Ligue des Champions (8emes aller) : La maladresse d'Aubameyang coûte cher à Dortmund face au Benfica

Ligue des Champions (8emes aller) : La maladresse d'Aubameyang coûte cher à Dortmund face au Benfica©Media365
A lire aussi

Thomas Moulin, publié le mardi 14 février 2017 à 23h38

Dominateur à défaut d'être constamment dangereux, le Borussia Dortmund repart de Lisbonne avec une défaite sur le plus petit score. Les hommes de Thomas Tuchel se sont faits surprendre au retour des vestiaires par un Mitroglou opportuniste. A l'inverse d'un Aubameyang méconnaissable, qui a multiplié les occasions manquées.

Le debrief
Les supporters du Borussia pouvaient se poser quelques questions après la défaite des leurs sur la pelouse de la lanterne rouge de la Bundesliga, Darmstadt (2-1). Ces interrogations persistent sans doute à l'issue d'un huitième de finale aller au goût d'inachevé. Grâce à un pressing efficace, les hommes de Thomas Tuchel semblaient pourtant avoir pris l'ascendant sur les Lisboètes en première mi-temps et quelques peu refroidis le bouillant Estadio da Luz. Dominé dans tous les domaines, le Benfica Lisbonne pouvait déjà se réjouir d'avoir préservé son invincibilité avant de rentrer aux vestiaires.

Sans doute remis dans le droit chemin par la causerie de Vitória, les Lisboètes ont attaqué le deuxième acte pied au plancher. Très vite, ils ont été récompensés par le but plein d'opportunisme de Mitroglou, suite à un corner de Pizzi. La suite allait rapidement se résumer à une attaque/défense, pendant laquelle la défense portugaise s'est montrée aussi solide que les attaquants allemands ont été maladroits. Notamment à l'image de Pierre-Emerick Aubameyang, qui a complétement manqué son penalty, peu avant l'heure de jeu. Sans doute le tournant du match, tant les Portugais ont semblé galvanisé par l'échec du Gabonais.

Impressionnant lors de la phase de groupes au point de la terminer devant le Real Madrid, le Borussia Dortmund se retrouve au pied du mur avant de recevoir les Lisboètes au Signal Iduna Park le 8 mars. Le Français Ousmane Dembélé et ses coéquipiers devront s'imposer par au moins deux buts d'écart pour s'éviter (les tirs aux buts ou) une élimination surprise dès les huitièmes de finale.
Le film du match
10eme minute
Grosse occasion pour le Borussia ! Sur un ballon perdu par Rafa Silva aux 40m, Dembélé lance parfaitement Aubameyang dans la profondeur. Celui-ci se présente devant Ederson mais sa reprise de l'intérieur du pied est trop enlevée et file au-dessus.

22eme minute
Les Lisboètes ne parviennent pas à se dégager, ce qui profite à Guerreiro, servi côté gauche. Le centre à ras-de-terre de l'ancien Lorientais ne profite à Reus mais Dembélé finit par armer, c'est repoussé de justesse par Ederson et la défense portugaise !

47eme minute (1-0)
But de Konstantinos Mitroglou ! Le but de renard de l'attaquant grec ! Sur le corner, Luisao prend à nouveau le meilleur sur l'arrière-garde du Borussia. Mitroglou est sur la trajectoire de la tête du capitaine lisboète et peut catapulter le ballon dans les buts de Bürki.

53eme minute
Nouveau râté de Pierre-Emerick Aubameyang ! Parfaitement mis sur orbite sur une ouverture à ras-de-terre de Bartra contrée par Nicola Rizzoli, le Gabonais envoie à nouveau le ballon au-dessus des buts d'Ederson, sorti à sa rencontre.

56eme minute
Penalty pour Dortmund pour une main de Fejsa, à l'occasion d'un tacle sur Bartra. Aubameyang exécute la sentence mais tire en plein milieu des cages lisboètes. Ederson, qui n'avait pas bougé, repousse la tentative de l'ancien Stéphanois !

