Ligue des Champions (8eme de finale aller) : Le FC Barcelone s'en tire bien avec un nul à Chelsea

Ligue des Champions (8eme de finale aller) : Le FC Barcelone s'en tire bien avec un nul à Chelsea©Media365

Geoffrey Steines, publié le mardi 20 février 2018 à 22h45

Le FC Barcelone a longtemps buté sur le mur de Chelsea, qui réalisait le match parfait jusqu'à une grossière erreur défensive qui lui a coûté la victoire mardi en 8eme de finale aller de la Ligue des Champions (1-1). Sans briller, les Blaugrana rentrent en Catalogne en ballotage favorable pour la qualification.

Le debriefChelsea aura trois semaines pour ruminer ses regrets et en tirer la foi de réaliser un immense exploit au Camp Nou. Parce qu'il sera difficile de digérer ce qu'il s'est passé ce mardi. Pendant 75 minutes, les Blues ont réalisé le match parfait pour sortir de ce 8eme de finale aller de Ligue des Champions contre le FC Barcelone avec un avantage mérité. Mais un cadeau énorme offert par leur défense, d'une passe dans l'axe à l'entrée de la surface interdite à ce niveau de compétition, a changé toutes les perspectives. Des Blaugrana mal embarqués ont finalement ramené à la maison un nul tombé du ciel (1-1), qui les place en ballotage favorable sur la route des quarts de finale. Ce qui ne reflète pas vraiment la physionomie des débats. Pendant la majeure partie du match, les Catalans ont clairement perdu la bataille tactique. Le 4-4-2 à plat d'Ernesto Valverde, avec Andrés Iniesta et Paulinho dans les couloirs, a buté sur le mur bleu aligné comme d'habitude en 3-4-3.Après un premier quart d'heure où les Barcelonais ont fait l'effort de mettre de la vitesse dans leur jeu pour créer des brèches et des décalages, ils sont tombés dans le faux-rythme que souhaitait imposer la troupe d'Antonio Conte. Ils ont alors ronronné et se sont régulièrement fait piquer en contres ou sur coups de pied arrêtés, avec à chaque fois Eden Hazard et/ou Willian dans le rôle de l'accélérateur de particules. C'est du duo qu'est venue la lumière pour l'ouverture du score, après que le Brésilien ait touché deux fois les poteaux en première période, et cet avantage n'a fait que resserrer le bloc déjà bien compact des Blues. Ils ont même obtenu des situations de faire le break, sans bien les négocier, et ont craqué sur une de leurs rares erreurs de la soirée. De quoi nourrir une déception légitime quant au résultat d'un match qu'ils auront longtemps maîtrisé. Mais l'une des forces du Barça pragmatique à la sauce Valverde, c'est de faire beaucoup de pas grand-chose. C'était encore le cas mardi.Le film du match16eme minuteServi entre les lignes par Iniesta, Messi se resitue bien avant de délivrer une merveille de petit centre vers Paulinho au second poteau. Le milieu brésilien reprend de la tête et vise le côté d'où le ballon vient, sans attraper le cadre de Courtois.33eme minuteAprès un bon travail d'Hazard sur la gauche, Willian hérite du ballon aux 20 mètres. Il se met sur son pied droit et enroule une merveille de frappe qui heurte le poteau gauche de Ter Stegen. Le gardien barcelonais était archi-battu.41eme minuteSergi Roberto se débrouille comme il peut à la tombée d'un long ballon, sous la pression de Pedro. Au deuxième ballon, Hazard est présent pour gêner Piqué et ça profite à Willian, qui enchaîne avec un tir surpuissant du droit fracassant le poteau droit de Ter Stegen. Quelle malchance pour l'ailier brésilien !43eme minuteCoup-franc pour Chelsea, légèrement excentré sur la gauche. Fabregas le dépose dans la surface et Piqué repousse comme il peut dans son duel avec Christensen. Ça revient sur Hazard, qui reprend de volée du droit et envoie une frappe puissante. Juste au-dessus de la barre de Ter Stegen.53eme minuteLancé par Iniesta, L.Suarez efface Azpilicueta d'un grand pont sur sa première touché. Dans un angle très fermé, l'attaquant uruguayen tente le coup en solitaire et envoie un tir croisé du gauche sur lequel Courtois se couche bien. Il n'y avait que Paulinho dans la surface de Chelsea pour épauler L.Suarez.62eme minute (1-0)Corner sur la gauche pour Chelsea. Il est joué à deux par Hazard et Fabregas, le premier trouvant en retrait Willian, libre de tout marquage. Le Brésilien ne peut se mettre immédiatement en position de frappe, alors il crochète Busquets vers l'extérieur avant d'enrouler parfaitement son tir du droit