Wolfsbourg : Incompréhension autour de l'expulsion de Guilavogui

Wolfsbourg : Incompréhension autour de l'expulsion de Guilavogui©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 30 septembre 2021 à 17h51

L'arbitre vidéo a insisté pour qu'une action a priori anodine, mercredi lors de Wolfsbourg - Séville (1-1), soit revue par M. Kabakov sur le terrain. Ce dernier, probablement influencé, a signalé un penalty et un carton rouge bien étranges.



Wolfsbourg menait 1-0 face à Séville mercredi, à cinq minutes de la fin, quand Josuha Guilavogui a provoqué un penalty et reçu un deuxième carton jaune synonyme d'expulsion. Sauf que personne n'a réellement compris pourquoi, surtout que l'arbitre est allé revoir l'action à la vidéo... sur demande de son assistant VAR, et a donc modifié sa décision alors que le jeu se poursuivait dans un premier temps. "Tout le monde, au stade comme à la maison devant la télévision, aurait pu voir qu'il n'y avait pas penalty, regrette Mark van Bommel, coach de l'équipe allemande depuis cette saison. J'ai demandé à l'arbitre pourquoi il avait pris cette décision, mais il ne m'a pas répondu. Je suis à la fois pour et contre la VAR. Le football en sort grandi si on corrige les mauvaises décisions, mais celui qui décide est assis devant un écran. Et là, il n'y avait pas penalty."

Guilavogui : "Très difficile de dormir"

Maximilian Arnold, le milieu de terrain du VFL, est tout aussi incrédule (propos relayés par AD) : "On ne peut pas siffler ça en Ligue des Champions. Ce n'est pas comme si on utilisait la vidéo pour la première fois..." Le directeur sportif Jörg Schmadtke est également monté au créneau : "La décision était simplement erronée. Comment l'arbitre peut en arriver à la conclusion qu'il y a penalty, je ne peux pas l'expliquer... La vidéo, toujours plus importante, peut influencer un match ainsi que la performance de l'arbitre. Cette décision nous coûte de l'argent et des points."


Jeudi, Guilavogui a aussi fait part de sa colère froide : "C'était très difficile de dormir, j'ai donné mon meilleur mais parfois, il faut affronter la situation. Même si c'est injuste. Mais je suis sûr qu'on peut bientôt performer à nouveau en Ligue des Champions. Toujours positif ! C'est notre esprit." Dans le malheur du LOSC, battu dans le même temps à Salzbourg (2-1), c'est plutôt une bonne affaire pour le champion de France... Ultime ironie de l'histoire : c'est déjà le même arbitre vidéo qui avait annulé un but et un penalty pour les Lillois contre Wolfsbourg, il y a deux semaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.