Villarreal : Emery estime que le PSG est "sur le bon chemin" pour la C1

Villarreal : Emery estime que le PSG est "sur le bon chemin" pour la C1©panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le mardi 05 avril 2022 à 22h22

Avant de disputer son premier quart de finale de Ligue des Champions, avec Villarreal contre le Bayern Munich (mercredi, 21 heures), Unai Emery s'est livré dans L'Equipe. Convaincu d'avoir effectué un choix juste en rejoignant le club espagnol, il a également évoqué son passé au PSG, estimant que le club francilien était sur le "bon chemin" pour triompher dans la reine des compétitions de clubs.


Unai Emery s'apprête à découvrir les quarts de finale de la Ligue des Champions. Mercredi, c'est face au Bayern Munich, un des favoris à la victoire finale, qu'il évoluera sur le banc de Villarreal. Un club qu'il a rejoint lors de l'été 2020 et dont les succès - notamment la Ligue Europa remportée la saison passée contre Manchester United - ont été valorisés. "J'ai choisi Villarreal parce que c'était le projet qui me permettait de gagner. Je peux travailler dans de bonnes conditions. On a remporté la Ligue Europa en battant des équipes comme Arsenal (2-1, 0-0 en demi-finales) ou Manchester (1-1 ; 11 tirs au but à 10). Là, on se qualifie en éliminant la Juve (1-1 ; 0-3). Ça justifie mon choix", a-t-il expliqué, lui qui avait des propositions "de clubs anglais ou italiens qui jouent la Ligue des Champions" après son licenciement d'Arsenal, survenu en novembre 2019.

Kimpembe et Marquinhos "envahis par la frustration" contre le Real

Entraîneur du PSG entre 2016 et 2018, le natif d'Hondarribia a évoqué son bilan avec le club de la capitale, avec des mots, forcément, sur la remontada subie contre le FC Barcelone en 2017. "Au PSG, j'ai fait du bon travail. Il aurait fallu faire du très bon travail. La première année, Barcelone nous a éliminés (4-0 ; 1-6) mais l'arbitre s'est trompé, plus que nous. Avec le VAR, ça aurait été différent", a estimé Emery. Ce dernier a évidemment noté que trois anciens entraîneurs du PSG sont en quart de finales de la compétition cette saison (Carlo Ancelotti avec le Real Madrid, Thomas Tuchel avec Chelsea et lui-même, ndlr). "Ça veut dire que ce sont tous de très bons entraîneurs. S'ils n'ont pas réussi avec le PSG, c'est qu'il y a autre chose parce que le PSG...", a jugé le quadruple vainqueur de la Ligue Europa, sans finir sa phrase.

Il s'est néanmoins montré optimiste concernant un possible triomphe du PSG dans la reine des compétitions de clubs, avec une anecdote afin d'illustrer sa croyance. "Cette année, c'est un pas en arrière, mais je l'ai dit à Nasser (Al-Khelaïfi) : 'Tu gagneras la Ligue des Champions. Avec le temps, tu vas la gagner.'Quelqu'un doit briser le plafond. Le PSG est sur le bon chemin parce qu'il y a une forme de constance dans les résultats et qu'il continue de chercher à progresser", a glissé Emery. Observateur attentif de la chute subie à Madrid en 8ème de finale (1-0 ; 3-1), le technicien espagnol a mis en avant l'importance de la "gestion de la frustration" : "Quand Benzema a égalisé puis marqué le deuxième but, j'ai vu des joueurs que je connais bien comme Kimpembe ou Marquinhos : ils ne savaient pas comment réagir parce qu'ils avaient été envahis par la frustration."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.