Rennes : Stéphan ne veut pas céder à la panique avant Chelsea

Rennes : Stéphan ne veut pas céder à la panique avant Chelsea
A lire aussi

Axel Allag, publié le lundi 23 novembre 2020 à 16h15

Défait par Bordeaux, vendredi soir en Ligue 1, Rennes affronte Chelsea, mardi en Ligue des Champions. Alors que son équipe n'a pas enregistré de succès en C1 (un nul et deux défaites), Julien Stéphan ne veut pas céder à la panique.

Désormais septième de Ligue 1 après son revers concédé face à Bordeaux, vendredi soir (0-1) sur un but inscrit par Hatem Ben Arfa, le Stade Rennais va retrouver l'Europe et une Ligue des Champions qu'il découvre encore. Mardi soir (18h55), c'est un Chelsea troisième de Premier League et en pleine confiance qui va se présenter sur la pelouse du Roazhon Park.


L'entraîneur de Rennes, Julien Stéphan, a affiché son état d'esprit avant le match, ce lundi en conférence de presse. Il ne veut surtout pas que ses joueurs cèdent à la panique. "Quand on est dans une période un peu compliquée, on est à la recherche d'un déclic. On a n'a pas la possibilité d'aller le chercher avec des éléments extérieurs en ce moment, donc il faut qu'on aille le chercher nous, en interne, avec la volonté de s'améliorer dans un certain nombre de domaines qui faisaient notre force au départ, sans trop noircir non plus", a estimé le coach du club breton.

Les éloges de Stéphan pour Giroud

Pour lui, la solution passera par la recherche du jeu, même face à un Chelsea qu'il considère comme un potentiel candidat dans la course au titre en Premier League. "Il y a de la qualité dans ce groupe, on l'a déjà démontré, ce genre de période fait partie d'une saison, il ne faut pas paniquer. Maintenant, on est déçus des derniers résultats, du dernier match contre Bordeaux car le contenu n'est pas bon, et si on n'est pas performant dans le jeu, on aura du mal à avoir des résultats dans la durée. On est là ensemble, soudés, avec la volonté de chercher la solution, et on va la trouver", a affirmé Stéphan.

Par ailleurs, il a eu un mot pour Olivier Giroud, qui envisage un possible départ de Chelsea en janvier, devant un temps de jeu décevant, et la place de titulaire inamovible de Timo Werner en tant que numéro neuf des Blues. "On voit que, malgré son statut, à chaque fois qu'il entre, même quelques minutes, il y a un engagement total. C'est aussi ça, les joueurs de très haut niveau", a jugé Stéphan, au sujet du champion du monde 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.