pour l'argent.