Ligue des Champions (Barrages retour) : Le miracle n'a pas eu lieu pour Nice, encore battu par Naples

Ligue des Champions (Barrages retour) : Le miracle n'a pas eu lieu pour Nice, encore battu par Naples©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 22 août 2017 à 22h38

Comme à l'aller, Nice n'a rien pu faire face à Naples ce mardi soir, en barrage retour de la Ligue des Champions (0-2). Le Gym ne disputera pas la phase de poules de la Ligue des Champions.

Le debrief
L'OGC Nice pourra se consoler en se disant qu'il a vu ce que la Coupe d'Europe sait donner de meilleur. Un adversaire de qualité, du jeu, des grands joueurs, une ambiance folle. Un condensé d'émotions dont se souviendront sûrement longtemps les Niçois présents au match ce mardi soir, mais qui restera hélas très bref. Car le Gym ne découvrira pas la phase de poules de la Ligue des Champions en septembre. Comme à l'aller, le Napoli a donné une leçon aux hommes de Lucien Favre, pas aussi dépassés qu'en Italie, mais encore nettement inférieurs à leurs adversaires.

On espérait pour l'OGCN que les apports de Mario Balotelli et de Wesley Sneijder soient suffisants pour donner du fil à retordre à la défense napolitaine. Mais comme la semaine dernière, il n'y eut guère qu'Allan Saint-Maximin pour apporter du danger dans le camp adverse. Comme un symbole, c'est le jeune Knepe Ganogo (18 ans) qui s'est procuré la seule occasion chaude de la soirée pour le club azuréen. Toujours positionnés aussi haut sur le terrain, les joueurs de Maurizio Sarri ont pris le contrôle des opérations dès le début de la rencontre, avec leur trio du milieu de terrain aux commandes. Dries Mertens était vraisemblablement affaibli, mais Lorenzo Insigne et José Callejon se sont chargés de la plupart du boulot offensif.

Et comme Nice n'a pas réussi à faire trembler Pepe Reina sur les rares contre-attaques tentées en première période, Naples a pris confiance et a encore accentué son étreinte au retour des vestiaires. Sur une action rendue confuse par l'attitude de Mario Balotelli, Marek Hamsik a offert sur un plateau le but de l'ouverture du score à José Callejon. Le but de la qualification pour le Napoli. Le but de la fin du rêve pour Nice, qui ne s'est pas relevé après cette réalisation, encaissant même un deuxième but en fin de partie. Comme l'année dernière, le Gym devra se contenter de la Ligue Europa. Mais sur ces barrages, ce n'est pas faire injure aux Niçois que d'écrire que les Napolitains étaient davantage à leur place en C1. Dommage pour l'Allianz-Riviera, qui méritait mieux...
Le film du match
13eme minute
Seri prend un risque inconsidéré et met Dante en grande difficulté. Mertens récupère dans la surface et frappe fort. Heureusement, Cardinale a la main ferme et écarte le danger. Quelle erreur de Seri !

20eme minute
Koulibaly est seul pour reprendre de la tête le corner enveloppée par Ghoulam. Au premier poteau, le défenseur rate pourtant le ballon. Nice a eu chaud...

45eme minute
Petit numéro de Callejon qui parvient à éliminer Dante et Souquet avec de la réussite. L'Espagnol rentre dans la surface par la gauche mais sa frappe est trop croisée.

48eme minute (0-1)
But de Naples ! Souquet perd le ballon dans son camp permettant à Naples de déclencher un contre. Côté gauche, Hamsik déborde et envoie un bon centre à ras de terre, que Callejon reprend victorieusement au deuxième poteau.

64eme minute
Bon ballon de Zielinski dans la profondeur pour Insigne. L'Italien devance Souquet dans la surface et frappe, mais Cardinale est à la parade, suppléé ensuite par Le Marchand pour écarter le danger.

66eme minute
Encore une superbe ouverture de Zielinski pour Insigne. L'Italien rentre dans la surface et ouvre son pied, mais c'est un peu trop téléphoné et cela permet à Cardinale de bien se coucher.

