Patson Daka ouvre son compteur, Hakim Ziyech régale encore / Ligue des Champions

Patson Daka ouvre son compteur, Hakim Ziyech régale encore / Ligue des Champions©Media365

Patrick Juillard, publié le jeudi 28 novembre 2019 à 11h40

Les Zambiens Patson Daka et Enoch Mwepu (Red Bull Salzbourg), le Tanzanien Mbwana Samatta (Genk) et le Marocain Hakim Ziyech (Ajax Amsterdam) se sont distingués mercredi en Ligue des Champions.

Patson Daka ouvre son compteur. L'attaquant zambien du Red Bull Salzbourg a inscrit mercredi face à Genk (4-1) son premier but en Ligue des Champions. Le champion d'Afrique des moins de 20 ans 2017 a ouvert le score après 43 minutes de jeu, devenant le premier joueur zambien à marquer en C1 depuis le changement de formule de l'épreuve en 1992. Son illustre compatriote Kalusha Bwalya avait inscrit un but pour le PSV Eindhoven le 2 octobre 1991, face au Besiktas. La réalisation de Daka a mis la formation autrichienne sur la voie du succès. Un autre Zambien, Enoch Mwepu, a délivré deux passes décisives durant cette même rencontre, à l'issue de laquelle il a été désigné homme du match, une première là encore pour un joueur de son pays. De quoi consoler les deux joueurs, qui avaient vu ce mois-ci se briser leur rêve olympique.



Les joueurs africains furent également à l'honneur dans l'équipe adverse, puisque Mbwana Samatta se chargea de sauver l'honneur, inscrivant ainsi son troisième but de la saison en Ligue des Champions. Mais le "MVP" africain de la soirée est sans conteste Hakim Ziyech. Face à Lille (2-0), le Marocain était partout. Déjà auteur d'une énorme prestation lors du match aller, le Lion de l'Atlas a cette fois marqué après seulement 95 petites secondes de jeu, sur un service de Dusan Tadic. Au-dessus du lot, on l'a vu rayonner dans un rôle de meneur de jeu qui lui va comme un gant. Multipliant les gestes de classe, il s'est montré décisif sur le deuxième but des siens, en délivrant un centre parfait vers Quincy Promes.






Vos réactions doivent respecter nos CGU.