PSG - Dembélé : "Marquer un but et être mauvais dans le match, ça ne m'intéresse pas"

PSG - Dembélé :  "Marquer un but et être mauvais dans le match, ça ne m'intéresse pas"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 07 novembre 2023 à 08h20

Depuis l'entame de la saison, Ousmane Dembélé n'a pas marqué sous le maillot du PSG. L'attaquant n'est pas nécessairement préoccupé par son absence d'efficacité et semble même avoir trouvé la raison de celle-ci.



Ousmane Dembélé n'a eu aucun mal à le reconnaître : ses débuts au PSG sont "moyens". En ce jour d'AC Milan-PSG (ce mardi à 21 heures en Ligue des Champions), l'international tricolore a évoqué quelques thèmes dans un entretien accordé à nos confrères de L'Equipe. Sur le plan collectif, il a affirmé que le PSG n'avait pas un seul désir, prétendument concentré sur la reine des compétitions européennes : " On n'est pas obnubilés par la Ligue des Champions", a-t-il affirmé, avant de continuer dans la même veine : "Avant de venir ici, je pensais plus qu'ils parlaient seulement de la Ligue des Champions, mais dans le club, on n'est pas focalisés que sur ça". Sondé sur le système de jeu en 4-2-4 utilisé par Luis Enrique, il a jugé qu'il était "possible" "que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue des Champions, d'avoir quatre joueurs offensifs".

"Je pense que j'ai moins de lucidité parque je pars de loin quand j'essaie d'éliminer un ou deux joueurs"

Sur le plan personnel, l'ancien élément du FC Barcelone, qui n'a donc pas encore inscrit le moindre but avec le PSG depuis l'entame de la saison, s'est montré compréhensif des critiques à son égard dans ce football de statistiques. "Après, je me dois de faire plus de passes décisives et être encore plus dangereux. Mais marquer un but et être mauvais dans le match, ça ne m'intéresse pas", a clamé Dembélé, qui semble certain d'avoir une explication quant à son manque d'efficacité. "On me dit souvent que j'utilise la force quand je suis devant le but. Je pense que c'est parce que j'ai moins de lucidité parce que je pars de loin quand j'essaie d'éliminer un ou deux joueurs", a souligné un Dembélé qui a rappelé qu'il avait trouvé le chemin des filets lors de l'aller contre l'AC Milan (3-0), même si son but a été refusé pour un hors-jeu. "Il faut que je sois beaucoup plus calme", a-t-il synthétisé.

A ses yeux, il n'a pas forcément besoin de voir de la confiance témoigner à son encontre, et son jeu, lui, ne devrait pas varier."Mon rôle, c'est de dribbler, de créer des occasions. C'est un jeu à risque, tu ne peux pas tout réussir", a convenu l'attaquant, certain que son étiquette de joueur fragile n'était plus présente désormais. "Quand tu as 19 ans, jusqu'à 22, 23 ans, tu veux tout jouer, même si tu as une petite pointe. Mais maintenant, je sais me préserver". Pour finalement marquer, dès ce mardi soir à San Siro, son premier but sous le maillot du club de la capitale ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.