Ligue des Champions (8eme de finale aller) : Le Shakhtar Donetsk épate contre la Roma

Ligue des Champions (8eme de finale aller) : Le Shakhtar Donetsk épate contre la Roma©Media365

Rémi Farge, publié le mercredi 21 février 2018 à 22h45

Comme il l'avait fait contre Naples et Manchester City plus tôt dans la compétition, le Shakhtar Donetsk a dominé la Roma à domicile ce mercredi soir, en 8eme de finale aller de Ligue des Champions. Épatants, les Ukrainiens ont donné une leçon aux Italiens en deuxième période.

Le debriefSur le papier, ce duel entre le Shakhtar Donetsk et l'AS Rome est sûrement le moins séduisant des 8emes de finale de Ligue des Champions. Mais la manche aller, disputée ce mercredi soir en Ukraine, a fait mentir les jugements hâtifs. Très rythmée, la rencontre a viré au véritable affrontement européen dans l'intensité et dans la technique, notamment du côté des locaux, qui ont réalisé une deuxième période de très grande qualité pour prendre l'avantage à trois semaines du match retour. Il y avait pourtant de quoi être inquiet pour l'équipe de Paulo Fonseca à la mi-temps. Mis à part Marlos, seul joueur capable d'apporter du danger dans le camp adverse, le club des mineurs a souffert en première période, n'arrivant jamais à tenir le ballon pour faire parler la vivacité de ses petits gabarits très techniques. Grâce au talent de Cengiz Ünder et à l'intelligence d'Edin Dzeko, les Italiens ont ouvert le score juste avant la pause, pensant au passage avoir fait le plus dur.Mais en deuxième période, le club de la Louve s'est arrêté de jouer, a reculé, et a volontairement laissé le ballon aux joueurs du Shakhtar. Tout ce que ces derniers aiment. Marlos, Taison, Bernard, Fred ou encore Ferreyra se sont alors régalés. En multipliant les touches, en jouant dans les petits espaces, ils ont étouffé la Roma et ont occupé toute la partie de terrain adverse. Rapidement récompensé par un but de Facundo Ferreyra, le buteur maison, le Shakhtar a même eu le culot de prendre l'avantage sur une merveille de coup-franc de Fred. Comme Naples et Manchester City pendant la phase de groupes, l'AS Rome s'est fait piéger sur la pelouse du champion d'Ukraine en titre. Pelouse qui, en plus, n'est même pas la sienne puisque la Guerre du Donbass oblige les joueurs de Paulo Fonseca à évoluer dans l'enceinte du Metalist Kharkov. Bluffante comme cette équipe du Shakhtar qui n'en finit pas de se battre contre le mauvais sort depuis plusieurs années ! En 2011, c'est elle qui avait éliminé la Roma en 8eme de finale. La moitié du chemin a été parcourue.Le film du match6eme minuteLe corner de Kolarov arrive dans la surface sans que personne ne le détourne de la tête. Dzeko est surpris et ne peut contrôler, mais le ballon rebondit sur son tibia et manque de tromper Pyatov, obligé de réaliser un gros arrêt réflexe en deux temps.21eme minuteMagnifique transversale d'Ünder pour Perotti. Dans le dos de la défense, l'Italien contrôle et joue dans l'axe vers Dzeko. Le Bosnien a le champ libre devant lui pour frapper mais il écrase trop son tir et permet à Pyatov d'intervenir.41eme minute (0-1)But de la Roma ! Servi par Perotti à l'entrée de la surface, Dzeko ne peut progresser, barré par plusieurs défenseurs ukrainiens. Mais le Bosnien lève la tête et voit l'appel d'Ünder sur sa droite. Il lui adresse une passe exceptionnelle et le Turc ne manque pas son face-à-face avec Pyatov.52eme minute (1-1)But du Shakhtar ! Sur un dégagement anodin de Rakitsky, Florenzi se jette mais rate son interception et déséquilibre toute sa ligne défensive. Ferreyra accélère, crochète Manolas et trompe Alisson d'un tir à ras de terre.55eme minuteQuel arrêt d'Alisson ! Sur la gauche de la surface, Ismaily déborde et centre en retrait à ras de terre. Le ballon traverse toute la surface et parvient jusqu'à Marlos, qui contrôle et arme aux six mètres, mais le gardien de la Roma réalise un superbe arrêt avec la main ferme.63eme minuteA l'entrée de la surface, la Roma est étouffée. Marlos glisse