PSG-Real Madrid : Quand Mbappé fait crier Thierry Henry

PSG-Real Madrid : Quand Mbappé fait crier Thierry Henry©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 16 février 2022 à 16h49

Auteur du seul but du choc entre le PSG et le Real Madrid, Kylian Mbappé a fait exulter Thierry Henry, consultant sur CBS Sports, où le meilleur buteur de l'histoire des Bleus n'a pas manqué d'encenser le prodige de Bondy.



Alors qu'on semblait se diriger vers un 0-0 frustrant pour un PSG dominateur lors de son huitième de finale aller de Ligue des champions face au Real Madrid mardi soir, Kylian Mbappé, servi par le revenant Neymar, a inscrit un superbe but au bout du temps additionnel, pour offrir une précieuse victoire au club parisien et plonger le Parc des Princes dans une douce folie. Consultant pour CBS, Thierry Henry n'a pas caché sa joie sur ce but de Mbappé, comme l'a montré la chaîne américaine après la rencontre. Le meilleur buteur de l'histoire des Bleus a littéralement exulté sur le plateau, tout comme les autres consultants présents, Jamie Carragher et surtout Micah Richards.

"Laissez-le jouer, laissez-nous en profiter !"

"Peu de joueurs peuvent me faire sauter de mon canapé ou crier comme vous l'avez vu, a ensuite expliqué Henry. C'est ce que tu veux voir quand tu regardes un match à la télévision, un joueur qui débloque des situations, un joueur qui provoque en un contre un. Souvent, on entend les joueurs dire où il faut jouer là, faire tourner le ballon ici. Mais quid de l'instinct, du dribble ? Laissez-le jouer, laissez-nous en profiter ! Quelle soirée, quel but, et je suis sûr que ce ne sera pas le dernier." Richards, ancien défenseur de Manchester City, était également extatique. "Kylian, c'est mon gars ! Je le soutiens depuis le premier jour", a-t-il assuré.


Thierry Henry, qui encense aussi régulièrement Kylian Mbappé sur Amazon Prime, où il commente la Ligue 1, avait reproché au PSG de ne pas avoir encore prolongé le prodige de Bondy, libre à la fin du mois juin et qu'on annonce avec insistance au Real Madrid, qu'il voulait déjà rejoindre l'été dernier. "Ça aurait dû se régler il y a deux ans. Je pense que s'il y a deux ans, ils s'étaient assis avec Mbappé pour lui dire : « Ça va être ton équipe, on va construire cette équipe autour de toi, ça va être toi le patron ». Mais là, il a vraiment son destin entre ses mains. Parce qu'il va pouvoir signer où il veut. Mais ça aurait dû être réglé depuis belle lurette !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.