PSG : Thiago Silva forfait et moqué

PSG : Thiago Silva forfait et moqué©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 11 mars 2020 à 15h00

Insuffisamment remis de sa blessure à une cuisse, Thiago Silva est forfait pour le huitième de finale retour de Ligue des champions entre le PSG et Dortmund. Et le défenseur brésilien est sévèrement raillé sur les réseaux sociaux.



Victime d'une lésion du biceps fémoral à la cuisse droite le 23 février dernier lors de la victoire du Paris Saint-Germain contre Bordeaux (4-3), Thiago Silva avait dû abandonner ses partenaires après un seulement un quart d'heure de jeu. Et s'il n'a plus rejoué depuis, le capitaine brésilien du PSG a repris l'entraînement la semaine dernière, et postulait pour une place de titulaire mercredi soir face au Borussia Dortmund, en huitième de finale retour de la Ligue des champions (aller 1-2).

Mais l'ancien Milanais, trop juste, ne fait pas partie du groupe parisien retenu par Thomas Tuchel pour ce choc qui va se dérouler à huis clos au Parc des Princes, en raison de l'épidémie de coronavirus. "Je suis plus optimiste, parce qu'il n'a plus de douleurs", expliquait pourtant l'entraîneur allemand en conférence de presse vendredi dernier.  Un forfait qui constitue une très mauvaise nouvelle pour beaucoup, mais pas pour tout le monde. Sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter, "Thiago Sylvie" est ainsi rapidement apparu dans les principales tendances.

Une référence au supposé manque de cran de celui qui est habituellement surnommé "O Monstro", régulièrement pointé du doigt en raison de sa très grande émotivité. Et aussi pour sa propension à faire reculer son bloc défensif, ce que lui reprochait son précédent entraîneur Unai Emery. Le Basque l'avait d'ailleurs mis sur le banc, au profit de Presnel Kimpembe, pour le huitième de finale aller face au FC Barcelone il y a trois ans. Et le Brésilien avait retrouvé sa place lors de la fameuse remontada du retour, ce que de nombreux twittos n'ont pas oublié...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.