Real Madrid : La Ligue des Champions ? Varane connait la recette

Real Madrid : La Ligue des Champions ? Varane connait la recette©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 17 septembre 2019 à 20h20

Ce mardi, avant le match contre le PSG en Ligue des Champions, Raphaël Varane, le défenseur du Real Madrid, était présent en conférence de presse.



Raphaël Varane, êtes-vous inquiet par les soucis défensifs du Real Madrid depuis le début de la saison, avant de défier le PSG mercredi en Ligue des Champions (21h00) ?

Nous cherchons à développer notre équilibre. Notre dernière deuxième période n'était pas bonne, mais nous nous améliorés. Nous devons être capables de le faire sur 90 minutes. Nous travaillons là-dessus.

Quelles sont les ambitions du Real en Ligue des Champions dans une saison considérée de transition entre deux générations ?

L'objectif, c'est toujours de gagner. Madrid est un club ambitieux, les objectifs sont toujours élevés. Il y a eu des changements, et même si nous sommes dans une saison de transition, notre but est toujours le même. Nous sommes concentrés sur le terrain.

Etes-vous soulagé comme défenseur à l'idée de croiser un PSG privé d'Edinson Cavani, de Neymar et de Kylian Mbappé ?

Ce n'est pas le mot, parce qu'on aura un adversaire de qualité en face de nous. Ça fait partie d'une saison, il y a des joueurs parfois absents. On s'attend à un match difficile face à une très belle équipe. Nous devrons être performants, faire un match plein pendant 90 minutes. C'est ce dont on a besoin.

Comment être aussi efficace défensivement en l'absence de Sergio Ramos, suspendu ?

Sergio est un grand joueur. Il est important pour ce club. Nous devons nous adapter. Personne ne va jouer tous les matchs. Nous avons un super effectif et nous devons faire un grand match, peu importe qui joue.

« Il faudra faire peu d'erreurs pour gagner »

Quelle est la recette du Real Madrid pour être toujours performant en Ligue des Champions ?

J'aimerais bien avoir une recette. Je ne pense pas que ce soit une question de chance au tirage. Il faut être présents au bon moment, efficaces surtout, réussir à tuer les matchs quand on en a l'occasion. Les matchs de haut niveau se jouent sur des petits détails, un positionnement ou une passe. Il faut une concentration de tous les instants et une grande motivation. Il n'y a pas de recette particulière, mais il faut aborder tous les matchs comme une finale.

A quelle ambiance vous attendez-vous au Parc des Princes, où votre dernière visite s'était passée dans une atmosphère brûlante en mars 2018 (1-3) ?

Le public va les pousser. On s'attend à un match compliqué. Il y a des joueurs qui ne peuvent pas jouer des deux côtés. Il faudra faire peu d'erreurs pour gagner le match.

Est-ce particulier pour vous de jouer en France un match de Ligue des Champions ?

C'est spécial. Nous adorons jouer cette compétition et je suis impatient d'évoluer en France. Je veux que l'équipe continue à s'améliorer. Nous voulons bien démarrer cette compétition. Nous savons combien il est difficile de gagner la Ligue des Champions et nous voulons bien commencer.

« Les compteurs sont remis à zéro comme chaque saison »

Vous avez plus de vécu en Ligue des Champions que le PSG. Est-ce un atout pour la rencontre ?

L'expérience, c'est toujours un plus, mais ça ne fait pas tout. Les compteurs sont remis à zéro comme chaque saison et il faut bien commencer. Le PSG commence aussi à engranger de l'expérience aussi. Il y aura beaucoup d'intensité, on sait comment aborder ce match. Il faudra être très concentrés et appliqués dans tout ce qu'on va faire. On va essayer de poser des problèmes à l'adversaire. On vient avec l'ambition de gagner, comme toujours avec le Real Madrid.

Karim Benzema est-il devenu le patron du Real cette saison ?

Bien sûr. En l'absence de Sergio Ramos et Marcelo, ce sera le vétéran. Il fait partie des cadres depuis des années. Sa carrière parle d'elle-même, il impose le respect et il est particulièrement en forme. C'est un joueur en pleine maturité, très complet. On va avoir besoin de lui dans ce match et dans notre saison.

Vous avez tout gagné avec le Real, dont quatre Ligues des Champions. Comment faites-vous pour avoir encore le feu sacré ?

Je suis toujours motivé. J'ai toujours été un compétiteur, avec l'envie de continuer à gagner. Le Real est un club très exigeant, il nous demande beaucoup d'efforts et de sacrifices. On doit apprendre à se battre, à gagner. C'est une façon d'être, c'est en moi et je ne peux pas le changer. Tant que je jouerai au football, ce sera ainsi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.