Superligue : La FFF et la LFP "fermement" opposées au projet

Superligue : La FFF et la LFP "fermement" opposées au projet©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 18 avril 2021 à 21h29

Après l'UEFA, la FFF et la LFP ont également, dans un communiqué commun, manifesté leur opposition à la création d'une Superligue européenne, qui exclurait notamment le PSG.



Un projet qui fait beaucoup de bruit. Alors que douze clubs européens (FC Barcelone, Real Madrid, Atlético de Madrid, Juventus, Inter Milan, AC Milan, Manchester City, Manchester United, Liverpool, Arsenal, Chelsea et Tottenham) s'opposent à la réforme de la Ligue des Champions et veulent créer, entre eux, une Superligue européenne qui exclurait notamment le PSG mais aussi le Bayern Munich, la riposte s'organise. Après l'UEFA, qui a menacé les clubs en question d'exclusion des compétitions nationales et les joueurs concernés de ne plus pouvoir représenter leur sélection, les différents championnats nationaux ont également manifesté leur opposition à ce projet.

"Le projet de Superligue mettra un terme à un système basé sur le mérite sportif"

La FFF et la LFP ont d'ailleurs publié un communiqué commun dimanche après-midi. "La Fédération française de football et la Ligue de football professionnel s'opposent à tout projet de Superligue européenne, peut-on d'abord y lire. Aux côtés de l'UEFA, la FFF et la LFP se positionnent fermement contre un projet qui menace toute la pyramide du football européen. Les rêves hégémoniques d'une oligarchie auront pour conséquence la disparition d'un système européen qui a permis au football un développement sans précédent sur le continent européen. En rompant cet équilibre, le projet de Superligue mettra un terme à un système basé sur le mérite sportif et qui a su mettre en place des mécanismes de solidarité avec toutes les fédérations européennes. La FFF et la LFP rappellent que le socle des championnats domestiques contribue au développement de tout le football. En France, au travers des mécanismes de solidarité, le football professionnel irrigue tout le sport et le football amateur."

Maracineanu et ce "club VIP de quelques puissants"

Au plus haut niveau de l'état, aussi, ce projet inquiète. "L'État français appuiera toutes les démarches de la LFP, de la FFF, l'UEFA et de la FIFA pour protéger l'intégrité des compétitions fédérales qu'elles soient nationales ou européennes", a ainsi appris L'Equipe auprès de l'Elysée. La ministre des Sports a elle dénoncé dans un communiqué transmis à l'AFP ce "club VIP de quelques puissants. Un tel projet fragiliserait gravement le système actuel basé sur la redistribution et le mérite sportif. La France est au soutien de l'UEFA et des instances mondiales pour préserver le football de cette folie marchande", a ainsi déclaré Roxana Maracineanu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.