Une victoire du PSG fêtée... jusqu'à Marseille !

Une victoire du PSG fêtée... jusqu'à Marseille !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 19 août 2020 à 10h02

Si les supporters parisiens ont envahi les rues de la capitale pour célébrer la qualification historique pour la finale de la Ligue des champions, le succès du PSG contre Leipzig a également été fêté à Marseille. Même si cela ne s'est pas forcément bien terminé...



Une victoire historique. En dominant largement le RB Leipzig mardi soir (3-0), le PSG a décroché la première qualification de son histoire pour la finale de la Ligue des champions, quelques jours après avoir fêté son 50e anniversaire. Un joli cadeau offert par les hommes de Thomas Tuchel aux supporters parisiens, qui se sont rués dans les rues de Paris pour célébrer ce succès inoubliable. Comme après la victoire renversante contre l'Atalanta au tour précédent (2-1), ils étaient ainsi nombreux à se presser aux abords du Parc des Princes, où la fête a duré une bonne partie de la nuit.

L'avenue des Champs-Elysées a également été envahie, et, là aussi, on a pu voir de nombreux feux d'artifice et autres fumigènes. Mais aussi du gaz lacrymogène, les forces de l'ordre ayant dû intervenir en raison de quelques incidents en fin de soirée. Pas de quoi, malgré 36 interpellations, totalement gâcher la fête, ce qui n'a pas forcément été le cas du côté de Marseille. Dans une terre historiquement hostile aux supporters parisiens, certains ont célébré dans la cité phocéenne cette qualification du grand rival. Ce qui ne s'est pas toujours très bien passé.


D'après La Provence, des supporters marseillais ont ainsi pris à partie "des Parisiens ou des gens qu'ils pensaient être des supporters parisiens". Un individu a notamment été interpellé puis placé en garde à vue pour des faits de violence sur un homme portant un maillot du Paris Saint-Germain. Toujours selon le quotidien provençal, un groupe d'une centaine de Marseillais est resté jusqu'à minuit aux abords du Vieux Port pour lancer des chants hostiles aux Parisiens, tout en jetant des pétards ainsi que des fumigènes. Mais aucun incident grave n'a heureusement été à déplorer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.