PSG : Les joueurs coincés dans un ascenseur !

PSG : Les joueurs coincés dans un ascenseur !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 04 novembre 2020 à 14h12

Dix joueurs du Paris Saint-Germain, qui affronte Leipzig mercredi en Ligue des champions, sont restés 50 minutes coincés dans l'ascenseur de leur hôtel allemand avant d'être secourus par les pompiers. 

 

Quelques jours après l'attaque terroriste de Vienne, les mesures de sécurité n'ont pas été renforcées à Leipzig, à plus de 500 kilomètres de la capitale autrichienne, à une exception près. Le PSG, qui retrouve le RB Leipzig mercredi soir (21h) en Ligue des champions, bénéficie en effet d'une protection policière accrue, notamment en raison des attentats ayant eu lieu sur le sol français ces dernières semaines. Logés au Steigenberger GrandHotel Handelshof, les Parisiens ont vécu une drôle de mésaventure mardi, heureusement sans conséquence. Dix d'entre eux ont en effet été bloqués dans l'ascenseur pendant 50 minutes, avant que les pompiers ne viennent les secourir. 

"Ça va pas frère !" 

Une scène filmée par Layvin Kurzawa, qui a diffusé la séquence sur Instagram avant de l'effacer rapidement. Mais la vidéo avait déjà été très partagée. Et Le Parisien a pu confirmer l'identité de ces dix joueurs restés prisonniers pendant plus d'une heure : Presnel Kimpembe, Leandro Paredes, Angel Di Maria, Marquinhos, Bandiougou Fadiga, Abdou Diallo, Idrissa Gueye, Moise Kean, Colin Dagba et Kays Ruiz-Atil. Un groupe interpellé par l'arrière gauche tricolore. "Ça va ?", leur lance-t-il, avant de se voir répondre : "Ça va pas frère !" Et alors qu'un de ses coéquipiers demande qui est coincé dans la cabine, on peut entendre, dans un grand éclat de rire : "Neymar et Mbappé !" Deux joueurs qui manqueront à l'appel à la Red Bull Arena. Tout comme Julian Draxler, Marco Verratti, Mauro Icardi ou encore Juan Bernat. C'est donc un PSG diminué qui va retrouver l'équipe de Julian Nagelsmann, deux mois et demi après la large victoire des joueurs de la capitale à Lisbonne en demi-finale de la précédente édition (3-0). 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.