Ligue des champions (J1) : Mbappé et le PSG démarrent fort

Ligue des champions (J1) : Mbappé et le PSG démarrent fort©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mardi 06 septembre 2022 à 22h58

Le PSG a entamé de manière idéale son parcours en Ligue des Champions. Les champions de France ont dominé la Juventus avec un doublé de Kylian Mbappé (2-1).


Très attendu sur la scène européenne après son entame en fanfare en Ligue 1, le PSG n'a pas déçu ce mardi. Opposé à la Juventus, le club de la capitale a rempli sa mission en s'imposant 2-1. Sans un relâchement au début du second acte et avec un peu plus d'efficacité dans le dernier geste, les Franciliens auraient même pu gagner plus nettement. Mais, l'essentiel est là, avec ces 3 points récoltés contre l'adversaire le plus relevé du groupe.


Vite fait, bien fait pour Mbappé

Les Parisiens ont rapidement pris la mesure des Bianconeri. Et qui d'autre que Kylian Mbappé pour concrétiser cette domination ? Pressé tel un TGV, l'international français a trouvé la faille au bout de cinq minutes de jeu seulement. D'une magnifique volée, il a converti un service non moins esthétique de Neymar, faisant ainsi sauter le verrou piémontais. 1-0, puis 2-0 dès la 22e minute en conclusion d'une autre belle action mettant en évidence la vitesse d'exécution et la technique bien ficelée des Parisiens. Sur une séquence à une touche de balle, Achraf Hakimi servait dans les meilleures conditions Kylian Mbappé et ce dernier reprenait de nouveau sans contrôle pour assurer le break.
Entre les deux buts de l'ancien Monégasque, la Juve a bénéficié d'une opportunité d'égalisation par l'intermédiaire d'Arkadiusz Milik, mais Gianluigi Donnarumma a veillé au grain sur sa ligne (19e). C'était la seule tentative des Italiens durant le premier acte. Ils ont été plus incisifs à l'entame de la seconde mi-temps et c'est ce qui leur a permis de réduire le score. A la 53e, l'Américain Weston McKennie faisait trembler les filets en reprenant de la tête un centre de Fabio Miretti. L'exécution était parfaite, mais il n'y aurait peut-être pas eu but si "Gigi" Donnarumma n'avait pas manqué sa sortie aérienne.


Le PSG a tremblé en seconde période

Le gardien italien s'est toutefois bien rattrapé trois minutes plus tard en intervenant devant Dusan Vlahovic. C'était au cœur du temps fort des Turinois, et on pensait alors les Parisiens en passe de craquer, comme ils l'ont si souvent fait lors des soirées européennes. Heureusement, ces derniers ont su se ressaisir et reprendre du poil de la bête.
Le PSG a mieux terminé le match. Mais, le leader de la Ligue 1 est resté à la merci d'une égalisation italienne à cause d'un déchet dans la finition. Kylian Mbappé a trop cherché le triplé (51e et 63e) et oublié ses coéquipiers dans des positions plus favorables. Un péché d'orgueil sans conséquence, mais dont il ferait bien de se débarrasser. Car toutes les équipes européennes qui viendront au Parc cette saison ne seront peut-être pas aussi peu outillées que cette Juventus. En attendant, il convient malgré tout de savourer cette entame de compétition réussie. C'était la meilleure façon de répondre aux attentes suscitées et valider ainsi le statut de favori du groupe H.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.