le ballon à Taison. Le capitaine du Shakhtar prend sa chance du pied droit et envoie un tir qu'Alisson va déloger de sa lucarne avec une superbe envolée !71eme minute (2-1)But du Shakhtar ! Fred se charge d'un coup-franc à 20 mètres du but adverse. Le joueur annoncé à Manchester City l'été prochain enroule du pied gauche et envoie le ballon juste sous la barre d'Alisson !92eme minuteAprès un énorme travail de Taison sur la droite de la surface, Ferreyra est servi à bout portant et n'a plus qu'à conclure pour inscrire le troisième but, mais Peres sauve sur sa ligne du bout du pied. Quel sauvetage !Tops et flopsTOP 3Quel régal de regarder jouer MARLOS ! Au club depuis 2014, le Brésilien qui vient d'être naturalisé ukrainien a posé beaucoup de problèmes aux défenseurs romains par sa technique et sa capacité à garder le ballon dans les petits espaces. Il aurait aussi pu marquer sans un arrêt énorme d'Alisson.Homme en forme du moment à la Roma, Cengiz ÜNDER a encore montré l'étendue de son potentiel ce mercredi soir. Face au Shakhtar, il a ouvert le score et inscrit au passage son cinquième but sur les quatre derniers matchs. Très actif sur le côté droit de l'attaque romaine, le Turc a accompli une grosse première période avant de lever le pied.En première période, FRED a été cantonné à un travail défensif qui l'a empêché de montrer toute sa palette. Mais au retour des vestiaires, celui qui est convoité par Manchester City a joué plus haut, faisant monter tout son bloc-équipe. Avec, à l'arrivée, ce bijou de coup-franc qui offre la victoire à son équipe.FLOP 3Malade mercredi et incertain jusqu'au coup d'envoi, Alessandro FLORENZI a pu tenir sa place. Mais dans quel état ? En grande difficulté dans son couloir droit, le Romain a semblé à court de forme et les Ukrainiens l'ont vite compris en ne jouant quasiment que de son côté. C'est aussi lui qui rate son interception sur l'action amenant le but égalisateur du Shakhtar.Kevin STROOTMAN est passé complètement au travers. Discret dans le premier acte quand son équipe se procurait les meilleures occasions, il a été mangé par le pressing des Ukrainiens au retour des vestiaires. Pour ne rien arranger, c'est lui qui concède un coup-franc évitable pour une faute sur Marlos à l'entrée de la surface. La suite, Fred s'en est chargée...Peu inquiété en première période, Kostas MANOLAS s'est écroulé sur une seule occasion dans le deuxième acte. Pris de vitesse puis crocheté par Ferreyra qui lui en a fait voir de toutes les couleurs, il a assisté impuissant à l'égalisation du Shakhtar Donetsk.Monsieur l'arbitre au rapportBon match de M.Collum, qui n'a pas fait honneur à sa réputation de sortir le carton facilement : un seul de distribué ce mercredi soir jusqu'au temps additionnel. Mais dans les dernières minutes, il a dû réprimer l'agressivité de Taison et Perotti en sortant deux nouvelles fois un carton jaune. Des choix justes et une autorité naturelle qui ont suffi à tenir les débats.La feuille de matchLIGUE DES CHAMPIONS (8eme aller) : SHAKHTAR DONETSK - AS ROME : 2-1OSK Metalist Stadion (38 517 spectateurs)Temps très froid - Pelouse en bon étatArbitre : M.Collum (7)Buts : Ferreyra (52eme) et Fred (71eme) pour le Shakhtar - Ünder (41eme) pour la RomaAvertissements : Ferreyra (79eme) et Taison (90eme) pour le Shakhtar - Perotti (90eme) pour la Roma.Expulsion : AucuneShakhtar DonetskPyatov (5) - Butko (4), Kryvtsov (4) puis Ordets (45eme, 5), Rakitsky (6), Ismaily (6) - Stepanenko (5), Fred (7) - Marlos (7), Taison (cap) (7), Bernard (6) puis Kovalenko (91eme) - Ferreyra (6)N'ont pas participé : M.Shevchenko (g), Dentinho, Patrick, Petriak, ZubkovEntraîneur : P.FonsecaAS RomeAlisson (6) - Florenzi (3) puis B.Peres (72eme), Fazio (5), Manolas (4), Kolarov (5) - De Rossi (4), Strootman (3), Nainggolan (5) puis Defrel (83eme) - Ünder (7) puis Gerson (72eme), Dzeko (6), Perotti (5)N'ont pas participé : Skorupski (g), Jesus, Pellegrini, SchickEntraîneur : E.Di Francesco

Vos réactions doivent respecter nos CGU.