qui file au ras du poteau.75eme minute (1-1)Christensen réalise une passe latérale suicidaire vers Fabregas, plein axe à l'entrée de sa propre surface. Le milieu des Blues est trop court, comme Azpilicueta, ce qui profite à Iniesta. Avec sang-froid, le capitaine du FC Barcelone fixe avant de centrer en retrait pour Messi, qui conclut tranquillement du gauche en prenant Courtois à contre-pied.Tops et flopsTOP 3WILLIAN a fini par être récompensé de tous ses efforts. Après deux frappes sur le poteau lors du premier acte, l'international brésilien a trouvé la faille à l'heure de jeu. La cerise sur le gâteau, après une prestation énorme, tant par son investissement défensif que par ses fulgurances balle au pied. Il était la surprise du onze de départ aligné par Conte, elle était divine.Il n'y a plus de doute, N.KANTE est bien de la trempe des grands. Pour le premier match à élimination directe de sa carrière en Ligue des Champions, le milieu des Bleus a réalisé un énorme de travail de harcèlement et son activité lui a permis de gratter bien des ballons. Au fil des minutes, il est monté en puissance et s'est permis des folles courses vers l'avant, avec ou sans le ballon. Infatigable, il a même réussi à limiter l'influence de Messi, ce qui situe l'ampleur de sa performance.Il n'en fallait pas plus à MESSI. Discret jusqu'alors en seconde période, l'attaquant barcelonais est sorti de sa boîte pour inscrire un but à l'extérieur qui fait toute la différence en vue du match retour, sa première réalisation en 9 matchs contre Chelsea. Il avait régalé par sa finesse technique et ses accélérations en première période, avant de rentrer dans le rang au retour des vestiaires, la faute en grande partie à Kanté.FLOP 3Joueur-clé de la réussite du FC Barcelone depuis le début de la saison, PAULINHO est passé au travers de son match. Le milieu brésilien n'a pas existé sur son côté droit, où son déficit de qualité technique a sauté aux yeux dans le jeu dos au but, et a aussi vendangé une énorme occasion d'ouvrir le score. S'il avait éteint le débat sur son recrutement, il l'a probablement relancé.Bien évidemment, L.SUAREZ s'est démené sur le front de l'attaque barcelonaise. Mais s'il a davantage pesé après la pause, sans être pour autant un poison permanent, il avait traversé le premier acte comme une ombre. Sans oublier son attitude toujours à la limite et sa tendance à vouloir influer sans cesse l'arbitre ont encore pollué sa prestation.CHRISTENSEN a tout gâché. Déjà en premier période, il avait reçu un avertissement sans frais, en se trouant sur une passe en une touche. Sur une autre prise de risques dans sa propre surface, il a offert l'égalisation au FC Barcelone. Des excès de fébrilité qui ne rendent pas justice à sa prestation de qualité dans l'axe de la défense londonienne, où il a bien muselé L.Suarez et affiché un vrai sens du placement. Mais qu'ils coûtent cher pour les Blues...Monsieur l'arbitre au rapportCuneyt Cakir fait partie des arbitres les plus fiables au haut niveau européen et le sifflet turc en a encore fait la démonstration, avec une prestation tout en maîtrise. Il a sorti les cartons à bon escient et géré les débats avec autorité, sans en rajouter. Jamais il ne s'est laissé abuser par les simulations de L.Suarez, ce qui est déjà une réussite en soi.La feuille de matchLigue des Champions (8eme de finale aller) : CHELSEA - FC BARCELONE : 1-1 Stamford Bridge (42 000 spectateurs environ)Temps frais - Pelouse excellenteArbitre : M.Cakir (Turquie, 6)Buts : Willian (62eme) pour Chelsea - Messi (75eme) pour le FC BarceloneAvertissements : Rüdiger (80eme) et Morata (86eme) pour Chelsea - Rakitic (29eme), L.Suarez (76eme) et Busquets (90eme) pour le FC BarceloneExpulsion : AucuneChelseaCourtois (6) - Azpilicueta (cap) (5), Christensen (4), Rüdiger (6) - V.Moses (6), Fabregas (5) puis Drinkwater (84eme), N.Kanté (7), M.Alonso (5) - Willian (7), Hazard (7), Pedro (4) puis Morata (83eme)N'ont pas participé : Caballero (g), Giroud, Zappacosta, Cahill, Hudson-OdoiEntraîneur : A.ConteFC BarceloneTer Stegen (5) - Sergi Roberto (5), Piqué (5), Umtiti (6), Jordi Alba (5) - Paulinho (3) puis Aleix Vidal (63eme), Rakitic (4), Busquets (6), Iniesta (cap) (6) puis André Gomes (92eme) - Messi (7), L.Suarez (4)N'ont pas participé : Cillessen (g), D.Suarez, O.Dembélé, Digne, VermaelenEntraîneur : E.Valverde

