Real Madrid - Benzema : "Les gardiens me regardent, donc il faut changer"

Real Madrid - Benzema : "Les gardiens me regardent, donc il faut changer"©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 26 avril 2022 à 23h53

Les qualificatifs continuent de manquer pour Karim Benzema, qui a ajouté deux buts à sa collection pour maintenir encore le Real Madrid en vie en Ligue des champions, puisque les Merengue n'ont perdu que d'une longueur (4-3).



Si Karim Benzema a utilisé la panenka pour valider son doublé sur penalty, permettant au Real Madrid de revenir à 4-3 sur le terrain de Manchester City mardi soir, ce n'est pas par arrogance : "Les gardiens me regardent, donc il faut changer parfois." L'attaquant français restait sur deux penaltys manqués dans le même match, fait rare, ce week-end en Liga : "Si tu ne tires pas, tu ne louperas pas. J'avais bien tiré les deux, mais face à un bon gardien qui les a bien arrêtés. Là, il fallait de la force mentale et du sang-froid." Encore exceptionnel en ayant également inscrit le but ramenant les siens à 2-1, en première période, le Français savait qu'il faisait face à un grand adversaire (sur Canal+) : "Contre des grandes équipes, il faut parfois faire le dos rond. On a continué le travail et on met ces trois buts."

Capitaine toujours modèle, il "essaie de mettre encore plus en confiance les partenaires" : "On n'a rien lâché. Techniquement, tout le monde est au même niveau dans ce genre de match, après c'est mental. J'ai toujours été avec eux, à les pousser pour faire beaucoup d'efforts. Et c'est ce qu'on a fait en seconde période." Benzema l'assure, pas question de réfléchir une seconde au Ballon d'Or : "Je pense surtout à gagner la Liga et à essayer de gagner la Ligue des champions. Après, on verra, mais je suis vraiment concentré sur les objectifs collectifs." Comme le résume son adversaire Bernardo Silva pour finir : "Benzema et Vinicius Jr. font beaucoup de mal. Ils n'ont pas besoin de beaucoup pour ça. Devant, ils ont le talent pour faire beaucoup avec pas beaucoup." Pep Guardiola juge enfin qu'il s'agissait d'un "match fantastique pour tout le monde".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.