PSG : Tuchel veut tourner la page mancunienne

PSG : Tuchel veut tourner la page mancunienne©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 17 septembre 2019 à 18h05

En conférence de presse avant d'affronter le Real Madrid en Ligue des Champions, Thomas Tuchel, l'entraîneur du PSG, a indiqué vouloir « oublier et aller de l'avant » après la désillusion de l'an passé contre Manchester United.

Thomas Tuchel, dans quel état d'esprit abordez-vous la réception du Real Madrid mercredi en Ligue des Champions (21h00) ?

C'est notre caractère d'être actifs, je ne veux pas qu'on soit trop passifs. Ça voudrait dire que le Real aurait beaucoup le ballon. Il sons très forts et ils ont beaucoup d'expérience dans cette Ligue des champions. Je veux qu'on joue agressifs et vite, prendre le ballon pour trouver des solutions. C'est un grand match, mais c'est aussi le premier match dans le groupe, ce n'est pas le match qui décide de tout. Je veux qu'on soit courageux et qu'on joue pour gagner, pour donner aussi de l'énergie à nos supporters. C'est le défi.



Keylor Navas ressent-il quelque chose de particulier avant de retrouver le Real Madrid ?

Bien sûr. Il a été le gardien du Real Madrid pendant beaucoup de saisons, il a beaucoup réussi avec cette équipe. Pour moi, c'est la qualité-clé. La position de gardien dans le foot est spéciale. Ils doivent gérer des erreurs tout seul, ils ont des règles particulières. On doit être très forts mentalement. Si tu es le gardien du real Madrid, c'est encore plus. Je suis très content qu'il soit avec nous maintenant, avec sa personnalité. C'est un gars très calme, toujours avec le sourire et très fort dans le but. J'aime beaucoup qu'il soit là, avec son énergie et son état d'esprit.

« Nous allons nous améliorer, j'en suis convaincu »

Après un été mouvementé, le PSG a-t-il avant tout besoin de sérénité pour réussir ?

Nous sommes calmes. On a des joueurs qui manquent, mais c'est la même chose pour le Real Madrid et c'est toujours comme ça. C'est vraiment dommage, mais j'ai confiance en mes joueurs. Ils seront capables de trouver une performance collective pour poser des problèmes au Real. L'état d'esprit est bon, avec cinq victoires sur six matchs et quatre matchs sans but encaissé. Ce n'était pas notre meilleur match à chaque fois, mais il y a des détails qui nous donnent confiance. On joue très sérieux sur les détails et nous allons nous améliorer, j'en suis convaincu. Je suis patient. C'est dommage d'avoir des blessés en ce moment. Mais on va faire de notre mieux.

Leonardo a indiqué lundi que tout n'était pas réglé entre Neymar et le PSG. De quoi veut-il parler ?

Peut-être que c'est entre le club et le management de Ney. Entre lui et moi, tout est clair maintenant. Le Mercato est fini, c'est notre joueur. Ce n'était jamais entre lui et moi.

« C'est le premier match, il n'est pas match, mais c'est spécial »

Que souhaitez-vous de votre équipe cette saison en Ligue des Champions qui a manqué la saison dernière ?

C'est un défi, parce qu'on a joué dans un groupe très compliqué, avec Naples et Liverpool. Il y a beaucoup de pression, contre Liverpool ici, à Etoile Rouge et à Manchester. L'état d'esprit, la mentalité et la performance étaient extraordinaires. Dans le sport, c'est comme ça, mais c'est une qualité de continuer et d'apprendre. Il y a beaucoup de choses à apprendre après une défaite et dans les semaines qui suivent. C'était une phase très longue et dure après cette défaite, nous n'en sommes pas satisfaits du tout. Mais c'est aussi nécessaire d'oublier et d'aller de l'avant. L'équipe l'a fait. On a beaucoup de nouveaux joueurs, on a gagné en personnalité et en expérience. C'est le premier match, pas le match décisif, mais c'est spécial, parce que c'est particulier d'affronter le Real Madrid en Ligue des Champions. C'est un grand défi et une grande occasion de montrer que nous sommes capables de faire une grande performance collective. Nous sommes prêts pour ça.

Quels objectifs dans cette compétition vous a fixés votre président Nasser Al-Khelaïfi ?

On n'a jamais fait une discussion comme ça. Mon but pour cette Ligue des Champions, c'est qu'on veut gagner demain. On peut seulement faire match après match. Je ne connais pas une autre méthode dans le sport. On joue demain, après on joue contre Lyon dimanche. Le seul but, c'est de mettre toute notre concentration et notre énergie dans le match pour aider pendant le match ou la mi-temps, pour combattre avec nos supporters.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.