Villarreal : Pour Emery, il a "manqué un petit quelque chose" contre Liverpool

Villarreal : Pour Emery, il a "manqué un petit quelque chose" contre Liverpool©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 04 mai 2022 à 20h35

Consécutivement à l'élimination de Villarreal en demi-finale de la Ligue des Champions face à Liverpool (5-2 en score cumulé), Unai Emery a mis en avant le manque de régularité de son équipe, qui a su faire vaciller les Reds durant 45 minutes mardi soir, avant de plonger lors du second acte.


Villarreal est tombé la tête haute dans cette Ligue des Champions. Défaite à Anfield il y a une semaine (2-0), la formation d'Unai Emery a montré un visage conquérant mardi dans un Estadio de la Cerámica longtemps euphorique. Durant les 45 premières minutes, les locaux ont su noyer Liverpool dans des proportions rarement atteintes cette saison, parvenant à mener 2-0 à la pause grâce aux réalisations de de Boulaye Dia et Francis Coquelin. Au retour des vestiaires, il a fallu composer avec une très nette baisse d'intensité pour le club espagnol, couplé à une montée en régime conséquente des visiteurs. Fabinho, Luis Diaz et Sadio Mané ont ainsi renversé la vapeur pour offrir la qualification en finale au Liverpool de Jürgen Klopp.

"L'équipe n'était tout simplement pas prête à assumer ce rythme durant tout le match"

Unai Emery, qui rêve de remporter la Ligue des Champions, s'est montré réaliste concernant les lacunes physiques de son équipe. "À la pause (2-0), je pensais toujours que cela allait être très difficile. L'objectif était de marquer le premier but pour être proche de la remontada. On l'a fait. Et le deuxième nous a énormément encouragés. On savait que les efforts fournis en première période allaient nous pénaliser par la suite, mais on avait des joueurs prêts à entrer sur le banc", a analysé le quadruple vainqueur de la Ligue Europa avec le FC Séville (2014, 2015, 2016) et le le sous-marin jaune (2021).


A ses yeux, la sortie sur blessure de Gerard Moreno (68ème) a eu un impact moral et tactique trop important pour contrer la puissance des Reds. "C'était le seul qui nous permettait d'avoir des duels près de leur ligne défensive, et, sans lui, on n'en a plus eu. Et l'équipe n'était tout simplement pas prête à assumer ce rythme durant tout le match. C'était insuffisant. Il nous a manqué un petit quelque chose", a évalué Emery.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.