PSG : Mbappé veut l'OL en finale

PSG : Mbappé veut l'OL en finale©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 19 août 2020 à 08h55

Après la qualification historique du PSG, Kylian Mbappé a défendu la Ligue 1 et assuré qu'il voulait une finale de Ligue des champions 100% française.



Finaliste de la Ligue des champions, mais aussi ambassadeur global du football français. Kylian Mbappé est clair : « J'ai une préférence pour Lyon bien sûr, un club français. Si on ne valorise pas notre ligue 1, qui va le faire ? Si c'est le Bayern, ok, mais Lyon aurait une saveur particulière ».

"Après Saint-Etienne, j'ai pleuré toute la nuit"

Présent en conférence de presse après la victoire historique contre le RB Leipzig en demi-finale de la Ligue des champions (3-0), le champion du monde est revenu sur ces dernières semaines où il est passé par tous les états. " La vérité, c'est que le soir de la blessure face à Saint-Étienne, je pensais que c'était mort. J'ai pleuré toute la nuit. Je me suis dit le lendemain que j'allais tout faire, me soigner. Je me suis lancé dans un délire tout seul. Plus ça allait, plus j'avais des motifs d'espoirs. Je voulais faire partie de l'aventure. Je n'ai jamais voulu montrer que j'étais mal. J'ai aidé l'équipe contre l'Atalanta, et là je rejoue, c'est un énorme plaisir. C'est pas derrière moi. Je me sens mieux mais je suis obligé de jouer avec un strap très épais. Je n'ai plus de douleurs. Je suis prêt à tout donner pour aider l'équipe. Ça sera le cas dimanche. Tout ce que je veux c'est gagner. Je vais laisser mon corps sur le terrain".

"Avec Neymar, si on veut gagner c'est ensemble, pas seulement à deux"

"On s'entend très bien avec Neymar sur le terrain comme en dehors. C'est un des meilleurs du monde, a poursuivi la star du PSG. On a à peu près le même âge, on partage les mêmes délires. Le courant est passé dès le début. On s'amuse. On prend du plaisir. On se soucie moins de nos carrières individuelles. On a su créer un contexte où on se soucie davantage des autres. Si on veut gagner c'est ensemble. Pas seulement à deux".

"On a réussi à créer un groupe, ça ressemble aux Bleus"

Cette épopée en club peut être comparée avec celle en Russie avec l'équipe nationale ? "Ça y ressemble, répond le buteur. On a réussi à créer un groupe. Chacun apporte sa pierre à l'édifice. On sort un peu en dehors du terrain. C'est comme ça qu'on a gagné. C'est plus facile de courir pour le copain quand vous l'appréciez. Est-ce que ça va nous faire gagner ? Je ne sais pas mais ça peut y contribuer...".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.