Ligue des Champions (J4) : Encore accroché par Benfica malgré Mbappé, le PSG doit patienter

Ligue des Champions (J4) : Encore accroché par Benfica malgré Mbappé, le PSG doit patienter©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mardi 11 octobre 2022 à 22h54

Comme la semaine dernière, le Paris-SG n'est pas parvenu à battre Benfica (1-1). Il doit donc patienter pour décrocher son billet pour les 8emes de finale de la Ligue des Champions. Joao Mario a répondu à Kylian Mbappé, buteur sur penalty.



Comme il y a une semaine, Paris et Benfica se sont quitté dos à dos en Ligue des Champions. Le même score a sanctionné cette seconde manche (1-1). Et le même scénario s'est vérifié avec une équipe parisienne qui menait au score avant de se faire rejoindre et devoir partager les honneurs.

Mbappé n'était pas perturbé

Les deux buts de la partie ont été inscrits sur penalty. Les hommes de Galtier ont donc été les premiers à dégainer. A cinq minutes de la pause, et après une faute dans la surface provoquée par Juan Bernat, Kylian Mbappé s'est chargé de transformer l'essai. L'international français a bien choisi son soir pour renouer avec le but, lui qui a vu son nom alimenter tous les médias ces dernières heures à cause d'une envie supposée de changer d'air.

Mbappé n'a donc pas été impacté par ce qu'il s'est dit à son sujet. En revanche, on pourrait supposer que son équipe, elle, l'a été. Dans la lignée de ses dernières prestations, le PSG s'est encore montré timoré dans le jeu, ne se créant que très peu d'occasions franches. L'absence de Lionel Messi s'est cruellement fait ressentir, avec un secteur offensif assez moribond et manquant d'imagination.

Le PSG n'a pas assez appuyé

Vlachodimos, le gardien de Benfica, n'a pas eu beaucoup de choses à faire. Donnarumma, son homologue parisien, non plus. L'Italien a passé une soirée beaucoup plus tranquille qu'au match aller. Mais, il a quand même dû aller chercher le cuir dans ses filets. C'était à la 62e minute sur un penalty transformé en force par Joao Mario. Les Portugais peuvent remercier Marco Verratti, qui avait fauté en récoltant en prime un jaune qui le prive du prochain match contre le Maccabi Haifa, vainqueur auparavant de la Juventus Turin (2-0).

La dernière demi-heure de la partie s'est écoulée sans temps fort. Le public parisien a eu juste à retenir son souffle à dix minutes du terme quand Julian Draxler avait armé une frappe dans la surface. On a alors échappé de justesse à cette tradition qui veut que Paris se fait systématiquement punir par ses anciens. A la 86e, il y a aussi eu une alerte côté opposé, avec un retourné victorieux de Mbappé. Le Bondynois était cependant largement hors-jeu.

Statu quo au classement

Paris et Benfica se quittent donc sur un score de parité (1-1). C'est le statu quo en tête de ce groupe et cela signifie aussi que les champions de France vont devoir attendre avant de valider leur ticket pour le prochain tour. Les deux résultats face aux Lisboètes peuvent aussi présager une bataille pour la première place, partie pour se jouer au goal-average.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.