86eme minute
Suite à un coup-franc en forme de corner ouvert de Castro, le ballon est repoussé par la défense lisboète sur Pulisic. Le jeune américain tente la reprise de volée mais Ederson s'envole sur sa droite pour préserver sa cage inviolée !
Tops et flops


TOP 3

Impressionnant de sérénité dans sa surface, le gardien brésilien du Benfica, EDERSON, est sans doute l'homme du match. Maître des airs et prompt dans ses sorties, il a dégoûté les Reus, Dembélé et autre Pulisic. L'homme du match.

Assez discret durant une rencontre dominée par l'adversaire, le buteur grec MITROGLOU a confirmé les espoirs placés en lui, du temps où il évoluait à l'Olympiakos. Décisif, il a offert la victoire aux siens suite à un corner et une remise de la tête de Luisao. Un but de renard primordial en vue du match retour.

Pour sa 500ème apparition dans les rangs lisboètes, le défenseur central et capitaine LUISAO est une nouvelle fois apparu comme le patron de l'arrière-garde portugaise. Serein, il a également brillé dans le domaine aérien. Au point de se convertir en passeur décisif pour Mitroglou. Un joyeux anniversaire.



FLOP 3

Soirée cauchemardesque pour AUBAMEYANG ! L'attaquant gabonais a croqué deux face-à-face face à Ederson, avant de tirer son penalty sur le gardien brésilien juste avant l'heure de jeu. Désabusé, Tuchel lui a préféré Schürrle pour la dernière demi-heure. Un match à oublier.

A l'image de son compagnon de l'attaque du Borussia, REUS n'a pas semblé en mesure de faire la différence. Trop souvent signalé en position de hors-jeu, il a été à l'image de son équipe : omniprésent dans la construction, absent dans la finition.

La première mi-temps de RAFA SILVA a ressemblé à une longue traversée du désert, tant l'international portugais s'est montré discret et à contre-courant. Vitória a préféré le sortir à la pause pour lancer Filipe Augusto, plus percutant au sein du milieu lisboète.
Monsieur l'arbitre au rapport
Pas toujours bien placé, Nicola Rizzoli a réalisé un match propre dans l'ensemble. Il aurait même pu se convertir en passeur décisif involontaire pour Aubameyang, peu avant de siffler un penalty logique pour les visiteurs.
La feuille de match
LDC (1/8ème de finale aller) / BENFICA LISBONNE - BORUSSIA DORTMUND : 1-0
Estádio da Luz ( 55 124 spectateurs)

Temps clément - Pelouse en parfait état

Arbitre : M.Rizzoli (5)

But : Mitroglou (47ème) pour Benfica

Avertissements : Fejsa (60ème) pour Benfica - Schmelzer (73ème), Pulisic (86ème) et Bartra (89ème) pour Dortmund

Expulsion : Aucune

Benfica Lisbonne

Ederson (7) - Eliseu (6), Lindelöf (5), Luisao (cap) (6), Semedo (6) - Salvio (6), Fejsa (4), Pizzi (5), Carrillo (4) puis Filipe Augusto (46ème) - Rafa Silva (4) puis Cervi (67ème), Mitroglou (6) puis Jiménez (75ème)

N'ont pas participé : Júlio Cesar (g), André Almeida, Jardel, Samaris
Entraîneur : R.Vitória

Borussia Dortmund

Bürki (5) - Durm (cap) (5), Schmelzer (6), Bartra (5), Sokratis (5) -Piszczek (5) - Weigl (5), Guerreiro (6) puis Castro (82ème), Dembélé (5) - Reus (4) puis Pulisic (82ème), Aubameyang (3) puis Schürrle (62ème)

N'ont pas participé : Weidenfeller (g), Ginter, Kagawa, Passlack
Entraîneur : T.Tuchel

 
0 commentaire - Ligue des Champions (8emes aller) : La maladresse d'Aubameyang coûte cher à Dortmund face au Benfica
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]