Pour Di Meco, l'OM est "sali"

Pour Di Meco, l'OM est "sali"©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 04 novembre 2020 à 10h08

Aux commentaires de Porto-OM mardi soir, l'ancien Phocéen Eric Di Meco était désabusé après la nouvelle large défaite des hommes d'André Villas-Boas (0-3).

 

Une soirée cauchemardesque. Largement battu à Porto mardi soir (0-3), l'OM a subi une troisième défaite en autant de matchs dans la compétition après ses revers contre l'Olympiakos (0-1) et face à Manchester City (0-3). Une douzième défaite consécutive dans la compétition pour le club marseillais, qui a égalé le triste record d'Anderlecht (2003-2005). Et qui n'a déjà quasiment plus aucune chance de se qualifier, et ne peut qu'espérer une hypothétique qualification en Ligue Europa en finissant à la troisième place. Incapables de cadrer le moindre tir à l'Estadio do Dragao, où Dimitri Payet a même manqué un penalty pour égaliser en début de match, les Marseillais ont irrité leurs supporters et leurs anciens joueurs, à l'image d'Eric Di Meco, présent au Portugal afin de commenter le match pour RMC Sport. 

"Il va falloir prendre de grandes décisions" 

L'ancien iconique arrière gauche a déjà eu du mal à cacher son agacement durant la rencontre. "On est train de perdre du monde, a-t-il confié en seconde période à son accolyte Jean Rességuié. Je reçois beaucoup de textos de mes potes qui sont en train de zapper sur d'autres matchs. Je pense qu'on va finir que tous les deux, avec Timothée (Maymon, l'homme de terrain, ndlr). C'est un nouveau concept : on ne commente que pour soi-même." Avant de faire part de son écœurement à l'issue du match, avouant avoir passé un moment "difficile" : "On se disait qu'il y aurait surement une réaction contre une équipe qui doute. Je pense qu'il va falloir prendre de grandes décisions du côté de Villas-Boas pour les compositions d'équipe. Il y a peut-être des joueurs qui n'ont plus envie, plus le niveau ou plus les facultés pour porter ce maillot-là. On se souviendra de l'OM, qui a perdu ces matchs, plus des joueurs. C'est l'OM qui est sali, entre guillemets. Ce club a eu des moments de gloire, de joie et des moments très difficiles il s'est toujours relevé. On va partir de ce principe-là, pour sortir de ce match-là avec un peu d'espoir. Sinon, on va se jeter du haut de la tribune..."  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.