Super Ligue : Ceferin se paye encore le Real Madrid, la Juventus et le FC Barcelone

Super Ligue : Ceferin se paye encore le Real Madrid, la Juventus et le FC Barcelone©Media365

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 10 septembre 2021 à 21h50

Le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, n'a toujours pas digéré le comportement du Real Madrid, de la Juventus Turin et du FC Barcelone, au sujet de la Super Ligue. Ce vendredi, il est revenu à la charge de façon très tranchée.


Quelques mois après, la pilule n'est toujours pas passée. Alors que dans les clubs engagés de façon initiale dans ce projet de Super Ligue, les équipes anglaises avaient pris la décision de se retirer (Manchester City, Liverpool, Manchester United, Arsenal, Tottenham et Chelsea), trois autres clubs fondateurs - toujours membres - n'ont pas eu droit à la même mansuétude de la part du président de l'UEFA, Aleksander Ceferin. Dans un entretien accordé à Der Spiegel, le dirigeant a largement critiqué le comportement général du Real Madrid, du FC Barcelone et la Juventus Turin. "Certains clubs ont juste des dirigeants incompétents. Ça ne me dérangerait pas qu'ils partent, c'est très drôle qu'ils veuillent créer une nouvelle compétition et en même temps veuillent jouer en Ligue des Champions cette saison", a-t-il expliqué à propos des trois clubs.

Florentino Perez en prend pour son grade avec la tentative de recrutement de Mbappé

Dans son viseur également, l'incohérence du discours tenu par Florentino Perez, le président du Real Madrid. "Florentino Perez affirme que son club ne peut survivre qu'avec la création de la Super Ligue mais tente de recruter Kylian Mbappé pour 180 millions lors du dernier mercato. Peut-être que c'était une bonne chose que cela se passe comme ça. Les fans leur ont donné une leçon", a-t-il indiqué, en référence à l'avortement du projet de la Super Ligue. Il a également confirmé des relations devenues inexistantes avec Andrea Agnelli, le patron de la Juve. "J'apprécie toujours énormément les autres membres de la famille. Mais j'ai évidemment fait une erreur avec lui. (...) Aujourd'hui, Agnelli et moi sommes aussi éloignés que possible", a commenté Ceferin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.