PSG, un beau cadeau pour les 50 ans ?

PSG, un beau cadeau pour les 50 ans ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 12 août 2020 à 14h43

Le Paris Saint-Germain affronte mercredi soir (21h), le jour de son cinquantième anniversaire, l'Atalanta Bergame en quarts de finale de la Ligue des champions. L'occasion de s'offrir un beau cadeau ?

 

Il y a 50 ans, le 12 août 1970, le Paris Saint-Germain Football Club voyait officiellement le jour. La capitale française ne comptait alors pas de club dans l'élite. Une anomalie pour Jacques Georges, le président de la Fédération française de football, pour qui Paris "au football comme dans d'autres domaines, se doit d'être une Ville Lumière." Un appel à la population avait été lancé, notamment grâce à l'aide médiatique d'Europe 1 et de Pierre Bellemare, et le nom de Paris FC sera ensuite choisi pour ce nouveau club. Qui prendra l'appellation de Paris Saint-Germain suite à sa fusion avec le club Saint-Germanois, alors en deuxième division. 

C'est à Poitiers, le 23 août 1970, que le PSG disputera son tout premier match officiel, un match à l'extérieur conclu sur un score de parité (1-1). S'il est promu dans l'élite dès sa première saison, son mariage avec le Paris FC s'effrite et prend fin dès 1972, le PFC restant en première division alors que le PSG repart du troisième échelon. Daniel Hechter, qui a donné son nom au futur design du maillot, débarque lui en 1973, alors que le club monte en D2, puis en D1 en 1974. Le couturier prendra officiellement la présidence du PSG dans la foulée, mais il faudra attendre l'arrivée de Francis Borelli aux manettes en 1978 pour que le club parisien remporte ses premiers titres. 

Le rêve d'un deuxième trophée européen

Le premier de ses 41 trophées n'est autre que la Coupe de France 1982, qu'il a gagnée à 13 reprises, un record (1982, 1983, 1993, 1995, 1998, 2004, 2006, 2010, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2020). Le PSG compte également à son palmarès 9 titres de champion de France (1986, 1994, 2013, 2014, 2015, 2016, 2018, 2019 et 2020), 9 Coupes de la Ligue (1995, 1998, 2008, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2020), 9 Trophées des champions (1995, 1998, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019), et une Coupe des Coupes, en 1996. Son seul trophée européen, qu'il rêve de voir rejoint dans sa vitrine par la Ligue des champions, surtout depuis l'arrivée du fonds d'investissement souverain du Qatar en 2011. 

Pour y parvenir lors d'un Final 8 disputé à Lisbonne, un format inédit dû à la pandémie de coronavirus, les joueurs de Thomas Tuchel doivent d'abord écarter l'Atalanta Bergame mercredi soir (21h). Révélation de la saison de l'autre côté des Alpes, la formation bergamasque compte bien contrecarrer les plans du PSG, qui a un peu oublié le meilleur buteur de son histoire au moment de fêter ses 50 ans. Le vice-capitaine parisien est lui particulièrement motivé. "Il faut qu'on soit prêt au combat et tout faire pour ne pas avoir de regrets", a ainsi lâché en conférence de Marquinhos, qui a connu de nombreuses désillusions sur la scène européenne depuis son arrivée à Paris. Mais rien de mieux qu'un beau cadeau, le jour du 50ème anniversaire d'un club qui n'a plus fréquenté le dernier carré de la Ligue des champions depuis 1995.  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.