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Ligue des Champions (8eme de finale aller) : Le FC Barcelone s'en tire bien avec un nul à Chelsea
  • C est drôle lui Messi est toujours aussi efficace et donc bon , mais en plus il a le mérite d'être bon sans avoir Benzemate la gamate à coté de lui comme CR7 qui d après les nullos de médias de mes deux sur 20 heures beurr , pascal pro en tête affirma chaque soir que Benzema permet à CR7 d être bon et aussi à toute l équipe et que pour un N°9 c est pas grave qu il ne marque pas puisque il fait sois disant bien jouer les autres
    Quel bande de conanrds sur 20 heures beur foot

  • Le barça s'en tire bien on croit rever chelsea a mis le bus comme a l'époque de mourinho, vous inquiétez pas 3 bus suffiront pas au camp nou y vont ramasser ; visca barça !!!!!!!

  • " " .... d'une passe dans l'axe à l'entrée de la surface interdite à ce niveau de compétition .... " "

    Lorsque le jeu se déroule dans sa propre moitié de terrain, une passe vers l'axe central est interdite ........ à TOUS LES NIVEAUX !! C'est ce que nous apprenons à nos jeunes pousses dans nos écoles de football.

    Il est donc inutile d'ajouter au commentaire " à ce niveau de la compétition " !

    Quand on court pendant 73% du match derrière le ballon,on court beaucoup plus que l'adversaire donc on se fatigue et donc ces passes latérales interdites se produisent .

  • il faut être idiot pour sortir cela : le Barça peut remercier Messi ou encore le Messie a sauvé le Barça.
    Il est payé "très grassement" pour cela .....le gardien est payé pour ne pas encaisser de buts etc.......Ils jouent dans une ÉQUIPE et ne font que leur boulot.
    Le psg ne doit aucun remerciement à Neymar ou à cavani car ils font ils leur part de travail dans l'équipe(compsée de 11 joueurs et non 2)

  • avatar
    thie  (privé) -

    Inesta pauvres journalistes

    Et Mao Tse Toung ? ou Mao Dze Doung ? Le N espagnol porte un signe, appelé TILDE, que je n'ai pas sur mon clavier, et vous non plus, à l'évidence !!!! Or il se prononce "ni" ou "gn", et implique une phonétisation qui en français s'approche de "Iniesta". Donc .... vous auriez mieux fait de rester discret !

    Même en espagnol, c’est Andrés Iniesta Luján.

    avatar
    thie  (privé) -

    Et vous moins conne Aldine...