Rennes : " Ce match, on ne va pas le galvauder " prévient Stéphan

Rennes : " Ce match, on ne va pas le galvauder " prévient Stéphan©Media365

Clément Pédron, Media365, publié le lundi 07 décembre 2020 à 15h00

Éliminés de toutes les compétitions européennes, les Rennais disputent ce mardi soir (21h) contre Séville, un dernier match pour l'honneur et dans l'espoir de retrouver de la confiance. Julien Stéphan, l'entraîneur des Rouge et Noir, veut sortir son équipe de la crise.


D'un pas sûr, Julien Stéphan et Damien Da Silva ont rejoint l'estrade sur laquelle ils ont répondu aux questions des journalistes, à vingt-quatre heures d'un match pour l'honneur. D'ores et déjà éliminés pour la suite de la Ligue des Champions, plus en course pour la Ligue Europa, les Rennais n'ont strictement plus rien à jouer contre Séville, ce mardi (21 h). En revanche, il existe un intérêt tout de même à cette dernière journée de C1 : Assister au sursaut d'orgueil ou à la descente aux enfers du club breton. Après un début de saison en grandes pompes, les protégés de Julien Stéphan sont actuellement en pleine crise de résultats. Un seul succès depuis treize matchs, toutes compétitions confondues. L'urgence, c'est maintenant. Et si une victoire contre l'adversaire sévillan ne serait pas de refus, il est évident qu'elle est attendue sur la pelouse de Nice, ce dimanche en Ligue 1. En attendant, le technicien breton a précisé d'emblée que la rencontre qui importait, était celle de mardi : « On a un dernier match de poule à jouer, on ne veut pas le galvauder. Nous voulons respecter la compétition. C'est notre histoire avec la C1 qui est en en jeu car on ne sait pas quand on va de nouveau la jouer. »

Pour ne rien arranger aux affaires du Stade Rennais, la formation du propriétaire François Pinault est amputée d'un nouveau élément : Romain Del Castillo. Julien Stéphan a précisé que son joueur s'était blessé à l'entraînement et qu'il serait absent de longues semaines. « C'est musculaire » a rajouté l'entraîneur. Gerzino Nyamsi, sorti à la mi-temps contre Lens, est également forfait, quant à Nayef Aguerd, il a repris l'entraînement dimanche et fera l'objet d'un test pour voir s'il est apte à figurer dans le groupe. « Compte-tenu de l'enchaînement des matchs, il y aura de la rotation » a prévenu Stéphan.


Le technicien breton a poursuivi son diagnostic de l'équipe en reconnaissant un « déficit de confiance. Il faut créer une nouvelle dynamique, réinstaurer les bases pour gagner petit à petit en confiance en soi. Les qualités sont là, elles ont existé, elles n'ont pas disparu en quelques matchs. Il faut simplement reprendre les choses avec sérénité. On doit se concentrer sur nous, pas sur l'adversaire. Séville est une équipe de Ligue des Champions, on sait ce qu'on a à faire. » Interrogé sur le terme de « maintien » qu'il a employé récemment, Stéphan a tenu à clarifier ses propos : « J'ai dit que nous devions avoir un comportement d'une équipe qui joue le maintien. Non, on ne joue pas le maintien ! C'est simplement ce type de comportement que je veux voir. Quand on fait un match nul, c'est un point gagné et je veux qu'on ait cette philosophie. On sait que chaque unité est importante et on doit se battre pour chacune d'entre elles. Concernant le match de Séville, on a les intentions, on ne lâchera pas. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.