83eme minute
Mauvaise passe en retrait de Zielinski qui profite à Ganago. Le jeune attaquant récupère et fixe Albiol, qu'il élimine d'un crochet avant de frappe fort du pied gauche : Reina repousse !

89eme minute (0-2)
But de Naples ! Insigne lance Ghoulam sur l'aile gauche. L'ancien Stéphanois lève la tête et centre en retrait pour le même Insigne, qui ne se pose pas de question et frappe tout de suite dans le petit filet de Cardinale, un peu court.

90eme minute
La barre de Lees-Melou ! A la réception d'un centre à ras de terre de Marcel, Lees-Melou ouvre son pied mais sa reprise vient heurter la transversale de Reina...
Tops et flops

TOP 3

Lorenzo INSIGNE a un sacré coffre ! Difficile de dire combien d'appels l'ailier du Napoli réalise par match, mais ce mardi soir, l'Italien a fait vivre un calvaire à Souquet. Son activité est un poison pour la défense adverse, sans cesse sur ses gardes. Un but en fin de match pour couronner le tout.

Un peu plus effacé que ses partenaires à l'aller, Marek HAMSIK a haussé son niveau de jeu au retour. Le Slovaque a joué juste sur chacun des ballons qu'il a eu à négocier, avec en prime cette passe décisive pour Callejon après un débordement côté gauche.

Comme l'aller, Allan SAINT-MAXIMIN est le seul Niçois à être sorti du lot. L'ancien Bastiais a multiplié les accélérations sur l'aile gauche en première période et a donné du fil à retordre à Hysaj. C'est de lui que sont venus tous les bons mouvements du Gym.


FLOP 3

Mario BALOTELLI était attendu. Il a tout raté. Transparent aux avant-postes, pas appliqué dans ses contrôles et dans son placement, l'attaquant italien a même passablement énervé son entraîneur lorsqu'il est revenu faire son strap au poignet dès le début de la deuxième période, pile au moment où Naples a ouvert le score...

Pour ce qui était peut-être son dernier match à Nice, Jean Michaël SERI s'est aussi raté. Déjà pas très flamboyant à l'aller, l'Ivoirien a encore été mangé par le milieu napolitain. Il a même failli faire plonger les siens dès l'entame avec une remise défensive catastrophique qui aurait pu permettre à Mertens d'ouvrir le score.

Très régulier dans son couloir droit depuis un an, Elseid HYSAJ a souffert ce mardi soir. L'Albanais avait fort à faire avec les déboulés de Saint-Maximin et a souvent été pris de vitesse par le Niçois. Résultat, il s'est surtout contenté de défendre, lui qui aime beaucoup monter.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Skomina a dû calmer les esprits dans un premier quart d'heure marqué par de nombreuses fautes, parfois grossières. Seri a été logiquement averti. Pour le reste, rien à signaler.
La feuille de match
C1 (Barrages retour) / NICE - NAPLES : 0-2
Allianz-Riviera (32 103 spectateurs)
Temps chaud - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Skomina (6)

Buts : Callejon (48eme) et Insigne (89eme) pour Naples

Avertissements : Seri (7eme) et Lees-Melou (82eme) pour Nice - Koulibaly (84eme) pour Naples

Expulsion : Aucune


Nice
Cardinale (6) - Souquet (4), Dante (cap) (5), Le Marchand (5), Jallet (5) - Tameze (5) puis Lees-Melou (66eme), Seri (4), Walter (5) puis Marcel (79eme), Sneijder (4), Saint-Maximin (6), Balotelli (3) puis Ganago (77eme)

N'ont pas participé : Benitez (g), Burner, M.Sarr, Srarfi
Entraîneur : L.Favre


Naples
Reina (5) - Hysaj (4), R.Albiol (6), Koulibaly (5), Ghoulam (7) - Allan (6), Jorginho (6) puis A.Diawara (85eme), Hamsik (cap) (7) puis Zielinski (63eme) - Callejon (7), Mertens (6), Insigne (8)

N'ont pas participé : Sepe (g), Chiriches, Maggio, Rog, Milik
Entraîneur : M.Sarri

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU