PSG : 19 ans et alors ? Kylian Mbappé est déjà taillé pour la mission

PSG : 19 ans et alors ? Kylian Mbappé est déjà taillé pour la mission©Media365

Geoffrey Steines, publié le mardi 06 mars 2018 à 07h51

En l'absence de Neymar, Kylian Mbappé aura un rôle majeur à jouer pour le PSG mardi contre le Real Madrid en 8eme de finale retour de Ligue des Champions (20h45).

Kylian Mbappé n’a pas encore 20 ans qu’il concourt déjà à une place parmi les grands. Les échelons, l’attaquant du PSG les franchit à toute vitesse depuis un an et sa révélation avec Monaco, lors d’une folle campagne de Ligue des Champions qui l'a mené jusqu’en demi-finales. Le défi qui lui est proposé est tout autre : il lui est demandé de porter sur ses épaules une bonne partie des espoirs d’un candidat à la victoire finale dans sa quête d’exploit contre le Real Madrid mardi en 8eme de finale retour (20h45), un poids qui s’est alourdi avec le forfait de Neymar. Un exploit personnel et collectif le ferait dès lors entrer dans une autre dimension, celle des cadors du football mondial. Pour la plupart des joueurs de son âge, la marche serait trop élevée. Pas pour Mbappé, qui se nourrit de ces grandes affiches. Encore décisif à l’aller à Santiago-Bernabéu (3-1), même si son centre amenant le but d’Adrien Rabiot n’est pas officiellement comptabilisé dans les statistiques, ses chiffres en Ligue des Champions sont écœurantes.

Emery : « C’est impossible de savoir jusqu’où il arrivera »Sur ses treize dernières apparitions, il a compilé dix buts et trois passes décisives. Avec au passage des réalisations contre Manchester City, le Borussia Dortmund, la Juventus Turin ou le Bayern Munich. Plus la pente gagne en pourcentage, plus Mbappé est à son aise, ce qui ne colle pas à sa carte d’identité. Mais le natif de Bondy n’est pas un joueur comme les autres. C’est bien pour ça que le PSG a tout fait pour se l’offrir l’été dernier. « C’est impossible de savoir jusqu’où il arrivera, a confié Unai Emery dans un entretien accordé à Marca avant la première manche. Mais en plus, il est de Paris. Auparavant, ces joueurs ne restaient pas en France, le PSG ne les retenait pas. Ils partaient. Aujourd’hui, ils peuvent rester ici 15 ans et c’est une progression grandiose. Le Real et le Barça voulaient Kylian, mais le PSG avait la force pour le garder dans un projet français. Je crois que le transfert de Mbappé ne s’est pas réalisé seulement pour des questions économiques, mais aussi en raison de l’attrait sportif. »

Mbappé a gagné son premier défi à ParisS’il a éclos Monaco, ses prestations hors-normes en L1 (quinze buts et huit passes décisives) et en Ligue des Champions (six réalisations en matchs à élimination directe) n’y avaient pas l’impact et la résonance qu’elles ont à Paris. Etoile filante la saison passée, notamment en raison du statut médiatique de l’ASM, il a débarqué dans la Capitale pour se faire une place définitive au sein de la constellation de stars que comptent le football mondial. « On n’a qu'une seule carrière et c'est le club qu'il me fallait pour apprendre et gagner en même temps », avait lancé Mbappé au moment de sa présentation officielle au Parc des Princes en septembre dernier. Comme s’il était bien conscient qu’il avait le talent pour ne pas perdre de temps et se lancer immédiatement les défis les plus fous. Celui de s’imposer dans un PSG ultra-concurrentiel, de reléguer Julian Draxler ou Angel Di Maria au rang de jokers de luxe, en était un.

Mbappé : « Je ne suis pas venu au PSG pour Neymar, mais pour le projet »Celui de porter le PSG jusqu’en quarts de finale de la Ligue des Champions en l’absence de Neymar entre aussi dans cette catégorie. Mais jusqu’à maintenant, le numéro 29 parisien a franchi les obstacles avec une grande facilité. A chaque fois qu’il était attendu, il a répondu présent. Lieutenant de fait de Neymar, venu à Paris pour prendre toute la lumière et qui l’attire naturellement sur lui, Mbappé doit récupérer la barre du capitaine de route. Pas de quoi lui faire peur. « C'est extraordinaire de pouvoir jouer avec un joueur de l'envergure comme Neymar. Mais je ne suis pas venu au PSG pour lui, mais pour le projet », lançait-il en septembre. Un coup du sort plus tard, c’est à lui que revient en partie la responsabilité d’assurer la continuité de ce projet. Un challenge à la hauteur de Mbappé. Déjà.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.