RB Leipzig : Marsch particulièrement remonté contre l'arbitrage

RB Leipzig : Marsch particulièrement remonté contre l'arbitrage©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 04 novembre 2021 à 00h30

Après le match nul entre le RB Leipzig et le PSG en Ligue des Champions (2-2), Jesse Marsch, l'entraîneur des Allemands, n'a pas mâché ses mots à l'encontre d'Andreas Ekberg, l'arbitre du match.



Dos au mur et contraint de l'emporter, le RB Leipzig s'est raté ce mercredi lors de la 4eme journée de la Ligue des Champions. En effet, suite au match nul contre le Paris Saint-Germain (2-2), le club allemand a presque fait une croix sur toute ambition européenne cette saison. Car, après ce résultat acquis dans la difficulté à la Red Bull Arena, les coéquipiers de Mohamed Simakan ne peuvent d'ores et déjà plus finir dans les deux premiers, les Parisiens (2emes) étant à sept longueurs, alors que pour la 3eme place, synonyme de Ligue Europa, Bruges compte trois points de plus à deux journées de la fin. Forcément, Jesse Marsch était logiquement un peu remonté au coup de sifflet final, même si son équipe venait de sauver un point avec l'égalisation de Dominik Szoboszlai sur penalty dans les dernières minutes (90eme+2). Face à la presse, l'Américain a tancé Andreas Ekberg, l'arbitre de la rencontre.

« Comme s'il voulait avoir un autographe de Neymar »

« Nous avons bien joué dès le début en marquant tôt. Mais, en loupant ce penalty, cela a changé la situation et le PSG est revenu. Pour nous, ce n'est pas facile désormais. Nous avons été meilleurs que le PSG mais, malheureusement, nous n'avons récolté qu'un point. (...) Nous nous sommes dit que nous pouvions faire mieux, avec de l'agressivité, de la confiance, et nous étions meilleurs sur la fin. Du coup, nous voulions essayer de l'emporter. (...) Mon carton jaune ? J'étais très énervé par l'arbitre et ses décisions. Il ne nous a pas protégés et cela a été ma seule manière de lui montrer ma colère. À plusieurs moments, c'était comme s'il voulait avoir un autographe de Neymar marqué sur son carton jaune. Il n'a pas été bon. Même pour le 2e penalty, il a dû regarder la VAR alors que la faute était évidente », a notamment déclaré Marsch, dans des propos repris par l'AFP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.