Real Madrid : Ancelotti "heureux" de la dépendance envers Benzema

Real Madrid : Ancelotti "heureux" de la dépendance envers Benzema©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le lundi 11 avril 2022 à 15h39

A la veille d'affronter Chelsea en quart de finale retour de la Ligue des Champions (mardi, 21 heures), Carlo Ancelotti a avoué être "heureux" de la dépendance du Real Madrid envers Karim Benzema, auteur d'un triplé lors de l'aller (1-3). Toutefois, le technicien italien a également estimé que les Blues viendraient au Bernabeu pour essayer de se qualifier au tour suivant.


Karim Benzema est indispensable au Real Madrid cette saison. Dans les grands rendez-vous, le capitaine et attaquant du club merengue a su répondre présent : lors du huitième de finale retour contre le PSG avec un triplé (3-1) mais également la semaine dernière, avec un nouveau triplé contre Chelsea en quart de finale aller (1-3). Absent du Clasico contre le FC Barcelone, il avait assisté à la déroute de son équipe sur le plan national (0-4). Alors à la veille du retour contre Chelsea, mardi soir au Bernabeu, Carlo Ancelotti a évidemment dû répondre à une question autour de la dépendance du Real Madrid envers le meilleur buteur et passeur du club cette saison.

"Chelsea ne va pas baisser les bras"

"Certains disent que nous sommes très dépendants de lui ? Cela ne me gêne pas ! Je suis même heureux d'être dépendant d'un attaquant avec ce rendement-là ! Karim est le numéro 9 moderne par excellence : complet, il ne se contente pas d'être un finisseur dans la surface adverse et de beaucoup marquer, mais il aide beaucoup l'équipe, fait un gros travail défensif", a reconnu le technicien italien, dans des propos rapportés par L'Equipe. Avant la nouvelle opposition contre les tenants du titre de la prestigieuse compétition européenne, Ancelotti a également jugé que Chelsea n'allait pas lâcher l'affaire dans l'optique d'une possible qualification malgré le résultat de l'aller.


"Vous pouvez être sûrs que Chelsea ne va pas baisser les bras et donnera le meilleur pour tenter de se qualifier. Je ne crains pas un relâchement de mes joueurs après le 3-1 de Stamford Bridge, car j'ai cette chance d'avoir un groupe qui connait très bien ce type de rencontres et qui va se méfier comme il se doit d'un adversaire de la qualité des Blues", a glissé l'entraîneur du club merengue. Si le Real Madrid compte le record de Ligue des Champions remportées (13) et que son dernier succès remonte à 2018, le natif de Reggiolo a estimé que "rien" ne manquait à son groupe afin de triompher, cette saison. "Personne ne peut prédire qui sera champion car il s'agit d'une compétition très compliquée. Attendre la finale est très difficile. On peut rivaliser déjà et ce n'est pas le cas de tout le monde", a analysé Ancelotti, qui a valorisé la "personnalité" de ses joueurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.