Super Ligue : Un lancement en 2024-2025 ?

Super Ligue : Un lancement en 2024-2025 ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 19 octobre 2022 à 18h00

Le nouveau PDG de la société qui contrôle le projet de la Super Ligue, Bernd Reichart, a accordé un entretien au Financial Times. Il a confié son avis concernant un lancement éventuel de la Super Ligue, jugeant que ce serait "raisonnable" de le faire lors de l'exercice 2024-2025.



Le tournoi possiblement relancé ? Le projet de compétition privée de la Super League lancé par 12 grands clubs européens avait été dévoilé en fanfare en avril 2021. Toutefois, devant la fronde des supporters certaines menaces politiques, l'affaire avait finalement capoté en 48 heures. Alors que la Super League compte encore officiellement 3 clubs par rapport aux 12 initiaux (le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin), Bernd Reichart s'est avancé concernant un lancement pour la saison 2024-2025 lors d'un entretien accordé au Financial Times.

Un système "cassé" pour le football européen selon Reichart

Celui qui a pris les commandes d'A22 Sports Management, société créée afin de "parrainer et aider" à la création de la Super League, a mis en avant son travail. "Le football européen a besoin d'un dialogue ouvert et honnête autour de son avenir. Nous voulons tendre la main aux parties prenantes de la communauté européenne du football et élargir cette vision. Même les fans auront beaucoup de sympathie pour l'idée", a clamé le dirigeant âgé de 48 ans. Estimant que le système était "cassé", Reichart s'est montré optimiste quant au fait que les obstacles à un nouveau lancement possible seraient surmontés et qu'une attente jusqu'en 2024-2025 serait "raisonnable".

Les trois présidents des clubs restants dans la Super League sont eux impliqués dans une action en justice contre l'UEFA, accusant l'instance dirigeante du football européen d'un présumé abus de position dominante. L'affaire est depuis mi-juillet devant la Cour de justice de l'UE (CJUE) à Luxembourg. Une première recommandation est attendue le 15 décembre (de la part de l'avocat général de la CJUE) et une décision formelle au printemps 2023.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.