PSG : Maxwell se souvient de la remontada du Barça

PSG : Maxwell se souvient de la remontada du Barça©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 24 avril 2020 à 10h55

Toujours au PSG, mais en tant qu'ambassadeur au Brésil, Maxwell est revenu sur cette historique défaite du club parisien face au FC Barcelone.

Figurant parmi les premières recrues d'importance du PSG de l'époque QSI, Maxwell aurait pu ne jamais poser les pieds en France alors qu'il évoluait au Barça avant de rejoindre le Parc des Princes. C'est ce qu'a indiqué l'ancien latéral dans les colonnes de L'Equipe. Ayant entendu parler de l'intérêt du PSG en 2011, il a reconnu qu'il avait eu du mal à s'imaginer un futur en France. « À l'époque, j'étais au Japon avec Barcelone, dans une chambre d'hôtel en compagnie de mon frère. J'observais de loin ce qui se passait avec le Qatar. Je voyais que certains joueurs signaient au PSG. Et il y a eu ce premier contact avec Leonardo. Bien sûr, quand vous êtes au Barça, aucun club plus grand ne peut vous appeler. Du coup, quand vous êtes sollicité, vous regardez le projet sportif, ce que votre carrière peut y gagner », a-t-il indiqué, convaincu par Leonardo de rejoindre le projet : «Et en parlant avec Leo, j'ai mesuré l'importance du projet du PSG. C'est sûr que c'est difficile de quitter Barcelone. J'ai toujours dit que, pour moi, tous les entraînements avec Guardiola ont été comme des leçons de foot. C'est difficile alors d'imaginer quelque chose de plus grand ».

Le souvenir douloureux de la remontada subie contre le Barça

Le drame sportif du PSG est bien sûr la remontada subie face au FC Barcelone de Lionel Messi et Neymar, alors au Camp Nou, en 2017 (6-1). Un souvenir terrible pour Maxwell, qui était en tribunes avec Thiago Motta. «On a quitté notre place en tribune à 5-1 pour Barcelone pour éviter la cohue dans les escaliers et le PSG était encore qualifié. On avait un peu peur parce qu'on sentait les vagues arriver sur notre but. Quand on est arrivés dans le vestiaire, on a senti la vibration du stade. On a compris», a commenté Maxwell qui considère ce match comme un véritable traumatisme, même si son pire souvenir reste la demi-finale de Coupe du Monde, perdue par le Brésil face à l'Allemagne en 2014 (7-1). « Les deux matches sont, de loin, les souvenirs les plus négatifs en termes sportifs ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.