Rennes : Stéphan s'attend à un "match compliqué" contre Séville

Rennes : Stéphan s'attend à un "match compliqué" contre Séville
A lire aussi

Axel Allag, publié le mardi 27 octobre 2020 à 21h23

L'entraîneur du Stade Rennais, Julien Stéphan, n'a pas caché que le match face au FC Séville, mercredi soir en Ligue des Champions, sera un défi pour son groupe, privé de Camavinga et Nzonzi.

En conférence de presse, avant la rencontre entre le FC Séville et le Stade Rennais, mercredi soir en Ligue des Champions (21 heures), Julien Stéphan s'est exprimé sur le match à venir face au vainqueur de la Ligue Europa. Le technicien français s'attend à une rencontre qui va demander beaucoup à son groupe.



D'ailleurs, Rennes tentera de montrer un visage compétitif sans les présences d'Eduardo Camavinga (dont la raison de l'absence n'est pas connue) et Steven Nzonzi (suspendu par l'UEFA pour un comportement jugé antisportif à l'issue du match contre Krasnodar). "C'est une équipe très forte, très expérimentée, qui a l'habitude de jouer les compétitions européennes et qui a gagné quatre des six dernières Ligues Europa. Ils ont fait des rotations ces derniers temps, ça n'a pas tourné en leur faveur, même s'ils ont eu de nombreuses occasions. On s'attend à un match très compliqué de par ses joueurs et son expérience européenne", a expliqué le coach de Rennes au sujet de son futur opposant.

Stéphan ne fixe pas d'objectif chiffré à son groupe

D'un point de vue plus global, Stéphan a assuré qu'il n'avait pas d'attentes au niveau des chiffres dans ce groupe E de la Ligue des Champions. "On se déplace à Séville et à Chelsea, contre les deux favoris du groupe. Il faut regarder match après match. J'ai fait la promesse avec les joueurs de jouer chaque minute et chaque seconde de chaque match pour n'avoir aucun regret. Face contre Krasnodar, même si on n'a pas gagné, ce qu'on fait les joueurs dans l'intensité, c'est bien. On fera les comptes à la fin. On verra où ça nous mènera. Il n'y a pas d'objectif chiffré", a expliqué le coach du club breton.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.