Que vaut le Ballon d'or numérique de Benzema ?

Que vaut le Ballon d'or numérique de Benzema ?©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le vendredi 21 octobre 2022 à 16h40

Ce lundi, Karim Benzema a reçu en plus de son Ballon d'or, la même récompense sous forme numérique. De quoi s'agit-il vraiment ?



Cela ne faisait l'ombre d'aucun doute, Karim Benzema a reçu le Ballon d'or 2022 ce lundi au théâtre du Châtelet à Paris. Une juste récompense pour l'attaquant du Real Madrid, vainqueur de la Liga et de la Ligue des champions grâce à des statistiques gargantuesques. Ce lundi dans le 1er arrondissement de la capitale, outre le trophée reçu des mains de son ancien entraîneur Zinedine Zidane et devant la légende ivoirienne Didier Drogba, "KB9" a également reçu son trophée NFT. En d'autres termes, un trophée numérique remis matériellement sous forme de jeton non fongible.


Anodin en apparence, ce jeton revêt une importance extrême. Par son unicité, il certifie l'authenticité du trophée numérique. Par ailleurs, il a ainsi été en quelque sorte monétisé et son propriétaire, Karim Benzema, peut parfaitement si il le désire, le mettre en vente sur la toile. Bien que cette éventualité parait très peu probable, elle pourrait sérieusement enrichir le compte en banque de l'international français. Un objet tant convoité par les amateurs de ballon rond et/ou de pièces rares, qui s'arracheraient aisément cette relique à coups de plusieurs centaines de milliers d'euros. Au moins...

Le numérique gagne du terrain

A l'instar de Karim Benzema, les détenteurs des autres récompenses décernées ce lundi 17 octobre disposent du même traitement de faveur. Ainsi, le Ballon d'Or féminin, Alexia Putellas, le vainqueur du trophée Gerd Müller (meilleur buteur), soit Robert Lewandowski ou encore Gavi et Thibaut Courtois, respectivement lauréats des trophées Kopa (meilleur espoir mondial) et Yachine (meilleur gardien de but), ont aussi reçu leur récompense NFT. Et en parallèle de ces fameux jetons, pour la première fois, 2022 fragments de pyrite, la matière dont est confectionnée le socle du Ballon d'or, ont également été mis aux enchères. Et encore plus rare, des "True Pyrites", des morceaux réels de la célèbre récompense, ont été mises sur le marché mais au nombre de trois seulement. Les trois heureux acquéreurs ont bénéficié du privilège immense de participer à la cérémonie parisienne où tout fan de football aurait rêvé de se trouver lundi dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.